Environnement | Val de Marne | 19/06
Réagir Par

Alerte orange canicule et pic de pollution en Val-de-Marne

Le mercure danse depuis ce weekend au-dessus des 30 degrés dans pas mal de régions de France, dont Paris et sa petite couronne.

Un épisode caniculaire précoce qui fait l’objet d’une alerte orange de Méteo France. Selon l’institut de météorologie, les températures maximales hier étaient déjà comprises entre 30 et 33 °C au sein du Grand Paris, et les températures sous abri observées ce lundi matin étaient comprises entre 18 et 20 °C avec des évolutions prévues jusqu’à 33° à 35° ce lundi après-midi, voire 36° C sous abri. Les températures devraient baisser cette nuit, mais seulement autour de 19-22 degrés. Selon Météo France, ces fortes chaleurs devraient se prolonger jusqu’à jeudi ou vendredi avec un pic de chaleur ces mercredi et jeudi.

Les conseils : fermez les volets et ne rouvrez les fenêtres que la nuit pour faire rentrer la fraîcheur, hydratez vous en buvant et en prenant des douches, bains ou simplement en vous humectant avec un gant ou un brumisateur, évitez le marathon aux heures les plus chaudes, mettez un chapeau si vous devez rester un moment au soleil et n’hésitez pas à vous offrir quelques récréations dans les lieux climatisés (cinémas, centres commerciaux…). Pensez aussi à vos proches plus fragiles, personnes très âgées ou malades, en vous assurant qu’ils connaissent les consignes et qu’ils vont bien, emmenez-les éventuellement dans des endroits frais si nécessaire.

Plus d’informations et conseils sur le site SOS Canicule du ministère de la Santé. Un numéro vert est aussi à disposition : 0800 06 66 66, gratuit depuis un poste fixe.

Conséquence de cette chaleur sans vent, l’ozone (03), produit par la combinaison de composés organiques volatils (carburant, colles, solvants, peinture) et l’oxyde d’azote issus des gaz d’échappement, des centrales thermiques et autres industries, stationnent davantage au sol et stockent la pollution si bien qu’Airparif, observatoire de la pollution en Ile-de-France. Gaz irritant qui pénètre dans les voies respiratoires, l’ozone provoque « des irritations des yeux, de la gorge et du nez, de la toux, des essoufflements, voire un inconfort thoracique ou une gêne douloureuse en cas d’inspiration profonde« , détaille Airparif dans un dossier complet sur les mécanismes de création et les effets de l’ozone. Des effets néfastes accentués par une activité physique trop intense qui conduit à inhaler davantage de ce gaz. Il est donc doublement décommandé de se lancer dans des efforts trop physiques les jours qui viennent.

Plus de détails sur le site d’Airparif.

7 commentaires pour Alerte orange canicule et pic de pollution en Val-de-Marne
  • « oxyde d’azote issus des gaz d’échappement »

    Ce « tout à l’automobile » en terme de circulation et de stationnement doit bien se payer quelque part.
    Cette absence de continuité cyclable, et de subvention à l’achat de vélos électriques doit bien se payer 1 jour.

  • Faire du vélo sous la canicule est en effet un exercice recommandé pour toutes et tous, surtout au delà de 50 ans.

    Et d’ailleurs notre célèbre interlocuteur va nous servir d’exemple en répondant à ces questions simples plusieurs fois posées : où habitez vous, où travaillez vous, quel est votre travail (contraintes vestimentaires), quel est votre temps de parcours, y a t’il des côtes sur votre parcours.

    Lire la réponse dès que possible.

  • 1 habitacle de bagnole, confiné, étant X fois + pollué que l’air extérieur, il manque comme qui dirait 1 conseil essentiel.

  • « Des effets néfastes accentués par une activité physique trop intense qui conduit à inhaler davantage de ce gaz. Il est donc doublement décommandé de se lancer dans des efforts trop physiques les jours qui viennent. »
    Je me demande si prendre les transports en commun comme le RER aux heures de pointe entre dans cette catégorie, surtout si ledit RER reste en rade quelques minutes sous le soleil avec les voitures pleines à craquer ?
    La seule solution est de rester chez soi, au frais (ou moins chaud).
    Veinard que je suis, de ne plus avoir d’emploi !

  • On n’est pas bien ? paisibles, à la fraîche, décontractés … et on respirera quand on aura envie de respirer.

    Pour la peine, circulation différenciée ce jeudi à Paris.

  • Différence entre VAE (Vélo à Assistance Electrique) et autres vélos :
    aujourd’hui je n’ai pas transpiré pour aller au travail alors qu’il faisait 37°C (grâce au peu d’effort et à une bonne ventilation avec les 25 km/h). Les côtes ne sont plus une difficulté (je monte la côte de Sucy avec 1 seule main sur le guidon).
    La seule chose à laquelle je n’ai pas trouvé de solution : comment éviter de lustrer les pantalons ou pouvoir enlever cette lustration ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *