Emploi | Val-de-Marne | 26/09/2016
Réagir Par

Record de chômage en Val-de-Marne

Record de chômage en Val-de-Marne

107 010 personnes étaient inscrites au chômage, tenues de chercher un emploi, fin août 2016 en Val-de-Marne. Un record absolu après celui atteint en janvier 2016, de 106750. Entre temps, le nombre de demandeurs d’emplois en catégorie A,B,C avait baissé jusqu’à 104 700 en avril dernier.

C’est entre juillet et août que la différence est spectaculaire. Fin juillet en effet, le nombre de demandeurs d’emploi en Val-de-Marne s’établissait à 105 700, soit 1310 personnes de moins. En un seul mois, le chômage progresse ainsi de 1,2 % alors qu’il augmente de 1,9% sur une période d’1 an. La tendance est la même en Ile-de-France (où l’on passe de 290 190 à  294 710 demandeurs d’emploi de catégorie A,B,C), en progression de 1% sur un mois. Et sur la France entière, la progression est de 1,6%, représentant 76 100 personnes supplémentaires.  Cette subite hausse de juillet à août ne se retrouve pas les années précédentes et ne trouve donc pas son explication par une variation saisonnière habituelle. Il semble en revanche que, contrairement aux années  précédentes, il y a eu moins de sortie du chômage pour défaut d’actualisation. “En août 2016, le nombre de sorties de catégories A, B, C pour défaut d’actualisation a enregistré une baisse inhabituellement forte. Cette baisse affecte à la hausse le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B et C, de manière plus importante pour les catégories A et C. Elle pourrait s’expliquer, au moins en partie, par une sensibilité des comportements d’actualisation au nombre plus élevé de jours ouvrés dans la période d’actualisation ce mois-ci, suite au changement du calendrier d’actualisation en janvier 2016“, avance la Direccte, pour expliquer ce saut statistique. Structurellement, une partie de l’explication tient aussi dans l’importante augmentation du nombre d’entrées au chômage alors que le nombre de sorties décroît. Ainsi, de juillet à août 2016, on constate une augmentation de 9,6% des entrées et une diminution de 1,6% des sorties.

En termes d’âge et de sexe, cette augmentation est assez comparable, même si légèrement plus importante pour les plus de cinquante ans (+1,3% sur un mois au lieu de +1,2%). A noter aussi que chez les moins de 25 ans, les femmes progresse de 1,7 %, passant de 5 370  à  5 460 personnes, tandis que celui des hommes reste à 0,7%, passant de  5 770 à 5 810 personnes.

Ce lundi, la question s’est invitée en Conseil départemental, lors de la séance de rapport d’activité de l’Etat auprès des élus. Soulignant que le chômage avait augmenté de 6% en 2015, le président du groupe LR et apparentés, Olivier Capitanio, s’est inquiété de ce que le taux de chômage du Val-de-Marne soit désormais supérieur à la moyenne francilienne. “Et depuis le début du quinquennat, c’est une augmentation de 30%”, tacle l’élu.

Quelles réponses de l’Etat ?

Dans son rapport d’activité 2015-2016, le préfet détaille plusieurs mesures destinées à diminuer les chiffres, citant le plan formation d’1 milliard d’euros au niveau national, annoncé par François Hollande début 2016, et comprenant 500 000 actions de formations dont 13 613 en Val-de-Marne, courant 2016. “Au 30 juin 2016, 109 sessions de formation collective ont été mises en place dans les domaines en tension (aide à la personne, cuisine, informatique, transport, BTP…)”, indique le rapport d’activité. Un chiffre qui se montera à 223 fin octobre, concernant un total de 3544 stagiaires. Au total, les actions de formation dans le département concerneront près de 4000 demandeurs d’emploi. Le rapport cite aussi la garantie jeune, un dispositif destiné aux jeunes  de 16 à 25 ans en grande difficulté, qui passe par un coaching depuis les missions locales (voir reportage sur le lancement de la Garantie jeune à Champigny-sur-Marne).Côté aide à l’embauche, le rapport cite le plan embauche PME, également mis en place en janvier, qui a bénéficié à 6 138 emplois en Val-de-Marne au 13 juillet, et aussi les différents contrats aidés comme le contrat Starter destiné aux jeunes décrocheurs de moins de 30 ans issus des quartiers prioritaires. En 2015, 303 ont été signés en Val-de-Marne. A ce jour en 2016, 266 ont été prescrits. Il y a aussi les emplois d’avenir, qui ont bénéficié à 2092 jeunes depuis 2015, ou les CUI (Contrat unique d’insertion) également destinés aux personnes en difficulté, qui ont bénéficié à 5 291 personnes dans le secteur non marchand depuis début 2015, et 2566 personnes dans le secteur marchand.

Sur un an, le chômage diminue de manière inégale entre hommes et femmes

Sur une année complète, ces actions qui visent essentiellement les jeunes, ont contribué à la baisse de 0,7% du chômage des moins de 25 ans, qui représentent 8 690 personnes dans le Val-de-Marne (4680 hommes et 4010 femmes). Une baisse inégalement répartie entre les hommes (-1,3% sur an) et les femmes (0%). Le nombre de chômeurs de 25 à 50 ans, qui représentent 48 310 personnes, a aussi diminué de 1,1%, également de manière inégale entre les hommes (-1,9%) et les femmes (-0,3%). Sur l’ensemble des demandeurs d’emploi, le nombre de femmes progresse du reste de 0,6% sur un an tandis que celui des hommes diminue de 0,5%.

Le chômage des  plus de 50 ans continue de progresser sur la durée

Mais les pires chiffres restent ceux des plus de 50 ans(19 340 personnes), qui continuent de progresser de 3,3 % sur an, de manière assez équitable entre les sexes (+3,2 % pour les hommes et + 3,4% pour les femmes).

Chiffres

Télécharger les chiffres détaillés

Ci-dessous l’évolution du nombre de demandeurs d’emploi, tenus de rechercher un emploi, depuis 2000 et depuis août 2015. Source Direccte

chomage 94 depuis 2000
chomage 94 aout 2015-aout 2016

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags , Chômage,
Cet article est publié dans ,
7 commentaires pour Record de chômage en Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi