Sport | Villejuif | 16/03/2016
Réagir Par

Villejuif dévoile sa Halle des sports

400 spectateurs dont 350 assis, telle est la jauge de la future Halle des Sports qui verra  à l’angle de la rue Youri-Gagarine et de l’avenue Karl-Marx, à proximité du Stade nautique Youri- Gagarine, d’ici 2019, remplaçant les algécos du collège voisin.

Pour rappel, c’est la controverse autour de cette Halle qui a généré un conflit entre l’ancienne adjointe à l’urbanisme écologiste Natalie Gandais et la majorité municipale, et conduit à cette dernière à devoir rendre son écharpe d’adjointe.

Construite par le Groupe Demathieu-Bard et architecturée par  Jean-Christophe Tougeron, elle disposera d’une aire d’évolution de 27 x 47 mètres, d’un mur d’escalade, d’une salle de musculation, de vestiaires et d’annexes destinées à la pratique du football.  Pour financer l’opération, la ville va vendre deux terrains communaux d’une superficie totale de 3 969 m2 en l’échange de la construction d’une coque de gymnase cédée en l’état futur d’achèvement (VEFA) et de la réalisation d’un programme immobilier mixte. Ainsi, deux résidences offrant un
total de 155 logements favoriseront l’accession à la propriété à prix maîtrisés. « Cette collaboration permet à la ville de renforcer son taux d’équipement sans porter préjudice à
ses finances, dans un contexte de rigueur budgétaire« , se félicite la commune.

Halle des Sports Villejuif 1

A l’horizon 2019, une Maison des Arts martiaux devrait également voir le jour impasse Rohri, au sein du quartier Pasteur. Un  dialogue compétitif se déroulera de mars à septembre 2016.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags
7 commentaires pour Villejuif dévoile sa Halle des sports
  • Un vrai pétard mouillé cette affaire pour l’instant !
    Madame Gandais a été remerciée mais on ignore toujours les « preuves » qu’elle détiendrait à propos d’une magouille…
    Encore du théâtre…
    La seule chose réelle avec cette municipalité c’est l’improvisation… et la casse du service public.

  • J’ai lu : « casse tête du service public » 🙂 ce qui est souvent le cas pour les communes qui gère ce type d’infrastructure….

    Sinon visuellement c’est sympa, ça change un peu avec ce qui s’est fait dans le quartier et surtout cela va dégager les préfabriqués présent sur ce site, vu que la rénovation du collège Karl Max est finit depuis un bon bout de temps…

  • On trouvera ici l’historique « pour les Nuls » du scandale de l’attribution de la Halle des sports , qui a provoqué l’éclatement de l’Union citoyenne et le départ du groupes l’Avenir à Villjuif de la majorité municipale :
    http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article489
    L’ensemble des pièces évoquées dans cet article étayant les soupçons de délit de favoritisme a été montré à tous les conseillers municipaux qui en ont fait la demande, après le signalement au Procureur de la République et avant le vote du 12 février. Seul le groupe socialiste a refusé de les examiner.
    Le dossier a été communiqué à un magistrat du parquet financier de Créteil, qui statuera dans les semaines ou les mois qui viennent, soit de commencer par une enquête de police soit de communiquer directement à un juge d’instruction. Mais le tribunal de Créteil est particulièrement en sous-effectif : ce sera lent.

  • C’est le projet avec salle semi-enterrée qui est présenté ?

    Par expérience on sait pourtant que les salles enterrées, partiellement ou entièrement, sont toujours sujettes à des infiltrations d’eau qui mènent invariablement à des coûteux travaux de réfection qui souvent ne règlent pas le problème. Lancer un projet pareil, c’est promettre à la Ville des coûts d’entretien et de réfection infinis, qui engraisseront les sous-traitants habituels… Une idiotie ou une malhonnêteté ?

    • Oui. La différence fondamentale entre ce projet et celui que recommandaient les services de la Ville, c’est que celui-ci, le projet « favorisé » depuis le départ et finalement adopté contre toute défense, est semi enterré alors que le second était de plein pied (la différence de prix de 3 millions en faveur du budget municipal ayant été effacée par des surenchères suspectes, mais au moins Natalie Gandais , en se battant pour une vraie mise en concurrence, aura obtenu ça).
      Les conséquences de ce choix architectural sont graves pour la Ville et pour les usagers.

      1. Comme vous le remarquez, il y a le risque d’infiltration (toutes les caves des Lozaits en sont plus ou moins victimes). Mais plus directement le cout de l’aménagement de la coque en gymnase, qui reste à la charge de la Ville, sera plus élevé, et son fonctionnement aussi. Par exemple, les vestiaires et toilettes étant en sous-sol il faudra des pompes pour l’évacuation.

      2. L’argument en faveur du projet « favorisé » étaient que les spectateurs éventuels n’auront pas à monter pour accéder au tribunes. Ils accéderont de plein pied … au haut des tribunes. C’est un argument faible : il leur faudra bien dans tous les cas monter ou descendre les tribunes, et l’inverse à la sortie ! Par contre, dans ce projet « favorisé », les enfants des écoles auront obligatoirement à descendre et remonter du sous-sol.
      Autrement dit, on a favorisé les spectateurs contre les usagers, celles et ceux, scolaires et moins jeunes de Villejuif, qui viendront du matin au soir et tous les jours dans le gymnase pour faire du sport.
      On peut s’interroger sur ce choix du sport-spectacle contre le sport-pratique : ceux qui sont soupçonnés de favoritisme n’ont-il pas été guidés entre autres par des intérêts liés à l’organisation de spectacles sportif ? C’est à l’enquête de la justice d’explorer cette piste.

      3. Dans tous les cas, le projet alternatif de plein pied, ouvrant sur toute la longueur sur le stade en plein-air contigüe, était beaucoup plus sûr en cas d’incendie ou d’attentat : tout le monde pouvait dévaler en quelques secondes vers la sortie.

  • Une nouvelle présentation de la Halle des Sports a eu lieu le 17 octobre. Nous sommes en train de la décrypter en comparant les photos. Il semble – mais ce n’est qu’une impression – que le gymnase ne soit plus enterré (suite aux problèmes hydrologiques inévitables, cf http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article624) et qu’il y’a ait un étage de plus !
    Le concours était une vraie farce. Le candidat était choisi depuis 2 ans et il n’avait pas l’intention de suivre ce qui lui avait fait « gagner » le concours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *