Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Grand Paris | 22/12/2017
Réagir Par

Grand Paris: 30 000 pétitions pour le 94 et marche-sondage LREM

Grand Paris: 30 000 pétitions pour le 94 et marche-sondage LREM
Publicité

Lancée en octobre par le Conseil départemental du Val-de-Marne, la pétition pour s’opposer à la suppression de ce département de petite couronne a passé le cap des 30 000 signatures fait savoir le département.

« A l’occasion de la Fête des Solidarités ce sont près de 2 600 Val de Marnaises et Val de Marnais qui ont réaffirmé ce week-end leur attachement au département en signant la pétition », indique le département.  Voir la pétition.

Début décembre, la collectivité locale a aussi procédé à un sondage auprès de ses  7 755 agents, auquel 4 000 d’entre eux ont participé, répondant à 97,3% non à la question «Etes-vous favorable à la suppression du département du Val-de-Marne et par conséquent du service public départemental ?». Une consultation qui faisait écho au sondage Ipsos organisé en octobre auprès des habitants, qui avait conclu que 76% des Val-de-Marnais considéraient que la suppression du département serait une mauvaise chose.

Soutiens de l’Unef et la CGT

Dans sa démarche, le département a obtenu le soutien du syndicat étudiant Unef, lequel a adressé ce jeudi 21 décembre un mail aux 33 000 étudiants de l’Upec pour les inviter à signer la pétition.

L’Union Locale CGT de Créteil est également passée à l’action, en allant tracter au centre commercial régional Créteil Soleil ce jeudi et prévoyait une distribution de tracts et pose de banderole à la station RER Créteil-Pompadour ce vendredi 22 décembre.

En attendant les arbitrages, En Marche fait son propre sondage

En attendant l’arbitrage présidentiel, qui, attendu en octobre, puis en novembre, puis en décembre, devrait finalement intervenir en janvier ou février 2018, les équipes d’En Marche ont lancé leur propre initiative de Grande marche du Grand Paris (photo de une) pour recueillir les avis des habitants en s’appuyant sur un questionnaire proposé sur le vif, dans la rue ou sur les marchés, et également disponible en ligne. Des avis qui seront ensuite remontés à l’Elysée. Dans le questionnaire, LREM demande aux habitants ce qu’ils attendent du Grand Paris, et quel échelon ils verraient bien être supprimé. « Dans le Val-de-Marne, une centaine de marcheurs se sont impliqués pour cette marche du Grand Paris. Une déambulation a été organisée le samedi de Vincennes à la porte de Vincennes, point de rencontre de tous les marcheurs de l’Est parisien. Une douzaine d’actions ont également pris place sur les marchés val-de-marnais notamment à Saint Maurice, Fontenay-sous-Bois, Nogent, Champigny, Arcueil, Gentilly, Thiais, etc », indique Nabil Benbouha, référent LREM 94, qui précise que 2000 avis ont déjà été récoltés au niveau du Grand Paris.  Voir le questionnaire.

A lire aussi :

Le Val-de-Marne lance une pétition contre sa disparition

Grand-Paris: les Val-de-Marnais plébiscitent le département

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi