Education | Val de Marne | 15/02/2016
Réagir Par

Rentrée 2016 : ouvertures et fermetures de classe pressenties en Val-de-Marne

Rentrée 2016 : ouvertures et fermetures de classe pressenties en Val-de-Marne
Publicité

Mise à jour 15/02 à 15h45 : 30 nouveaux postes de remplaçants ont été annoncés ce jour. 107 fermetures de classe, 89 ouvertures dont 3 conditionnelles, 18 ouvertures de postes Plus de maîtres que de classes (PDMQDC) et encore 8 ouvertures et une fermeture de classe pôle d'accueil de moins de trois ans (TPS), pour environ 1000 élèves supplémentaires,

telles sont les mesures de cartes scolaires pressenties pour la rentrée 2016, selon les chiffres transmis de source syndicale (SnudiFo). Pour rappel, le dispositif Plus de maîtres que de classes consiste à intégrer un poste d’enseignants en plus du nombre de classes, dans des écoles accueillant des populations les plus défavorisées. Au total, l’Education annonce 67 créations de postes dans le département.

Détail des mesures de classes pressenties par ville et par école.

Côté Rased, réseaux d’aide pour les enfants en décrochage, composés de psychologues et d’enseignants spécialisés (E ou G), il n’est pas prévu de création de postes d’enseignants mais trois ouvertures de postes de psychologues scolaires sont en revanche programmées dans les 3e, 11e et 13 e circonscription. Il est également prévu 30 nouveaux postes de remplaçants. A noter encore, concernant les  classes d’ULIS (accueil d’enfants à trouble autistique) : 2 transferts de postes  de l’élémentaire Solomon à Champigny à élémentaire Romain Rolland à Champigny et de l’élémentaire Anatole France A à Champigny à l’élémentaire la Pépinière à Bry. Et aussi : la création d’une UPEAA (classes pour les enfants qui ne parlent pas encore le Français) mobile rattachée à Jean Monnet à Fresnes, la création de 2 postes d’ERSEH (enseignant référent à la scolarisation des élèves handicapés), et enfin la création de deux unités d’enseignement en IME (établissements médico-éducatifs qui accueillent des enfants et adolescents atteints de déficience intellectuelle): une, option C, à l’IME le Poujal de Thiais et une, option D, à l’IME Jean Allemane de Champigny.

 

 

Ces mesures de carte scolaire seront discutées lors d’un Comité technique entre la direction départementale de l’Education nationale et les représentants d’enseignants ce vendredi 19 février, avant les vacances scolaires. Elles devront ensuite être avalisées en CDEN (Conseil départemental de l’Education national co-présidé par le préfet et le président du Conseil départemental) qui se tiendra à la rentrée des vacances, le 8 mars.

Premières réactions

D’ores et déjà, ces mesures ont suscité plusieurs réactions de la part des enseignants.

Du côté du syndicat SnudiFo, on dénonce le solde négatif d’ouvertures par rapport aux fermetures alors que le nombre d’élèves croît, ainsi que l’absence de création de postes de remplaçants (ndlr, depuis ce premier communiqué, 30 créations de postes ont été annoncées) et de postes d’enseignants pour les réseaux d’aide. « Ainsi, par exemple, les écoles d’Arcueil se voient infliger 5 fermetures de classes pour une prévision d’une baisse de 31 élèves.  A Villejuif, alors que 71 élèves supplémentaires sont attendus, ce sont 3 fermetures pour une ouverture qui sont proposées… », cite le syndicat qui pointe également la fermeture de 4 classes au sein du groupe scolaire Anatole France de Champigny, pourtant classé REP+ (Education très prioritaire).

A Champigny-sur-Marne, les enseignants de l’école maternelle Maurice Denis ont également réagi à la fermeture de classe prévue dans leur établissement. « Actuellement, nous avons 10 classes, pour 255 élèves. Les chiffres sortis par la Dasen pour la rentrée prochaine font état de 260 enfants inscrits. Soit 5 enfants de plus… Et on ferme une classe !  Quelle est cette logique?Or, il se trouve que la Dasen ne détient pas les mêmes chiffres que l’école. Nous attendons 116 enfants de petite section (nous avons à l’heure actuelle 96 inscriptions fermes), 90 enfants de moyenne section et 84 enfants de grande section. Soit un total de 270 enfants. Et de 290 si tous les enfants de petite section viennent réellement ! A cela s’ajoutent les inscriptions en cours d’année scolaire (pour exemple : 6 inscriptions en janvier 2016). Cela ferait entre 27 et 29 enfants par classe, sur 10 classes. Et environ 32 enfants par classe sur 9 classes. C’est inadmissible« , préviennent les enseignants dans un communiqué.

Détail des mesures de classes pressenties par ville et par école.

 

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

8 commentaires pour Rentrée 2016 : ouvertures et fermetures de classe pressenties en Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi