Initiative | Vitry-sur-Seine | 18/04
Réagir Par

A Vitry-sur-Seine, l’association Jeunes solidaires joue l’entraide pour réussir le bachot et bien plus

Projets humanitaires, accompagnement vers l’emploi, aide aux révisions… Lancée par Samuel Komesha, ancien élève du lycée Jean Macé,  aujourd’hui en pleine préparation du concours de médecine, l’association des Jeunes solidaires de Vitry-sur-Seine se bat sur tous les fronts depuis bientôt trois ans pour faire réussir les jeunes.

Ce samedi après-midi, c’est un goûter d’information pour les révisions du bac et du brevet que l’association, qui compte désormais une trentaine de membres, organisait à la bibliothèque Nelson Mandela.

« L’idée est de faire de l’éveil citoyen par une action directe des jeunes, par les jeunes et pour la société. Les décrochages de la participation citoyenne commencent tôt, dès le collège ! La transition entre la troisième et le lycée n’est pas simple à vivre. La jeunesse a besoin de réussite. Elle est un enjeu vital pour nous. Par l’éducation, on arrive à lutter contre les inégalités qui commencent tôt.  Au-delà de parler des maths, de la physique ou du Français avec un lycéen ou un collégien, on partage un message citoyen qui est clair. Si ensemble, on se tend la main avec une chaîne solidaire dans la citoyenneté, on peut arriver à dépasser certaines difficultés, et leur permettre de s’épanouir professionnellement. C’est pour cela que nous avons aussi comme objectif d’accompagner la jeunesse pour trouver du travail, en mettant en place des mécanismes qui pourraient faciliter l’obtention de stage aux élèves de troisième de voie professionnelle au lycée » motive Samuel Komesha, président de l’association.

« C’est clairement enrichissant pour chacun d’entre nous. Ces actions nous permettent de gagner en maturité et en confiance« ,  estime Nawel Benfiha, 20 ans, bénévole en charge de la commission action humanitaire. Etudiante en commerce, elle assure pouvoir aider efficacement les élèves de filière STMG. « Je suis passée par là et c’est une période super stressante« , se souvient pour sa part Anissa Megherbi, 20 ans, regrettant de ne pas avoir connu une initiative similaire durant son parcours. « A mon époque, j’aurais voulu être encadrée. On se sent plus en confiance. Et puis, voir réussir les jeunes, c’est super motivant! »

Sur le point de passer son Bac ES, Cassandre Dufresnoy est également prête à donner un coup de pouce aux troisièmes pour le passage du brevet. « Beaucoup de gens ne peuvent payer des cours. J’ai trouvé que montrer cette image de Vitry était un projet intéressant. » En seconde générale à Jean Macé, Precilia Komesha, 15 ans, et sœur de Samuel, n’a pas hésité une seconde à rejoindre l’aventure. « C’est important parce qu’on peut être des relais pour les jeunes » affirme la jeune fille, prête à soutenir les élèves en histoire.

En pratique, le bibliothèque Nelson Mandela met à disposition de l’association une salle de révisions pouvant accueillir une vingtaine d’élèves. Les cours de soutien auront lieu l’après-midi et en soirée jusqu’à 22 heures à partir de début juin. Pour les épauler, quelques professeurs pourraient bénévolement rejoindre l’équipe d’aide aux devoirs. L’année dernière, l’initiative s’était même étendue à la médiathèque d’Ivry-sur-Seine où elle pourrait être reconduite cette année.

 

Cet article est publié dans , avec comme tags Initiatives, Soutien scolaire, Vitry-sur-Seine
2 commentaires pour A Vitry-sur-Seine, l’association Jeunes solidaires joue l’entraide pour réussir le bachot et bien plus
  • Cela fait plusieurs années que cette association,de jeune val de marnais offrant des cours de soutien scolaire et de revision.,bac brevet, totalement gratuitement.
    Organisant des événements solidaire (repas solidaire,) ,des événements culturels, (musique ,chant , danse)concerts ouvert aux jeunes talents,Val-de Marnais,un bel exemple,se sont des jeunes trés impliqué ménageant ni leur temps ni leur enthousiasme,pour prendre part, a l’engagement citoyens,
    Bel esprit d’amitié de solidarité.
    Ensemble et solidaire c’est leur force.
    Merci a eux de démontrer que malgré leurs etudes, ils s’engagent et ne reste pas dans l’individualisme.

  • Bel exemple de civisme ; bravo, merci, et tous nos encouragements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *