Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Politique locale | Villejuif | 12/10
Réagir Par

A Villejuif, les élus LREM lancent l’offensive contre le maire

Alors que Michel Monin (LR) a quitté la majorité municipale la semaine dernière, et que les groupes Villejuif notre ville et EELV en sont partis depuis déjà longtemps, Philippe Vidal, élu LREM, a décidé de passer à l’offensive contre le maire LR de la ville, Franck Le Bohellec, lors du prochain Conseil municipal qui se tient ce vendredi 13 octobre.

L’élu souhaite faire voter une délibération retirant au maire les délégations lui permettant de prendre des décisions sans les faire voter en Conseil municipal, en contrepartie d’un compte-rendu de celles-ci en séance. L’élu LREM, qui espère être suivi par toute l’opposition, estime que le maire cherche à éviter les votes et débats en Conseil Municipal en substituant des « délibérations » par des « décisions du maire ».

« Le compte rendu des décisions prises dans le cadre de la délégation du conseil municipal au maire laisse en effet apparaître au moins 3 types irrégularités :
excès de pouvoirs, non-respect des droits du Conseil Municipal, rétroactivités illégales », indique l’élu d’opposition qui pointe les décisions portant sur la fixation de tarifs des services municipaux ainsi que d’autres dont il considère qu’elles présentent un caractère rétro-actif. L’élu a également écrit au préfet.

Le Conseil municipal se tient ce vendredi 13 octobre à 20h30, télécharger l’ordre du jour.

A lire aussi 

Michel Monin quitte la majorité municipale à Villejuif

Villejuif réfléchit à armer une brigade de police municipale

Tag rageux contre maire à Villejuif

 

Cet article est publié dans avec comme tags Conseil municipal, , , ,
7 commentaires pour A Villejuif, les élus LREM lancent l’offensive contre le maire
  • En tant que citoyen de Villejuif, je me dis que décidément dans cette ville rien ne sera comme ailleurs politiquement parlant.

    Vous êtes tous à désespérer, ne vous étonnez pas que les gens ne se déplacent plus aux urnes. Incapables que vous êtes de mettre vos différences de coté pour le bien de la collectivité. Chacun veut avoir raison, avec sa part du gâteau et si possible la pâtissière en prime.

    Bref, amusez vous, cela vous fait une occupation. Pendant ce temps là, nous on aimerait bien avoir un peu moins de bétonnage et plus de verdures, car au rythme ou ca va, il faudra se réfugier au cimetière pour trouver quelques arbres sous lesquels se reposer à l’ombre.

  • Bonjour,

    Nous partageons votre avis sur l’action néfaste pour la ville et ses habitants de ce maire « Bâtisseur/Bétonneur », pour le reste, nous ne considérons pas que le respect de la loi comme du droit des élus de l’opposition relève de l’amusement

    Tous les éléments sont à retrouver ici : http://wp.me/p34yRM-2rO

    Bonne journée

  • Bonjour à toutes et tous,
    @ 94 citoyens, vous indiquez que le Conseil du 13 octobre aura lieu à 19 heures. Mais en téléchargeant l’ordre du jour, c’est… 20 h 30 et c’est affiché dans Villejuif.
    Sans doute, Monsieur Vidal dira que c’est encore une boulette du Maire qu’il faut dégommer à tout prix. Oui, faisons l’union avec EELV et l’opposition. Y’en a marre de ce Maire qui fait n’importe quoi ! Tout ce qu’il fait est nul, tiens, même la corrida de dimanche dernier. On ne peut être d’accord avec lui. Et la grande menace surgit : on saisit le Préfet. Car il n’y a qu’un seul coupable : Le Bohellec ! Les autres ? Ils sont à sa botte y compris les traîtres de sa liste. Que pensez-vous de Caporusso ? De Casel ? Que penser de tous ces fonctionnaires, de la Ville, mais aussi de la sous-pref avec le contrôle de légalité ? Ils contrôlent à la légère, bref, ils s’en foutent ! Il n’y a qu’à voir l’opinion de notre cher Président sur cette corporation ! Et le Trésorier Municipal ? Bah, oui, lui aussi, il s’en fout pas mal d’engager ses deniers personnels sur des actes illégaux. Et de recommencer mois après mois. Et le jour où, sans coup férir, la Chambre Régionale des Comptes déboule dans la collectivité et demande toute une série de justificatifs, vous avez intérêt à marcher droit dans vos bottes ! A moins qu’eux aussi s’en foutent ! Bref, les légalistes, les puristes, les indispensables, ce sont incontestablement ces politiques qui dénoncent en toute objectivité ! Et après ? Bon, admettons que vous arriviez à vos fins, serait-ce la totale union avec l’opposition ? J’en doute fort ! Que pensera la nouvelle sénatrice PS Sophie Taillé-Polian ? N’avez vous pas dit un jour que vous aviez été viré du PS ? Et on se réconciliera comme au bon vieux temps ? Non ! Et avec Cordillot que vous avez contribué à faire battre ? La réponse risque fort d’être non ! Alors, une petite union EELV / Vidal… peu de chances… Et même si vous y arrivez les miracles se produisent parfois et pas qu’à Lourdes, rappelez vous que vous n’avez obtenu qu’un peu plus de 10 % aux dernières municipales. Amen !

  • L’irresponsabilité, l’extravagance et les pitreries qu’affichent les élus du conseil municipal, qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre, n’intéressent plus personne à Villejuif. Le désintérêt des villejuifois(es) pour la gouvernance de leur commune a dépassé depuis longtemps son point de non-retour.

  • Heureusement que le ridicule ne tue pas car sinon ce serait l’hécatombe : cette municipalité, ceux qui en sont sortis… ceux qui veulent devenir calife à la place du calife.
    Le plus petit (mais pas si petit que ça) dénominateur commun à ces gens est le pouvoir ; pas pour eux diront ils, pour la démocratie… quelle blague ! Ego…égo…ego…

  • L’union citoyenne : tous ces gens là ne valent pas mieux les uns que les autres ! Je mettrais peut être à part. les Verts…même s’ils ont contribué à la victoire de LE BOHELLEC.
    Quant à l’opposition, elle ne fait que gesticuler, laisse s’enfoncer tout doucement la ville, les agents de la puissance publique dans les abîmes…ils ne se posent même pas la question de savoir dans quel état de ruines ils retrouveront notre commune. Plus ils attendent eux aussi à prendre, plus ils devront rendre des comptes le moment venu,

    Fermer définitivement la parenthèse de l’union citoyenne est une urgence absolue.
    Le Maire lui a bien compris qu’il fallait jouer la montre, mettant en place méthodiquement, imperturbablement sa stratégie pour 2020 et après…il sera trop tard pour les opposants quoi qu’il en soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *