Politique locale | Villeneuve-Saint-Georges | 03/07/2017
Réagir Par

Alliance LR-FN-DLF à Villeneuve-Saint-Georges pour la sénatoriale

Il n’y a pas qu’à Villejuif que le Conseil municipal dédié à l’élection des délégués communaux complémentaires pour constituer les grands électeurs à la sénatoriale a créé la surprise. A Villeneuve-Saint-Georges, cette séance a été l’occasion d’un double coup de théâtre.

Tout d’abord, la conseillère municipale déléguée FG Imen Guedda a démissionné de son groupe. L’élue,  qui avait prévu de mener une liste citoyenne, a finalement rejoint les élus FN, LR, DLF qui s’étaient  rassemblés pour soutenir une liste commune menée par Elise Bazabas (qui figurait en avant-dernier sur la liste de Philippe Gaudin lors du 1er tour de la municipale 2014). « Les sensibilités sont plurielles dans notre ville et il me parait capital que cette représentativité existe. L’élection des délégués et suppléants pour les sénatoriales est l’occasion de le prouver. (…) Nous avons su taire nos opinions politiques très divergentes afin de faire gagner les Villeneuvois, comme d’autres villes l’ont fait avant nous« , motive Kristell Niasme, élue LR dans un communiqué. « Nous avons obtenu 10 voix et un délégué contre 20 voix et un délégué pour le FG et 8 voix et 0 délégué pour le PS« , se réjouit l’élue, précisant, « pour anticiper les remarques« , que Elise Bazabas est sa mère. « Ces dix voix sont issues des élus LR, DLF, FN, de l’ex FG Imen Guedda et sans doute aussi de Birol Biyik (EELV) pour que cela fasse le compte« , précise encore l’élue. « Moi je soutenais la liste citoyenne d’Imen Guedda qui m’a indiqué avoir finalement fusionné avec celle, également citoyenne, de Kristell Niasmé« , justifie Birol Biyik, sans préciser s’il a voté ou non pour la liste en question.

A Villeneuve-Saint-Georges, l’union droite-FN n’est pas nouvelle puisqu’elle s’était déjà produite lors de la municipale 2014, avec la fusion des listes Philippe Gaudin et Dominique Joly. Par la suite, la nomination de Kristell Niasme comme candidate LR aux départementales 2015 avait du reste fait grincer des dents, son binôme Tonino Panetta refusant de faire équipe avec elle, suite à cette union. Elle avait alors été remplacée par Chloé Métahri. La conseillère d’opposition a depuis été élue déléguée LR de sa circonscription fin 2016.

Quel sera le positionnement de cette déléguée et des élus qui ont voté pour elle  face aux listes en présence ? Comment tranchera-t-elle entre la liste de LR officielle de Christian Cambon et la dissidente de Didier Gonzales ? « Pour l’instant, nous n’avons pas encore tranché. Il s’agit d’une liste citoyenne et nous déciderons avec les Villenevois », indique Kristelle Niasme.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *