Education | Val de Marne | 20/10/2016
Réagir Par

Rentrée des classes 2016 en Val-de-Marne: le nombre d’élèves explose les prévisions

Rentrée des classes 2016 en Val-de-Marne: le nombre d’élèves explose les prévisions

137 963 élèves, c’est le nombre d’élèves qui ont fait leur rentrée à l’école primaire ce 1er septembre 2016 dans le Val-de-Marne, dont 54 337 élèves en maternelle, 82 753 élèves en élémentaire  et 873 élèves en ULIS.

Hors ULIS, 137 090 élèves ont donc rejoint l’école primaire contre 136 119 en 2015, soit 971 de plus, alors que les effectifs prévus par le ministère de l’Education nationale à partir de données Insee, et pris en compte dans l’allocation des postes, tablaient sur une progression de 545 élèves.

Lire  : Double bataille de chiffres sur les prévisions d’effectifs scolaires

Un delta de 426 élèves (344 en élémentaire et 82 en maternelle) qui représente 43% de l’augmentation réelle de 971 écoliers, même si rapporté à l’ensemble du département, ce presque millier d’élèves supplémentaire ne représente que deux personnes de plus par école en moyenne. C’est dans ce contexte que  30 classes ont été ouvertes immédiatement après la rentrée, dans un climat tendu entre enseignants, parents d’élèves et administration.

Lire : Réajustement de rentrée : 30 ouvertures de classes

Durant tout le printemps en effet, blocages, occupations d’écoles et manifestations ont mobilisé l’énergie des parents d’élèves et des enseignants pour réclamer une ouverture ici, refuser une fermeture là, ceci en plus des actions pour exiger le remplacement des enseignants absents. Les élus, toutes tendances confondues, avaient également pris position en réclamant une dotation exceptionnelle de postes pour le Val-de-Marne, comme cela a été le cas en Seine-Saint-Denis qui a obtenu 503 postes contre 80 pour la Seine-et-Marne et 67 en Val-de-Marne.

Lire : Manque de profs, les élus demandent unanimement audience à la ministre

Alors que 30 classes ont été ouvertes à la rentrée, la question qui inquiète désormais les parents comme les profs est celle du nombre d’enseignants qui ont été pris dans le vivier de remplaçants pour occuper un poste à l’année, sachant que le nombre de remplaçants supplémentaires, d’abord annoncé de 30, avait déjà été réduit à 15 au printemps après une première modification des mesures de carte scolaire. « Cela risque de provoquer des tensions sur les remplacements », indique Luc Bénizeau, délégué Snudi Fo94, qui pointe pour sa part le fait que « Entre décembre 2011 et septembre 2016, nous sommes passés de 7 472 professeurs titulaires  à 7140 en Val-de-Marnemalgré les dotations positives et les recrutements qui n’ont pas compensé les départs en retraite. »

Lire : Carte en scolaire en Val-de-Marne, l’équation impossible 

Voir tous les articles parus sur ce sujet

 

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi