Transports | Val de Marne | 07/12/2017
Réagir Par

1370 Val-de-Marnais ont répondu à l’enquête vélo

Le baromètre des villes cyclables, une enquête lancée par la Fédération des usagers de la bicyclette (Fub) à destination de tous les cyclistes de France, pour leur demander d’estimer la cylabilité de leur commune, a pris fin le 30 novembre.

Au total,  113 000 cyclistes de France ont répondu à la quarantaine de questions qui leur étaient proposées sur la sécurité des trajets, l’existence et la qualité des axes cyclables, les jonctions type rond-points et carrefours, l’alternative lorsqu’il y a des travaux sur une piste cyclable, la signalétique… à propos de 326 communes (Voir article détaillé précédent)  77 % des répondants se déplacent au moins une fois par semaine à vélo et 69% l’utilisent pour travailler.

Marolles-en-Brie championne des réponses en proportion de ses habitants

En Val-de-Marne, 1370 cyclistes ont cliqué pour évaluer leur ville, dans 18 villes du département. Très largement en tête du nombre de réponses pour 1000 habitants, arrive Marolles-en-Brie, qui fait partie des dix communes qui ont obtenu le plus de réponses par habitants et des rares qui ont dépassé les 10 réponses pour 10 000 hab avec un score de 12,35 ‰ obtenu par 59 cyclistes. Loin derrière, trois communes dépassent les 3 ‰ : Arcueil (3,92 ‰), Limeil-Brévannes (3,81 ‰) et d’Alfortville (3,29 ‰).  Sur les 18 communes dont les usagers du vélo ont commenté la cyclabilité, seulement 15 ont dépassé les 50 réponses et pourront donc figurer au classement détaillé des réponses ville par ville qui sera publié en mars 2018. Voir le tableau détaillé du nombre de réponses par ville ci-dessous.

Problème numéro 1 : la sécurité

Sur le fond, le principal problème soulevé par la très grande majorité des cyclistes concerne la sécurité.  80 % des répondants (85 % des répondantes) estiment qu’à vélo il est important d’être séparé du trafic motorisé et 90 %  constatent également que les automobilistes se garent fréquemment sur les itinéraires cyclables. 90 % estiment que les conditions actuelles ne permettent pas aux enfants ou aux personnes âgées de se déplacer à vélo en sécurité, rapporte la Fub (Fédération des usagers de la bicyclette), qui demande à l’Etat de « lancer un appel à projet financé pour des territoires pilotes 100% cyclables ».  Même si les vélos prennent moins de place que les automobiles, les cyclistes constatent également massivement la difficulté de se garer en sécurité près des gares ou
des stations de transports en commun. La Fub demande donc également à l’État la mise en place d’un plan de stationnement intermodal sécurisé et de lutte contre le vol de vélos.

« Les Assises de la mobilité doivent être l’occasion d’assumer la rupture avec la politique du tout-voiture. L’ampleur de la contribution citoyenne portée par la FUB montre que la « solution vélo » a le potentiel pour améliorer concrètement le quotidien des Françaises et des Français. L’État doit permettre à tous de se déplacer à vélo confortablement et en sécurité : un véritable Plan Vélo, sincère et financé, doit être inclus dans la future loi de mobilité« , motive l’association.

Les Limeillois se sentent débutants

Si la Fub n’a pas encore publié le détail des réponses par ville (prévu en mars), elle en a pointé les tendances un peu insolites qui se dégagent de certaines communes, notant par exemple que 45 % des usagers utilisent un vélo à assistance électrique (VAE) pour se déplacer à Francheville (69), ou que 43% des répondants de Brax (31), commune, qui avec 131 réponses, a obtenu le meilleur taux de réponses pour dix mille habitants (46,1 ‰), déclarent accompagner leurs
enfants à vélo. A Limeil-Brévannes,  57 % des répondants ont estimé être des débutants à vélo.

Détails du nombre de réponses par commune

Commune Nb de réponses Réponses / 10 000 hab
Alfortville 148 3,29
Vincennes 116 2,36
Ivry-sur-Seine 110 1,84
Saint-Maur-des-Fossés 99 1,32
Limeil-Brévannes 95 3,81
Fontenay-sous-Bois 93 1,75
Arcueil 82 3,92
Fresnes 76 2,83
Villejuif 73 1,26
Maisons-Alfort 69 1,26
Cachan 67 2,24
Vitry-sur-Seine 67 0,73
Le Perreux-sur-Marne 65 1,93
Marolles-en-Brie 59 12,35
Créteil 52 0,57
Champigny-sur-Marne 36 0,47
Charenton-le-Pont 33 1,07
Nogent-sur-Marne 30 0,96
Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

8 commentaires pour 1370 Val-de-Marnais ont répondu à l’enquête vélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *