Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Champigny-sur-Marne | 16/03/2016
Réagir Par

Réserves parlementaires : Laurent Jeanne répond à Dominique Adenot

Réserves parlementaires : Laurent Jeanne répond à Dominique Adenot
Publicité

Alors que le maire PCF de Champigny-sur-Marne, Dominique Adenot, a dénoncé l’usage des réserves parlementaires de Sylvain Berrios et Gilles Carrez, respectivement maires LR de Saint-Maur et du Perreux et députés des 1ère et 5e circonscriptions, Laurent Jeanne, conseiller d’opposition LR de Champigny, répond.

Le maire de Champigny regrettait que le député-maire du Perreux ait versé 200 000 € à la ville du Perreux, 50 000 € à celle de Nogent et 50 000 € à celle de Bry mais rien à Champigny et que le député-maire de Saint-Maur ait majoritairement versé des subventions à des associations saint-mauriennes ainsi qu’à la ville de Saint-Maur. L’élu dénonçait un usage tronqué de la réserve parlementaire.  Voir article.

« Je suis particulièrement surpris des propos du maire de Champigny. En effet, à ma demande, Sylvain Berrios  a soutenu deux associations sportives qui n’avaient pas obtenues d’aides suffisantes de la part de la mairie : Potes Bulles l’association de plongée sous-marine et l’APAC, association portugaise des footballeurs campinois. Les propos de Dominique Adenot sont vraiment choquants concernant le député Maire Gilles Carrez, alors qu’il aide souvent les communistes puisqu’il a versé des aides financières à deux associations présidées par deux anciennes adjointes communistes au maire de notre ville. Par ailleurs, nous n’avons pas vu Christian Favier verser de subvention pour Saint Maur« , réagit le président du groupe d’opposition LR-UDI-Modem.

« Gilles Carrez a également soutenu des associations oeuvrant pour les habitants de Champigny (Les Restaurants du Coeur de Champigny), son rayonnement culturel et l’exercice du devoir de mémoire (Association des Amis du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne), ses adolescents (Point écoute) ainsi qu’un ensemble d’équipements et associations qui, s’ils ne sont pas situés à Champigny, accueillent de nombreux campinois. Il consacre régulièrement une importante part de sa réserve parlementaire au soutien de la Mission locale des Bords de Marne afin d’améliorer l’accueil des jeunes en recherche d’orientation et d’emploi dans cette structure, dont la majorité des bénéficiaires sont des jeunes campinois », insiste de son côté Paul Bazin, conseiller départemental LR et président de la Mission locale.

 

 

Peu importe la couleur politique d’une commune ou les opinions des présidents d’association (j’imagine que c’est cette idée que sous-entendait Laurent Jeanne dans vos colonnes), si cette réserve garde une seule utilité c’est de servir des projets d’intérêt général et les associations locales qui en ont besoin. C’est bien à cela que Gilles Carrez la consacre.

A lire aussi : 

Le maire de Champigny-sur-Marne dénonce l’usage de la réserve parlementaire de ses députés

Comment nos députés ont dépensé leur réserve parlementaire 2015

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags , ,
3 commentaires pour Réserves parlementaires : Laurent Jeanne répond à Dominique Adenot
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi