Politique locale | Territoire T11 | 02/02/2016
Réagir Par

Vice-présidences du T11 : L Cathala, JJ Jégou et MC Ciuntu négocient

La séance d’installation du territoire T11 le 27 janvier a été particulièrement tendue, avec l’élection  du député-maire PS de Créteil Laurent Cathala malgré la majorité de conseillers de la droite et du centre. Les élus territoriaux doivent désormais passer à la suite, à commencer ce mercredi 3 février par l’élection du bureau. Pour l’anticiper, un petit déjeuner réunit ce matin Laurent Cathala, Jean-Jacques Jégou, ex président Modem de la CAHVM et Marie-Carole Ciuntu, maire conseillère régionale LR de Sucy-en-Brie. Explications.

Dans un courrier en aux conseillers territoriaux, le nouveau président du T11 a proposé un bureau composé de 19 personnes, dont le président, 14 vice-présidents et 4 conseillers délégués. Vice-présidents et conseillers délégués se répartiraient à 50/50 entre droite et gauche. Dans ce schéma, les 5 maires du plateau briard (dont les communes ne pèsent que quelques milliers d’habitants chacune) n’auront pas tous leur siège au bureau mais pourraient récupérer une vice-présidence et un conseiller délégué.

Reste à se répartir les délégations, plus ou moins stratégiques. Dans sa lettre aux conseillers territoriaux, le député-maire de Créteil a proposé 18 délégations, allant des  finances et solidarités budgétaires aux nouvelles technologues de communication. Voir la liste ci-dessous.

Ancien président de la Communauté du Haut-Val-de-Marne, Jean-Jacques Jégou vise les finances. « Face à la baisse de dotations, il y a des économies à réaliser et des mutualisations à mettre en place, tout en maintenant les service aux populations », motive l’ancien sénateur-maire Modem du Plessis-Trévise. Les élus de la droite et du centre visent aussi les transports, « un sujet crucial pour le plateau briard« , et encore le développement économique, alors que de nombreux projets sont à mener dans le territoire. Pas question en tout cas de faire de la figuration.

A cette condition, droite et gauche pourraient trouver un terrain d’entente. En cas de désaccord, chacun pourrait alors présenter sa liste de vice-présidents, et rejouer la scène de la semaine précédente, avec le même suspense. Un scénario qui ne semble toutefois pas avoir la préférence alors que chacun s’est recentré sur un discours apaisant. « Ce qui m’anime, c’est que ce territoire puisse fonctionner« , insiste Jean-Jacques Jégou. « Laurent Cathala s’efforce de trouver un accord global qui satisfasse tout le monde et où chacun se sente investi et reconnu« , indique -t-on du côté du président.

Et au sein de la droite, comment cela se passe-t-il ? « J’ai jeté la rancune à la rivière », pose l’ex-candidat à la présidence, tout en assurant qu’il sait qui sont les personnes qui ont manqué à l’appel. Dimanche, les 37 élus de droite et du centre se sont retrouvés pour débriefer la séance d’installation. Une nouvelle réunion est programmée ce mardi soir suite aux discussions de ce matin. La seconde séance du Conseil de territoire T11, qui devrait élire les 18 autres membres du bureau, est prévue ce mercredi 3 février à 19 heures en mairie de Créteil.

A lire aussi : 
Laurent Cathala élu président du T11 grâce à la droite
Jean-Jacques Jégou trahi par les siens

Liste des 18 délégations suggérées par le président du T11 
– Finances et Solidarités budgétaires
– Développement économique
– Rayonnement  du  territoire,   équipements   culturels   et    sportifs,   international, communication
– Développement durable, Plan Climat Air Energie Territorial
– Déchets, Propreté urbaine, Production florale, Bâtiments
– Hygiène, Production et sécurité alimentaire, Circuits courts
– Transports, Déplacements
– Artisanat, Commerce, Filière Agro-économique et touristique
– Eau, Assainissement, Voirie
– Ruralité, Paysages, Arc boisé, Circulations douces, Chemins de randonnée
– Relations institutionnelles avec la Métropole et les EPT, Stratégie Tenitoriale (coordination de la démarche sur la mise en place de l’Observatoire économique, social  et environnemental)
– Emploi, Economie sociale et solidaire
– Recherche, Université
– Démocratie Locale et Participation Citoyenne (coordination de la démarche sur le Nom du Territoire)
– Equilibre des Territoires, Proximité, Relation aux Communes
– Habitat, PLU, Aménagement, Aires des gens du voyage
– Politique de la ville, Santé, Social, Prévention de la délinquance, Lutte contre les discriminations
– Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Accès au Très Haut Débit, Innovation

 

Cet article est publié dans avec comme tags , , ,
4 commentaires pour Vice-présidences du T11 : L Cathala, JJ Jégou et MC Ciuntu négocient
  • Tout celà est révoltant,les Français ne veulent plus de ces mille- feuilles. Ces élus on t vocation
    à soigner leurs indémnités et à ne rien faire . Voire : le Pont de Nogent!!! Qui fait mieux en termes d’embouteillages????

  • si c’est pour maintenir une candidature centriste pour le Sénat de M. jegou contre le Président UDI maire de Vincennes, responsable de la situation sur Chennevieres, et bien dans ce cas pourquoi pas !!!

  • La meilleure chose qui pourrait arriver, c’est qu’ils ne tombent pas d’accord et que toute décision (forcément funeste pour le T11 étant donné le passif du président) soit bloqué pendant toute la durée de leur mandat, ça nous éviterait le pire. Mais bon, comme je l’ai déjà dit, tous ces gens ont tant à partager…

  • « Vice-présidents et conseillers délégués se répartiraient à 50/50 entre droite et gauche. » Sauf qu’avec le président (PS) Cathala le bureau sera à majorité de gauche, alors que la gauche est minoritaire en nombre de conseillers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *