Initiative | Val-de-Marne | 10/06/2016
Réagir Par

Théâtre forum: les collégiens sur scène pour défendre les rivières du Val-de-Marne

Théâtre forum: les collégiens sur scène pour défendre les rivières du Val-de-Marne

Ces 9 et 10 juin, plus de 200 jeunes participent au forum inter-collèges pour une nouvelle culture de l’eau, qui se tient au Mac/Val à Vitry-sur-Seine dans le prolongement du festival de l’Oh!. Chaque classe, marraine d’un cours d’eau, monte sur scène pour faire réfléchir aux menaces qui guettent les eaux départementales, sous forme de sketchs.

Arrêtez de nous dire ça à nous, et allez voir les humains !” , plaide un élève de la classe de 6ème SEGPA (section d’enseignements général et professionnels adaptés) du collège Pierre Brossolette à Villeneuve-Saint-Georges. Incarnant des bâtiment d’habitation ou carrément la rivière l’Yerres, qui traverse la ville, les élèves mettent en scène un tribunal dont le public est le jury, chargé de trancher un conflit entre la ville et la rivière. “Toi, la rivière, tu pues ! – Je pue parce que tu me pollues ! – Et les inondations ? – C’est de ta faute, les sols imperméables que tu as construit m’empêche de m’infiltrer ! Et les médicaments que tu m’envoies ? – Mais mes stations d’épuration ne savent pas filtrer les médicaments…” . Le public réagit.  “Il faut arrêter de construire des immeubles en bord de rivière ! Ce n’est pas elle qui est responsable des inondations !” tranche Madi, venu du collège Jean-Perrin du Kremlin-Bicêtre.

Au collège La Guinette de Villecresnes, c’est la qualité agricole des terres briardes qu’ont défendu les élèves de 5ème B. Après avoir présenté la tomate du Portugal, l’asperge de Nouvelle-Zélande ou encore la framboise d’Australie, les élèves questionnent leur paysage agricole. “Pourquoi il n’y a plus que des champs de betteraves, alors qu’avant, on trouvait toutes sortes de fruits et de légumes ici ? Où peut-on trouver des produits de saison, sans pesticides, sans insecticides ?” demandent les élèves sur scène.  “Il faut faire du bio!” , répond la salle. “On peut aussi acheter des fruits et légumes de saison à la ferme bio de Mandres-les-Roses, où les chèvres tondent la pelouse et où le fumier sert d’engrais” , reprennent les 5ème B.

Si les élèves sont aussi à l’aise pour se produire sur la scène de l’auditorium, c’est parce que ces deux journées des forums inter-collèges constituent l’aboutissement d’un projet pédagogique initié il y a plusieurs mois, en marge du festival.

Croisières et leçons de pêche

Pour la onzième année consécutive, les médiateurs scientifiques du Festival de l’Oh ! ont proposé aux collégiens du département de parrainer un cours d’eau. “On a ensuite enquêté avec eux sur le cours d’eau : en faisant des promenades pour y découvrir l’environnement, en rencontrant des associatifs, des professionnels de l’eau, …” , explique Elisabeth Rodrigues Peres, l’un des trois médiateurs mobilisés sur ce projet. “Au total, il y a eu huit semaines d’ateliers, étalés de janvier à mai, pour cette grande représentation finale. C’est la deuxième année qu’on choisit la formule du théâtre-forum, qui permet à chacun d’incarner les cours d’eau, et de se les approprier” , détaille Olivier Meier, le directeur du festival.

Après avoir réalisé leurs enquêtes sur l’Yerres, le Réveillon, la Bièvre et la Seine, les collégiens ont reçu Martha et Cyril, comédiens membres de la troupe Docking Cie, pour trois ateliers d’écriture et de théâtre. “Quand les élèves s’amusent, tous les sujets peuvent être abordés” , estime Martha. “Cela fait deux ans qu’on participe à ce projet. Le Réveillon est à quelques pas de l’établissement et on travaille beaucoup sur l’eau et le développement durable. On devait même aller à l’expo de Milan, en 2015, mais le plan Vigipirate nous en a empêchés. Après la réalisation d’un journal, on va mener une soirée-débat avec les parents autour du projet. L’année prochaine, on aimerait installer un jardin partagé à La Guinette” , expose Christian Massouline, professeur de technologie des 5ème B, qui a organisé la participation de sa classe avec ses collègues de SVT et de français. “Nous, ce qu’on a préféré, c’est la pêche!” réagissent Laëtitia et Flore, quelques secondes avant de monter sur scène.

Au total, huit classes auront participé au projet, à l’initiative de leurs professeurs. La 5ème D du collège Jean Perrin (Le Kremlin Bicêtre) et la 5ème SEGPA du collège Pierre de Ronsard (L’Haÿ-les-Roses) ont travaillé sur la Bièvre ; la 5ème B de La Guinette (Villecresnes) et la 6ème verte des Prunais (Villiers-sur-Marne) ont étudié le Réveillon ; la 5ème 2 du collège Henri-Barbusse (Alfortville) et la 5ème 2 du collège Henri-Wallon (Ivry-sur-Seine) ont découvert la Seine et la 6ème SEGPA de Pierre Brossolette (Villeneuve-Saint-Georges) et la 5ème 6 du collège Fernande Flagon (Valenton) se sont intéressées à l’Yerres.

festival-de-l'oh-théâtre (1)

 

festival-de-l'oh-théâtre (3)

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi