Politique locale | | 21/09/2016
Réagir Par

Retrait des délégations d’Ousseynou Seck à Chennevières-sur-Marne

Retrait des délégations d’Ousseynou Seck à Chennevières-sur-Marne

Conseiller municipal en charge de la jeunesse et du logement à Chennevières-sur-Marne, Ousseynou Seck (LR) vient de se voir retirer ses délégations.  Le maire Modem de la ville, Jean-Pierre Barnaud, reproche à l’élu un conflit d’intérêt. L’élu concerné explique cette décision par une revanche politique.

“Lorsqu’Ousseynou Seck s’est vu attribuer la délégation logement, il n’a pas signalé qu’il avait déposé une demande de logement social. Depuis, il a un peu mis la pression sur les services concernant son dossier et les services nous ont remonté l’information. C’est dans ce contexte de conflit d’intérêt vis-à-vis de la municipalité qu’il s’est vu retirer sa délégation”, explique-t-on au cabinet du maire.

“Devant cette situation ambiguë, le maire a décidé de saisir le Procureur de la République conformément à ses obligations légales. Il apparaît nécessaire de protéger la commune et ses habitants contre une éventuelle infraction pénale et d’agir en toute transparence vis-à-vis des autorités judiciaires”, indique la commune dans un communiqué.

Une accusation que dément catégoriquement Ousseynou Seck.”Ma femme a fait une demande de logement social en 2007, renouvelée en 2012, mais  je n’ai jamais été voir les services pour faire avancer mon dossier. J’ai simplement déposé les compléments d’information qui étaient nécessaires à son évaluation, comme le font tous les demandeurs de logement. De toutes façons, dans l’attribution de mes fonctions, il est expressément précisé que je ne peux rien signer concernant les achats publics et l’attribution des logements sociaux. Je n’ai donc aucun conflit d’intérêt car je n’ai aucun pouvoir“, réagit Ousseynou Seck qui analyse cette éviction par une revanche politique. “Il y a quelques mois, le maire m’avait appelé pour me demander de prendre la carte du Modem, ce que j’ai refusé car je ne suis pas un conseiller godillot. En revanche, j’ai pris la carte LR alors que j’étais sans étiquette, cela n’est pas du tout passé et le maire et son cabinet ont épluché mon dossier pour trouver quelque chose”, indique l’élu, montrant l’arrêté des délégations en question (voir ci-dessous).

arrete ousseynou

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , ,
12 commentaires pour Retrait des délégations d’Ousseynou Seck à Chennevières-sur-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi