Communication de marques | Accueil | 20/07/2016

Une crèche Babilou pour la rentrée à L’Haÿ-les-Roses

Une crèche Babilou pour la rentrée à L’Haÿ-les-Roses

Le 5 septembre 2016, Babilou ouvrira une nouvelle crèche à L’Haÿ-les-Roses. Implantée au 2 bis, rue Henri Thirard, la structure accueillera 36 enfants, de 10 semaines à 4 ans, dont les parents résident ou travaillent à proximité.

Un accueil individualisé dans un cadre spacieux et sécurisant

D’une superficie de 390 m², la crèche regroupera tout l’équipement nécessaire au bien-être et disposera d’un espace extérieur, idéal pour les activités en plein air … le tout en plein centre-ville, à proximité de nombreux arrêts de bus !

La structure sera répartie en trois espaces, selon l’âge des enfants : bébés, moyens et grands. Une équipe pluridisciplinaire de professionnels de la petite enfance veillera à accueillir les enfants dans le respect de leur rythme et de leurs besoins. Son but sera de permettre à chaque enfant d’être acteur de son développement dans un environnement adapté.

Une réponse aux besoins des familles

Pour aider les parents à concilier vie professionnelle et vie familiale, la future crèche proposera 3 formules d’accueil : régulier, occasionnel et d’urgence. Elle accueillera les enfants de salariés-parents d’entreprises partenaires du Groupe Babilou, résidant ou non à L’Haÿ-les-Roses, de 7h30 à 19h du lundi au vendredi. La crèche sera conventionnée par la CAF du Val-de-Marne, ce qui permettra aux familles d’être accueillies selon les mêmes conditions tarifaires qu’en crèche municipale.
Avec cette ouverture, la Ville renforce son offre d’accueil pour les enfants de 10 semaines à 4 ans. Un atout indéniable pour faire face à l’arrivée constante de nouveaux Haÿssiens en quête d’un cadre de vie agréable, à proximité de Paris.

 

Vous recherchez un mode de garde pour la rentrée ? Des places sont encore disponibles !

Crèche Babilou L’Haÿ-les-Roses
Adresse : 2 bis, rue Henri Thirard
Contact Babilou : Fanny Ratsimiala  01 41 49 96 55

Pré-inscriptions en ligne 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

A lire aussi