Publicité
Entreprendre | Val de Marne | 17/11/2016
Réagir Par

Réélu à la tête de la CCI du Val-de-Marne, Gérard Delmas fixe son nouveau cap

L’heure n’est pas encore aux derniers coups de peinture mais les travaux sont déjà bien engagés, et d’ici février 2017, le Hub, lieu de coworking de la Chambre de commerce et d’industrie du Val-de-Marne sera fin prêt,

avec ses 18 places de travail, son espace de démonstration de produits ou présentation numérique et son salon de convivialité, en plus des bureaux et salles de réunion à louer. Objectif de ce nouveau lieu : conforter la CCI dans son rôle de « maison des entreprises« , ouverte. «Aujourd’hui, le chef d’entreprise est nomade. Il a besoin d’être un jour à Créteil, le lendemain à Orly, et le surlendemain peut-être à Cergy. Il lui faut être en contact avec les compétences», motive Gérard Delmas, réélu ce mardi 15 novembre pour cinq ans à la tête de la CCI Val-de-Marne par les 24 nouveaux administrateurs.

Bientôt un nouveau réseau Plato à Créteil

Pour le patron de la CCI, il convient aussi de mettre ces différents espaces de coworking en réseau, qu’il s’agisse des sites gérés par la Chambre comme les pépinières de Villejuif et de Rungis, ou d’autres espaces collaboratifs du département. Un accent sur les réseaux qui passe aussi par l’animation, notamment via les dispositifs Plato, cet accompagnement sur deux ans qui met en relation des petites et grandes entreprises d’un même territoire en complétant les formations managériales des chefs de TPE par un parrainage de cadres de grands groupes. Après l’avoir mis en place en Seine Amont et sur le pôle d’Orly à la rentrée 2016, la CCI prévoit d’en lancer un autre sur le territoire de Créteil d’ici le début 2017, dédié aux jeunes pousses.

Aider les TPE à répondre aux appels d’offres

«Nous continuons également à fédérer les clubs d’entreprises», poursuit Gérard Delmas, qui voit d’abord le rôle de la Chambre comme un «facilitateur», qu’il s’agisse de l’accès aux marchés, aux dispositifs d’accompagnement comme aux financements. «Nous ne voulons plus entendre des TPE dire ‘je ne réponds pas aux appels d’offres car c’est trop compliqué’ ou qui ne peuvent financer leur croissance», insiste le président de la CCI. Au programme notamment : de la formation pratico-pratique pour répondre aux appels d’offre, des séances de pitch pour apprendre à se présenter, le développement de partenariats avec les banques pour développer un fonds de rebonds permettant aux entreprises de financer un projet de croissance ou, pour les commerces impactés par les chantiers du Grand Paris, de déménager.

14 millions d’euros à sauver

Les finances, c’est aussi l’un des chevaux de bataille urgents de la CCI concernant son propre budget, alors que les lois de finances de ces dernières années ont progressivement réduit les recettes des chambres, et que le projet de budget 2017 s’annonce dans la même tendance. «Depuis 2012, la CCI Paris Île-de-France fait face à d’importantes difficultés budgétaires dues aux baisses successives de ses ressources décidées par l’Etat. Au total, cela représente une perte de plus de 290 millions d’euros en 3 ans. Le projet de loi de finances 2017 prévoit une nouvelle baisse de 60 millions d’euros de la taxe affectée aux CCI. Cette baisse représentera 14 millions pour la seule CCI Paris Ile-de-France. Si le Parlement l’adoptait, la capacité de la CCI Paris Île-de-France à accompagner le développement économique et la formation des jeunes dans le territoire de l’Ile-de-France serait fortement affectée. Elle serait dans l’incapacité d’assurer certains investissements nécessaires dans ses établissements d’enseignement», s’alarme le président, rappelant les 24 écoles (Essec, HEC, ESCP, Gobelins, Ferrandi…) portées par la Chambre régionale et qui forment chaque années 32 000 jeunes «avec un taux d’insertion dans l’emploi de plus de 85% !», insiste Gérard Delmas.

En cette fin d’année, le patron de la CCI a donc pris son bâton de pèlerin pour aller défendre la cause de l’institution auprès des parlementaires, comme ses homologues des autres départements d’Ile-de-France. En Val-de-Marne, il a déjà rencontré Luc Carvounas, sénateur-maire PS d’Alfortville, et pris RDV avec Jean-Yves Le Bouillonnec et Christian Cambon, respectivement député-maire PS de Cachan et sénateur-maire LR de Saint-Maurice. «Nous leur expliquons que ces choix vont avoir des conséquences. Les écoles représentent 66% de l’activité des chambres et leur gestion va devenir compliquée. C’est dommage car, au vu de leur réussite à insérer les étudiants dans le monde économique, cela coûte peu d’argent à l’état. L’échec coute plus cher», plaide le président de la CCI.

Mais ce mardi 14 novembre, l’heure était plutôt à la fête à la CCI, qui accueillait sa nouvelle équipe de 24 administrateurs départementaux dont 8 sont également membres de l’exécutif régional.

Ci-dessous le détail des 24 administrateurs élus

Shaoul Abramczyk ( MANDAR ) Elu CCID 94
Christophe Absalon ( IMS (INGENIERIE MESURES SERVICES) ) Elu CCIR et CCID94
Muriel Barnéoud ( DOCAPOST ) Elue CCIR et CCID 94
Sally Bennacer ( ART AND BLIND ) Elue CCIR et CCID94
Christian Bouvet ( LCL ) Elu CCID 94
Didier Camandona ( IMMOBILERE DE BREVANNES ) Elu CCID 94
Pierre-Etienne Dehon ( CLIMALIFE ) Elu CCIR et CCID 94
Gérard Delmas ( ESPACITÉ ) Elu CCIR et CCID 94 Président CCID 94
Annie Ducellier ( ISOTELIE ) Elu CCID 94 Secrétaire de la CCID 94
Nicolas Ducellier ( EVARISTE PROSPECTIVE ) Elu CCID 94
Michelle Ducrest ( ENTREPRISE DUCREST ) Elu CCID 94
Frédéric Feron ( DUFER SAS ) Elu CCID 94
Didier Gevril ( EIRL GEVRIL DIDIER ) Elu CCID 94
Sylvie Hattais ( SARL RELIFRANCE ) Elu CCID 94
Sandra Hazelart ( EMCD – Groupe Casino ) Elu CCID 94
Khadija Lahlou ( PHARMACIE DU CENTRE CHARCOT ) Elu CCIR et CCID 94 1ere Vice Présidente de la CCID 94
Michel Laurent ( IMAC ) Elu CCID 94 Secrétaire de la CCID 94
Frédéric Lamprecht ( MJAM PRODUCTIONS ) Elu CCID 94
Jean-Christophe Lourme ( VALOTEC ) Elu CCID 94
Pascale Moortgat ( MOORTGAT ) Elu CCID 94 Trésoriére Adjointe de la CCID 94
Agnès Parmentier ( LERICHE LOCATION ) Elu CCIR et CCID 94 Trésoriére de la CCID 94
Didier Rauch ( AVERA ) Elu CCID 94
Jean-Michel Tasse ( FESTO ) Elu CCIR et CCID 94 2éme Vice Président de la CCID 94
Chantal You ( SFPA ) Elu CCID 94

Cet article est publié dans avec comme tags CCI du Val de Marne, Gérard Delmas
Un commentaire pour Réélu à la tête de la CCI du Val-de-Marne, Gérard Delmas fixe son nouveau cap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *