Publicité
Meurtre | Vitry-sur-Seine | 25/09
Réagir Par

Agression mortelle d’un automobiliste à Vitry-sur-Seine

Il était environ 2 heures du matin ce dimanche lorsqu’un homme d’une trentaine d’années, qui raccompagnait un membre de sa famille en voiture à Vitry-sur-Seine, a été la cible de bouteilles de verre et de coups de feu depuis l’avenue du Colonel Fabien.

La victime est décédée quelques heures plus tard. L’enquête est en cours, confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire. « Ces questions aux abords de la cité du colonel Fabien sont récurrentes depuis plusieurs mois, et un autre homme a par ailleurs été gravement poignardé cette semaine rue d’Odessa, vraisemblablement par son voisin déséquilibré mental. Même si nous devons rester prudent sur les circonstances exactes de ce nouveau drame, il faut en tout état de cause que les auteurs de ce crime soient arrêtés le plus rapidement possible et condamnés fermement », a réagi le député PS de la circonscription, Luc Carvounas.

 

Cet article est publié dans avec comme tags , , Mort, Vitry-sur-Seine
10 commentaires pour Agression mortelle d’un automobiliste à Vitry-sur-Seine
  • Cette réaction politicienne du député Luc Carvounas est d’autant plus malvenue qu’il se dit « ami » du maire communiste de Vitry-sur-Seine, Jean-Claude Kennedy.

    Ce dernier s’obstine en effet — pour raisons idéologiques et en dépit de la volonté de la population — à ne pas renforcer la sécurité dans sa ville : police municipale aux horaires, missions et équipement étendus, vidéoprotection, collaboration plus active avec la police nationale…

    Tout cela, sous couvert d’une consultation citoyenne datant de 2003 et dans laquelle la population (4 067 personnes) aurait souhaité limiter l’action de la police municipale à :
    – la traversée des enfants devant les écoles ;
    – les PV de stationnement en zone bleue.

    Tout cela, comme si la situation de notre pays n’avait pas évolué en quinze ans, entre autres avec les attaques terroristes à répétition. Comme si les consultations citoyennes à Vitry-sur-Seine étaient sincères et représentatives (cf. la pétition « Rendez-vous nos 24 millions » qui a péniblement réuni 4 000 signatures pour 91 000 habitants… en comptant les doublons de signatures et les bulletins invalides).

    Christophe Jaubert
    www.jaubert.eu

  • Christophe Jaubert, a sûrement voulu écrire :  » Ce dernier s’obstine en effet [……. ] à NE PAS renforcer la sécurité dans sa ville … »

  • Bonjour,
    Je rejoins les intervenants oui Vitry n’avance pas on laisse faire et une majorité de Vitriots, n’en peuvent plus. L’insécurité est grandissante, une partie de la population ne respecte rien, dégrade, incivisme grandit, la population est trop assistée bref il va falloir changer tout cela.
    Pourquoi nous avons une municipalité aussi entêté qui se dit démocratique, Je préfère en rire car il y a du travail .

  • Je crois qu’il serait plus responsable et intelligent de ne pas instrumentaliser les faits divers à des fins politiques. Ce type d’agression arrive dans toutes les villes malheureusement. Par exemple à Saint-Maur : http://www.leparisien.fr/saint-maur-des-fosses-94100/saint-maur-attaque-au-couteau-en-pleine-rue-10-09-2017-7249827.php ou encore à Villiers : http://www.leparisien.fr/villiers-sur-marne-94350/val-de-marne-un-homme-abattu-a-villiers-sur-marne-11-08-2016-6032489.php. Des villes dirigées par des édiles de droite, proche des options politiques de Messieurs Jaubert et Afflatet.

    • Pour les élus et militants de gauche (éventuellement extrême), tout est prétexte pour défendre des considérations idéologiques et tenir un discours politique. Mais dès que la réalité des faits va à l’encontre de cette idéologie, cette même gauche parle d’instrumentalisation.

      Ce serait presque drôle, s’il n’était pas question de la vie qu’un jeune homme de 33 ans vient de perdre et d’une famille endeuillée. Au lieu de discutailler sur une supposée instrumentalisation, profitons donc plutôt de ces faits divers qui nous ouvrent les yeux sur la nécessité de trouver des solutions, concernant les faits et le sentiment d’insécurité grandissant exprimé par la population.

      Vous avez en revanche tout à fait raison, quant au fait que ce type d’agression arrive aussi dans d’autres villes de couleurs politiques différentes. Je n’ai jamais écrit le contraire, même s’il serait sans doute très intéressant de comparer les statistiques de la criminalité entre ces mêmes villes.

      La différence fondamentale, cependant, réside dans le fait que les villes que vous mentionnez ont des majorités municipales qui prennent leurs responsabilités. Ces élus font ce qui est en leur pouvoir, et mettent en oeuvre les moyens dont ils disposent, afin de lutter contre les crimes et les délits qui peuvent être commis. Pour rappel, les maires disposent en effet du titre d’Officier de Police Judiciaire et ont, parmi leurs missions, le maintien de l’ordre public.

      Or à Vitry-sur-Seine, ce sont l’inaction et l’aveuglement idéologique de la majorité socialo-communiste qui prévalent. Et au lieu d’investir dans la sûreté des administrés, les élus vitriots préfèrent miser massivement sur la propagande municipale. Cette attitude doit être dénoncée : d’ailleurs, le mécontentement des habitants est croissant, à juste titre.

  • Comme tout ce que dit l’outrancier monsieur Jaubert, ce qui est excessif est insignifiant. Nul mot sur la rixe géante en plein Paris …

    • Cher Monsieur,

      Vous noterez que je ne mentionne pas non plus ce qui se passe à Strasbourg, Marseille ou ailleurs.

      J’habite Vitry-sur-Seine et il me semble que nous, Vitriots, avons déjà suffisamment à faire avec notre ville et les conséquences de la politique qui y est menée, avant de nous préoccuper de ce qui se passe ailleurs, en France ou à l’étranger.

      Hélas notre bon maire, avec une assiduité telle qu’il pourrait avoir manqué sa vocation au Quai d’Orsay, semble se préoccuper davantage de ce qui se passe dans d’autres pays que dans sa propre ville. Pourtant, les difficultés auxquelles les Vitriots doivent faire face quotidiennement sont suffisamment nombreuses, et pourraient (devraient) pleinement mobiliser l’agenda de tous nos élus.

      • Monsieur ,vous qui représenté la fausse droite, votre réaction sent l’opportunisme politique La politique sécuritaire de votre parti vous disqualifie lorsque au regard des résultats passés.

        • Chère Madame, cher Monsieur,

          Je ne saisis pas bien à quel parti vous faites référence par « votre parti », puisque je ne suis membre d’aucun parti politique, que ce soit à l’échelle nationale ou régionale.

          Aussi je m’étonne d’apprendre que je serais susceptible de représenter une quelconque couleur politique. Ce qui m’importe en effet, avant toute chose, c’est l’intérêt des Vitriotes et des Vitriots, dont je suis.

          J’assume en revanche mes propos, c’est pourquoi je communique avec mon nom et mon prénom : ainsi, point de mystère sur mon identité. Il est regrettable que vous n’ayez pas souhaité faire preuve de la même transparence, bien que je comprenne que cela soit plus facile pour exprimer des sentiments négatifs sur Internet, et véhiculer une propagande partisane sous une fausse apparence de neutralité.

          S’il vous semble que ma réaction « sent » l’opportunisme politique, je ne peux que vous inviter à consulter un spécialiste de l’odorat, car votre perception est erronée. Pour preuve, les sujets sur lesquels je m’exprime régulièrement concernant l’état de ma ville sont bien loin d’être centrés autour de la question de la sécurité.

          Il reste vrai toutefois que ce sujet, hélas, demeure à Vitry-sur-Seine l’un des points noirs qu’il convient d’adresser avec sérieux, courage et pragmatisme. Cela nécessite, avant toute chose, de s’extraire des ornières embouées dans lesquelles nous maintiennent les préjugés idéologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *