Gouvernance | Territoire T11 | 15/01/2016
Réagir Par

Territoire T11 : accord officiel LR-UDI-Modem pour soutenir Jean-Jacques Jégou

Publicité

Plus petit territoire en termes de population (305 565 hab) et plus grand par sa surface, grâce au vaste plateau briard, le territoire T11 de la future métropole du Grand Paris, est le seul du Val-de-Marne dans lequel il reste un suspense quant au nom du président, mais la balance penche pour Jean-Jacques Jégou.

A l’Ouest, le T12 a élu ce mardi Michel Leprêtre, et à l’Est, le T10 s’apprête à élire Jacques JP Martin. Au centre du département, le large T11, qui descend d’Alfortville aux frontières de la Seine-et-Marne en cheminant par Créteil, le Haut-Val-de-Marne et le plateau briard, devait initialement revenir au PS et plus précisément à Laurent Cathala, député-maire de la ville préfecture et président de la Communauté d’agglomération de Plaine centrale. Mais le passage de dernière minute de Valenton et Villeneuve-Saint-Georges dans le T12 a changé la donne. Sur les 74 conseillers territoriaux élus par les 16 villes du territoire, 37 se prévalent de la droite et du centre, 36 de la gauche et 1 du FN. Un jeu serré ! A noter également que sur les 16 communes du territoire, 12 sont de droite et du centre.

(Pour rappel, les 16 villes du T11 sont : Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Créteil, Limeil-Brévannes, Mandes-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Périgny-sur-Yerres, Le Plessis-Trévise,La Queue-en-Brie, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes)

Pressentis depuis un moment, deux candidats sont officiellement en lice. Au PS, Laurent Cathala a envoyé sa lettre de candidature à l’ensemble des conseillers territoriaux vendredi dernier. A droite et au centre, c’est le président Modem sortant de la Communauté d’agglomération du Haut-Val-de-Marne, l’ancien sénateur-maire du Plessis-Trévise Jean-Jacques Jégou, qui sera candidat. Sa profession de foi devrait partir en tout début de semaine aux conseillers. Il est vrai que les deux candidats ont le temps de faire campagne. Contrairement aux T10 et T12 qui ont décidé d’installer leur Conseil dès cette semaine, le T11 élira son exécutif le 27 janvier, soit quelques jours après l’installation du Conseil de la métropole du Grand Paris. « Il est logique d’élire les conseils de territoire après le Conseil métropolitain », glissait Laurent Cathala, à l’occasion des voeux du président du Conseil départemental le 5 janvier dernier. En tant que maire de la plus grande commune du territoire, c’est lui qui maîtrise l’agenda.

 

 

Accord LR-UDI-Modem en faveur de Jean-Jacques Jégou

De quoi donner le temps à chacun de faire son plein des voix. Car si l’arithmétique donne a priori Jean-Jacques Jégou gagnant, chaque élu est libre de son choix et les élections passées laissent parfois des traces. (Lire à ce sujet article précédent, le T11 a élu une majorité de droite mais la présidence n’est pas jouée). C’est dans ce contexte que LR, UDI et Modem ont conclu un accord officiel samedi 9 janvier, pour verrouiller les voix de droite et du centre. « Cette alliance a été plutôt fructueuse jusqu’à présent », motive Christian Cambon, président LR Val-de-Marne. « Les élus LR ont en outre négocié une belle place au sein de l’exécutif, à savoir 7 vice-présidents sur 14« , se réjouit le sénateur-maire de Saint-Maurice.  « Cela fait 15 ans que l’on travaille en collaboration entre élus de tous bords, au sein de la communauté d’agglomération« , rappelle de son côté Jean-Jacques Jégou, qui défend son positionnement centriste et sa disponibilité, comme « président à temps complet ». 

Tous deux infirmiers diplômés d’Etat de formation, Laurent Cathala et jean-Jacques Jégou, peuvent chacun se revendiquer d’une longue carrière politique dans le Val-de-Marne.  Ils ont aussi le même âge, soixante dix ans, à quatre mois près. Quatre mois qui donneront l’avantage à Jean-Jacques Jégou en cas d’égalité des suffrages, ce qui, au vu de l’écart serré entre les voix, fait partie des possibilités.
A lire aussi :

Le T11 a élu une majorité de droite mais la présidence n’est pas jouée
Suspense sur la couleur politique du territoire T11
Métropole du Grand Paris mode d’emploi
Retour sur le Conseil d’installation du T12 à Vitry
Le Conseil du territoire T10 s’installe ce vendredi 15 janvier

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

9 commentaires pour Territoire T11 : accord officiel LR-UDI-Modem pour soutenir Jean-Jacques Jégou
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi