Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Sécurité | Vitry-sur-Seine | 23/11/2016
Réagir Par

Vitry-sur-Seine signe sa stratégie de prévention de la délinquance avec l’Etat

Publicité

Des marches urbaines aux abords des deux gares de Vitry-sur-Seine pour améliorer la sécurité, un projet de plate-forme de médiation porté par les bailleurs sociaux de la ville, des chantiers d'insertion... voilà quelques unes des actions suggérées dans la Stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance signée hier entre la mairie de Vitry et l'Etat.

Au total, une trentaine de fiches actions, articulées autour de trois axes identifiés à l’échelle nationale. « On axe notamment ces actions autour de la prévention de la délinquance juvénile, de la prévention contre les violences faîtes aux femmes et les violences intrafamiliales, et, enfin, l’amélioration de la tranquillité publique« , précise Anne Schmidt, directrice du service citoyenneté et démocratie participative à la mairie de Vitry-sur-Seine. Sur le terrain, ce plan, mis en oeuvre par le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD),  se traduit par la mise en place de partenariats entre les services de l’Etat, les polices municipales, les associations locales. Il permet aussi concrètement un soutien financier du fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) qui sélectionne les missions subventionnées sur dossier. Autour de 15 000 à 20 000 euros sont attendus pour Vitry chaque année. « La sécurité, c’est une coproduction. Les responsabilités son partagées. L’Etat se charge de la sécurité, et la prévention est menée par tous les partenaires, les premiers étant les communes« , insiste Pierre Marchand-Lacour, directeur de cabinet du préfet.

Pour le maire de la ville, Jean-Claude Kennedy (PCF), « tout ce travail permet de gagner du terrain sur la délinquance. Les derniers rapports qu’on nous a transmis, sans donner de chiffres précis, montre que les tendances sont encourageantes, notamment en ce qui concerne la délinquance juvénile. La sécurité, c’est l’affaire de tous. Avec des moyens supplémentaires et une police nationale renforcée, on pourrait obtenir rapidement des résultats », plaide l’édile. « On manque de moyens humains et matériels. Notre commissariat est vétuste et ne permet pas de recevoir les citoyens dans de bonnes conditions. »

D’autres villes du département, comme Villejuif, ont signé des documents similaires avec les services de l’Etat depuis le lancement du plan à l’échelle nationale, en 2013. Des points d’étapes seront organisés régulièrement avant la fin 2017, date de la fin du partenariat. Le diagnostic établi depuis 2013 est consultable librement en mairie.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

15 commentaires pour Vitry-sur-Seine signe sa stratégie de prévention de la délinquance avec l’Etat
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi