Publicité
Publicité: Forfait améthyste Val-de-Marne
Santé | Villeneuve-le-Roi | 19/12/2017
Réagir Par

Amiante au lycée Brassens: le rectorat suspend les cours

Ce lundi 18 décembre au lycée Brassens de Villeneuve-le-Roi, les réunions du Conseil d’administration extraordinaire et du Comité d’hygiène et sécurité ont acté de la situation de pollution à l’amiante dans certaines parties du lycée, qui avait provoqué le matin même un droit de retrait des enseignants et un blocus des élèves.

Ce mardi matin, le rectorat a pris un arrêté pour suspendre les cours dans l’ensemble du bâtiment lycée, le temps de conduire des investigations complémentaires.  Il semble donc probable que cela court  jusqu’aux vacances de Noël, durant lesquelles la région a programmé des travaux de réfection des plafonds concernés.

Les lycéens de Brassens n’ont donc plus cours en salle de classe à compter de ce matin. Le collège continue en revanche de fonctionner.

« L’Etat de vétusté absolue de l’établissement est l’héritage de la précédente mandature qui a laissé traîner. Georges Brassens est l’un des lycées prioritaires de la mandature en cours. Nous avons pris le problème à bras le corps et avons acté la reconstruction du lycée par phasage. Nous avons condamné la salle dans laquelle les poussières ont été signalées et il est interdit jusqu’à nouvel ordre de manipuler les dalles de faux plafonds. Pendant les vacances, la salle va être assainie et nous allons procéder à un nouveau diagnostic amiante , indique la région qui prévoit d’effectuer une batterie de tests. 15 pompes pour mesures atmosphériques ont été posées hier. Au cours des vacances, nous allons procéder au prélèvement des flocages et à la réalisation de 200 analyses. En fonction des résultats attendus le 8 janvier au plus tard, les services définiront les suites à donner.»

 

Du côté des enseignants, on s’agace en revanche que la région n’ait pas fermé l’établissement complètement, laissant les personnels administratifs sur place.  « C’est irresponsable d’autant que les personnels ouvriers et administratifs continuent d’y travailler », indiquent les enseignants dans un communiqué, réclamant l’intervention de la médecine du travail et se réservant « la possibilité de poursuites judiciaires ».

A lire aussi : 

Amiante au lycée Brassens: blocus et droit de retrait

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *