Gouvernance | Territoire T11 | 28/01/2016
Réagir Par

Territoire T11 : Jean-Jacques Jégou trahi par les siens

Publicité

A l'hôtel de ville de Créteil, les coups de poignard dans le dos ont été plantés derrière le rideau discret de l'isoloir ce mercredi 27 janvier, lors de l'élection du président de Conseil de territoire T11. Sur le papier, c'était mathématique, dans ce scrutin de grands électeurs, la droite et le centre devaient comptabiliser 37 voix et la gauche 36. Restait la voix du FN dont il semblait probable qu'elle n'irait à aucun des deux camps.

Une majorité pour la droite et le centre qui s’expliquait par le départ des communes de Valenton et Villeneuve-Saint-Georges vers le T12 et un coup dur pour le PS qui risquait de ne pas avoir de territoire à ses couleurs dans le département, qui plus est dans le territoire de la ville préfecture PS. Mais cela, c’était l’arithmétique. Et, les élections le montrent souvent, en politique, 2+2 n’égale pas toujours 4. C’est ce qui s’est passé ce mercredi. Les 36 voix de gauche ont bien été acquises à Laurent Cathala, député-maire PS de Créteil, mais 3 des 37 voix escomptées par Jean-Jacques Jégou, candidat de la droite et du centre, ont manqué à l’appel. L’ancien sénateur-maire Modem du Plessis-Trévise et président sortant de la Communauté du Haut Val-de-Marne, n’a récolté que 34 voix. Et au lieu de recevoir 1 blanc ou nul, l’urne en a vu tomber 4. Et ceci malgré l’accord qui avait été conclu par le Modem, l’UDI et LR, adoubé par les présidents départementaux des partis.

A lire aussi : Laurent Cathala élu président du Conseil de territoire T11 grâce à la droite

Un choc réel pour le candidat malheureux, qui n’a pas demandé la parole une fois le scrutin exprimé. « Beaucoup de mes amis me l’ont demandé, mais comment voulez-vous réagir à ces trois Saxons ? (référence aux Saxons qui trahirent Napoléon lors de sa retraite dans la bataille de Leipzig (1813), merci Wikipedia…), justifie Jean-Jacques Jégou à l’issue du Conseil. Je ne veux pas leur sauter dessus mais comprendre pourquoi ils ont fait cela. On peut ne pas plaire à tout le monde mais cela dépassait ma personne. J’ai eu un engagement des 35 élus. Nous nous sommes tous rencontré, nous avons travaillé ensemble, avons conclu un accord », rappelle l’ex-président de communauté d’agglo.

 

 

Pourquoi cette trahison ? Un retour de bâton suite à l’appel de François Bayrou à voter François Hollande en 2012? « François Bayrou a appelé à voter Hollande à titre personnel, et pas au nom du Modem, évacue Jean-Jacques Jégou qui voit davantage l’aura de la ville préfecture comme mobile. Pour les communes du secteurs, un président issu d’une petite communauté d’agglomération, disponible à temps plein, avait du sens. Ce n’était pas une question de droite et de gauche« , défend l’élu.

Un sentiment d’amertume partagé à droite. « C’est terrible car nous avons été trahis par les nôtres, réalise Marie-Christine Ségui, maire LR d’Ormesson-sur-Marne. Ce ne sont pas les habitants qui ont voté mais des élus, des personnes que nous connaissions tous personnellement et en qui nous avions une confiance mutuelle. Ces trois voix jettent la suspicion. On ne pourra jamais s’empêcher de se demander qui a voté contre son camp« , reprend l’élue.

Une pilule difficile à avaler,et que l’accolade de Laurent Cathala après le Conseil n’a pas suffi à faire passer. « Tu leur as promis quoi ? » a questionné Jean-Jacques Jégou.

« Cette préparation a été difficile quoi que l’on en dise, témoigne encore l’ex président d’agglo. Pendant un mois, la Communauté d’agglomération Haut Val-de-Marne a été passée au tamis, et je n’ai en revanche eu aucune information concernant Plaine centrale. »

Quel rôle jouer à l’avenir ? « Je leur poserai la question. S’ils ont besoin de moi,  je resterai.  Sinon, je serai content de vaquer à autre chose. »

A lire aussi : Laurent Cathala élu président du Conseil de territoire T11 grâce à la droite

Et aussi :
Métropole du Grand Paris mode d’emploi
Le Triple défi de la métropole du Grand Paris
Le T10 a élu un exécutif exclusivement masculin
Le T12 a élu son bureau dans une ambiance bon enfant

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , , ,
12 commentaires pour Territoire T11 : Jean-Jacques Jégou trahi par les siens
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi