Education | Gentilly | 08/09
Réagir Par

3ème jour de grève au collège Rosa Parks de Gentilly

Au collège Rosa Parks de Gentilly, la grève a commencé mercredi 6 septembre et devait être reconduite pour un troisième jour ce vendredi.

Dans ce collège situé en réseau d’éducation prioritaire, les enseignants réclament un second CPE (Conseiller principal d’éducation), des heures de dotation supplémentaires, s’inquiètent de l’augmentation des effectifs – passés de 462 à 495 –  par rapport à la taille de l’établissement, et dénoncent des heures de cours pour lesquelles des professeurs n’ont pas encore été affectés, en sport et en Anglais.

Après avoir accueilli les élèves le jour de la rentrée, les enseignants ont voté la grève pour mercredi. Depuis, ils sont autour de 77% à ne pas faire cours, selon les organisateurs du mouvement.

Mercredi 6 septembre, une délégation de professeurs, parents, d’élus du département et de la maire de la ville, Patricia Tordjman, a été reçue à l’Inspection académique. « A l’issue de cet entretien, aucun moyen supplémentaire n’a été proposé de la part de l’IA et la situation reste bloquée. Nous poursuivons donc le mouvement et demandons à être reçus de toute urgence au Rectorat de Créteil« , motivent les enseignants grévistes.

« Les moyens correspondent aux effectifs et à la situation de l’établissement« , réagit-on à l’Inspection académique qui précise que le recrutement des personnels manquants est bien en cours et rappelle que les effectifs restent autour de 23 élèves par classe,  moyenne « normale » pour un établissement en REP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *