Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Fontenay-sous-Bois | 13/01/2017
Réagir Par

A Fontenay-sous-Bois, Bruno Le Roux est venu soutenir l’Office de protection des réfugiés (Ofpra)

A Fontenay-sous-Bois, Bruno Le Roux est venu soutenir l’Office de protection des réfugiés (Ofpra)

Alors que plus de 85 000 demandes d’asile ont été enregistrées en 2016 en France contre 80 000 en 2015 et moins de 70 000 en 2014,  avec notamment une hausse des demandes de Soudanais, d’Afghans, mais aussi d’Albanais, l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides), dont le siège est situé à) Fontenay-sous-Bois, doit suivre le rythme et a mis les bouchées doubles.

Objectif : réduire les délais de traitement des dossiers de 5 à 3 mois. C’est du reste pour signer un contrat d’objectifs en ce sens avec le directeur de l’office, Pascal Brice, que le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, a commencé sa matinée du 12 janvier à l’Ofpra. Le ministre a salué les réformes de modernisation de l’office, engagées depuis 2012-2013, et son intégration de la réforme du droit d’asile de juillet 2015. Entre 2012 et 2016, les effectifs de l’Ofpra sont passés de 450 à 800 agents, a souligné le ministre, indiquant également que dans ce même intervalle de temps, le nombre de places en Cada (Centres d’accueil des demandeurs d’asile) était passé de de 20 000 à 40 000.  Le taux global d’acceptation, lui, est de 37% a précisé Bruno Le Roux, en progression de plusieurs points par rapport à 2015. Et l’an dernier, les trois quart des demandes acceptées l’ont été en première instance, et non à la suite d’un recours auprès de la CNDA (Cour nationale du droit d’asile).

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags , OFPRA
5 commentaires pour A Fontenay-sous-Bois, Bruno Le Roux est venu soutenir l’Office de protection des réfugiés (Ofpra)
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi