Sécurité | | 27/06/2016
Réagir Par

Un voeu pour réglementer les vols de drones au-dessus d’Orly

Un voeu pour réglementer les vols de drones au-dessus d’Orly

A l’occasion de la séance plénière du Conseil départemental du Val-de-Marne, qui se tient ce lundi 27 juin, la majorité départementale va présenter un voeu pour une réglementation plus stricte de la présence et de la surveillance de drones au-dessus et autour de l’aéroport d’Orly pour assurer la sécurité aérienne.

Ci-dessous le détail du voeu

“- Considérant qu’avec un trafic aérien de plus en plus dense, les pilotes doivent désormais faire face à un nouveau danger dans le ciel, celui des drones, sachant qu’en France, entre 150.000 et 200.000 drones de loisirs sont en circulation,
– Considérant que la présence de drones a été signalée à proximité immédiate de l’aéroport d’Orly par deux pilotes de ligne, lundi 2 mai 2016, et que cette alerte intervient après de nombreux autres incidents survenus ces derniers mois,
– Considérant que de tels incidents sont susceptibles de créer des risques pouvant affecter gravement la sécurité des usagers des transports aériens et celle des riverains des communes concernées notamment dans le Val-de-Marne,
Le Conseil départemental du Val-de-Marne
– Demande aux autorités aériennes et notamment au Ministre des Transports de renforcer les moyens nécessaires à la surveillance et à la sécurité autour de l’aéroport d’Orly et une réglementation plus stricte du survol de drones dans ce secteur.”

A lire aussi :

Vols de drones près d’Orly : Daniel Guérin interpelle le ministre

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags
Cet article est publié dans
Aucun commentaire pour Un voeu pour réglementer les vols de drones au-dessus d’Orly
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi