Politique locale | Villejuif | 16/10/2017
Réagir Par

21 élus d’opposition de Villejuif demandent audience au préfet

21 conseillers municipaux d’opposition de Villejuif ont écrit au préfet ce lundi 16 octobre pour réclamer une audience, considérant que la gestion communale est en « péril », et que la majorité a commis un trop grand nombre « d’irrégularités », en particulier concernant le dossier de la Bourse du travail.

« Les nombreuses irrégularités qui émaillent le fonctionnement de l’assemblée délibérante de notre commune ont trouvé leur paroxysme, ces derniers temps, autour de la gestion de la question de la bourse du travail par l’autorité territoriale« , posent les élus qui contestent le refus du maire d’inscrire la fin de mise à disposition de la Bourse du travail aux syndicats à l’ordre du jour du Conseil municipal du mois de septembre, tant pour évoquer la convention qui avait été passée avec les syndicats en 1986, que celle de la cession de ce bien situé au 16 rue Jean Jaurès pour financer l’école des Réservoirs. Les élus d’opposition contestent aussi la fin de non recevoir quant à la création d’une commission d’enquête sur ce sujet.

« Depuis de nombreux mois, le non-respect du Règlement Intérieur, le non-respect du droit des élus, le non-respect du débat démocratique, le non-respect des procédures de vote, le non-respect des prérogatives du Conseil Municipal,…. constituent la règle. Ce qui apparaît désormais à nos yeux comme une situation de mise en péril de la gestion de notre commune, nous amène à vous alerter, collectivement, au titre de votre pouvoir de tutelle comme du contrôle de la légalité », reprennent les élus qui demandent une audience au préfet.

Les 21 signataires sont : Marc Badel, Guillaume Bulcourt, Anne-Lise Boyer, Claudine Cordillot, Sandra Da Silva Pereira, Natalie Gandais, Dominique Girard, Isabelle Hamidi, Jean-François Harel, Mamilla Kadri, Gilles Lafon, Monique Lambert-Dauvergne, Anne-Gaëlle Leydier, Alain Lipietz, Paulo Nunes, Franck Perillat-Bottonet, Patrick Stagnetto, Sophie Taillé Polian, Sylvie Thomas, Monique Tijeras, Philippe Vidal.

Voir la lettre.

Vendredi, les syndicats ont fait irruption en  séance du Conseil municipal pour exiger un débat, provoquant l’ajournement de la séance.

A lire aussi :

Encore un Conseil municipal annulé à Villejuif

Bourse du travail de Villejuif : l’opposition saisit le préfet

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

21 commentaires pour 21 élus d’opposition de Villejuif demandent audience au préfet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *