Santé | Vitry-sur-Seine | 23/11/2016
Réagir Par

Vitry-sur-Seine expérimente avec l’AP-HP un nouveau suivi des personnes âgées atteintes de maladies chroniques

Vitry-sur-Seine expérimente avec l’AP-HP un nouveau suivi des personnes âgées atteintes de maladies chroniques
Publicité

Comment suivre efficacement les personnes âgées atteintes de maladies chroniques pour réduire les hospitalisations inutiles ? C'est l'enjeu de l'étude Cepia lancée par l'hôpital Henri Mondor de l'AP-HP et l'Upec (Université de Créteil).

Le CHU souhaite évaluer l’impact d’une évaluation gériatrique standardisée (EGS), c’est à dire une évaluation multi-domaines de l’état de santé de la personne, réalisée hors hôpital, pour prévenir les problèmes. Précisément, l’étude souhaite comparer  l’efficacité de cette évaluation lorsqu’elle est réalisée par une infirmière ou un médecin généraliste. C’est dans ce contexte que l’AP-HP s’est associée à différents lieux de soins primaires, dont le centre municipal de santé Pierre Rouquès de Vitry-sur-Seine, pour former les médecins et infirmières à cette évaluation spécifique. L’étude doit durer un an et portera sur les personnes âgées de plus de 70 ans.

Le Conseil municipal de Vitry-sur-Seine de ce 23 novembre devrait acter la signature de ce contrat avec l’AP-HP.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi