Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Villeneuve-le-Roi | 08/03/2017
Réagir Par

A Villeneuve-le-Roi, Didier Gonzales défend ses machines à voter

A Villeneuve-le-Roi, Didier Gonzales défend ses machines à voter

Alors que la gauche a demandé l’arrêt du vote électronique à Villeneuve-le-Roi, suite à la décision du gouvernement de supprimer ce dispositif pour les Français de l’étranger lors des législatives,

en raison de risques de cyberattaques, le maire LR de la commune, Didier Gonzales, défend le principe des machines à voter, rappelant qu’elles sont utilisées en France « par près d’1 million d’électeurs« .

« Le recours à ces machines répond à plusieurs objectifs : simplifier la préparation des élections, faciliter la procédure de dépouillement, qui devient instantané à 20 heures, faire clairement apparaître les votes blancs car tout vote nul devient impossible, favoriser l’expression de toutes les sensibilités politiques (pour les petits partis qui ne peuvent pas fournir les bureaux de votes en bulletins),  rendre le vote plus accessible aux électeurs à mobilité réduite et aux non-voyants (la machine comporte notamment un guidage audio) », détaille l’élu.

« En outre, ce vote électronique s’inscrit dans une démarche écologique car il permet de se passer de papier (bulletins et enveloppes) consommé en grande quantité les jours d’élection. D’ailleurs, tant le Conseil constitutionnel que le ministère de l’intérieur ont confirmé la validité des machines à voter. Et à chaque recours électoral, les juridictions administratives rejettent les contestations de la gauche villeneuvoise sur les machines à voter« , souligne l’édile.

 

 

A lire aussi :

La gauche demande l’arrêt du vote électronique à Villeneuve-le-Roi

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour A Villeneuve-le-Roi, Didier Gonzales défend ses machines à voter
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi