Initiative | Champigny-sur-Marne | 27/04/2017
Réagir Par

A Champigny-sur-Marne, les habitants créent leur propre mobilier urbain place Lénine

A Champigny-sur-Marne, les habitants créent leur propre mobilier urbain place Lénine
Publicité

« Cette semaine, on mesure, on coupe, on visse les planches pour installer le mobilier urbain". Depuis le mois de février, une série d’ateliers participatifs ont été proposés aux habitants de Champigny-sur-Marne afin de réfléchir et de construire leur aménagement de la place Lénine. Cette semaine, est venu le temps de la construction. 

Visualisation de l’espace, réflexion, sérigraphie et maquette… Des ateliers de préparation ont eu lieu en amont, avec l’aide de trois paysagistes, pour aider les habitants à imaginer leur espace de vie place Lénine. Leur choix s’est porté sur du mobilier en bois autour du thème de l’hexagone. Au programme : des bancs, un kiosque, une boite à partager où l’on peut donner et prendre librement… Les aménagements seront ornés de plantes comestibles : un figuier, un framboisier, des fruits rouges, et des espaces de plantation libre. Le sol, lui a été graphé d’oiseaux, de poissons, d’hexagones de couleurs rose, bleu, jaune, vert et orange. «Il y a eu beaucoup de participants, avec au minimum une vingtaine de personne. Au premier atelier nous étions à peu près quarante. Nous avons fait beaucoup de chantiers participatifs mais celui de Champigny a été celui où on a eu le plus de monde du début à la fin, de la conception à la réalisation. Tout le monde était très dynamique avec l’envie de s’investir », commente Louise, paysagiste.

« Je veux transformer ma ville, qui est un peu dortoir, en un lieu convivial où on a envie de faire des activités sans aller forcément sur Paris. Je fais parti du collectif Champigny en transition, c’était l’occasion de porter des projets qui nous sont chers comme la végétalisation de la ville notamment avec des plantations comestible » ,témoigne Chloé, 25 ans. Odile, 43 ans, a entendu parler de ce projet au conseil de quartier du centre ville. «J‘ai fait presque tous les ateliers. C’était passionnant, intéressant, et stimulant. J’espère qu’il y aura des animations pour y donner de la vie ». Elise, 29 ans, représente l’association humanitaire Maboko Oko,  en faveur des victimes de la guerre en République Centreafricaine. «Depuis septembre, on s’est engagé dans la lutte contre la surconsommation et pour l’écologie. Je suis habitante de Champigny et mon objectif est mettre en place une boîte à partager avec le collectif Champigny en transition. Avec ce chantier, on recrée ce qui a été perdu, du lien social, on fait face à l’isolement des personnes âgées. On construit un lieu de vie pour permettre aux habitants de partager ».

L’inauguration aura lieu samedi en fin de journée. Cet aménagement est temporaire, pour une durée estimé de deux ans en attendant le projet définitif.

 

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Champigny-sur-Marne, Initiatives
Un commentaire pour A Champigny-sur-Marne, les habitants créent leur propre mobilier urbain place Lénine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi