Publicité
Publicité: Forum Export 94
Exposition | Le Perreux-sur-Marne | 22/11/2017
Réagir Par

Les aquarelles oniriques de Rodolpho Quiroz au Perreux

Les aquarelles oniriques de Rodolpho Quiroz au Perreux © Quiroz
Publicité

Peintre péruvien, Rodolpho Quiroz s'inspire des légendes anciennes des Andes pour construire une univers onirique. Seize grande toiles dont certaines inédites, des aquarelles et une sélection de sculptures zodiacales de l'artiste sont actuellement présentés à l'hôtel de ville du Perreux-sur-Marne.

« Son langage se caractérise par la synthèse d’éléments abstraits et figuratifs qui trouvent leurs sens grâce à sa propre utilisation de la lumière et des variations de couleur. (…) Quiroz a une obsession pour la lumière…la recherche d’un monde cosmique rempli de lumière et de couleur avec des composantes inspirées de la culture péruvienne des Andes et rurale. … Quiroz relève le défi de réaliser une peinture universelle qui ne se définit pas par des localismes, des particularismes ou par n’importe quel autre « isme », dit de lui Manuel Cuadros Rodriguez, ambassadeur du Pérou auprès de l’Unesco, où l’artiste a exposé en juillet.

Né à Arequipa au Pérou en 1942, Rodolpho Quiroz vit et travaille à Paris depuis 1971.  Il entre à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Lima en 1963 et obtient le Premier prix et la Médaille d’Or en 1968. En 1971, il gagne un concours organisé par la France pour travailler et étudier à paris pendant neuf mois. Lors du Salon de Mai 1972, la Commission des Beaux Arts de la Ville de Paris sélectionne une de ses huiles pour le Musée d’Art Moderne de Paris. L’Etat Français lui achète une oeuvre de la série « Oco Pacha ».

A voir du lundi au vendredi de 9h à 12h30 de 13h30 à 17h 30 le samedi de 9h à 12h, dans les salons de l’hôtel de ville du Perreux-sur-Marne

Voir son site

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Le Perreux-sur-Marne, Unesco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi