Education | Val-de-Marne | 16/06/2017
Réagir Par

Bac 2017 en Val-de-Marne : “Je vise le 20 en maths!”

Bac 2017 en Val-de-Marne : “Je vise le 20 en maths!”

Alors, comment ça s’est passé ? Ont questionné les parents des milliers d’ados qui démarraient les épreuves du bac hier dans le Val-de-Marne. Réponses après l’épreuve de philo depuis le lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine et après l’épreuve anticipée de Français depuis le lycée Adolphe Chérioux de Vitry-sur-Seine…

Terminales du lycée Romain Rolland à Ivry-sur-Seine, à la sortie de l’épreuve de philo

Raphaël, 17 ans, section S (photo de une)

« Je ne suis pas vraiment inquiet pour le Bac. Je sais que je vais l’avoir et je vise une mention.  A part l’épreuve d’histoire-géographie de demain, il n’y a pas vraiment d’épreuves qui me mette mal à l’aise. Je vise même un 20 en math ! Pour ce qui est de la philo ce matin, je pense que ça s’est plutôt bien passé. Il n’y a pas grand chose à réviser pour cette épreuve, à part de la méthodologie et quelques citations. Du coup, ça se joue plus sur le sujet qu’on reçoit et si on le sent bien ou pas. Moi ça allait.”

Louise, 18 ans, section S

“La philosophie ne s’est pas trop mal passée, mais les sujets n’étaient vraiment pas cool je trouve. J’ai pas mal bachoté les jours avant l’épreuve pour bien garder les citations et la méthode en tête, et je crois que ça a bien marché. Pour ce qui est du Bac en général, je trouve un peu dommage d’avoir l’épreuve d’histoire-géographie en deuxième, ça ne laisse pas beaucoup de temps pour revoir ses cours, surtout vu tout ce qu’il y a à retenir dans cette matière! Mais bon, ils ont placé les épreuves scientifiques importantes après le weekend, ça compense !”

Siwan, 18 ans, section STMG

“J’appréhendais beaucoup l’épreuve de philosophie. J’avais beaucoup de mal en classe et j’ai raté presque tous mes contrôles, donc je pensais vraiment que ça allait mal se passer. Au final, c’était plus simple que ce que j’avais prévu. J’ai encore une ou deux matières qui arrivent et qui me font un peu peur, mais on a eu des bon profs qui nous ont bien aidés pendant les révisions, donc je pense que ça ira.”

Christian, 18 ans, section S

“L’épreuve de ce matin s’est très bien passée. Je n’étais pas spécialement stressé, je révisais déjà depuis un bon moment avec le manuel et quelques exercices. Maintenant, il reste surtout les épreuves de math et de sciences physiques qui sont mes plus gros coefficients. Je pense bien m’en sortir dans les autres matières, mais ces deux là peuvent bien faire baisser ma moyenne, donc je m’en méfie.”

Thomas, 18 ans, section L

“La philo, c’est clairement l’épreuve que j’appréhendais le plus. Honnêtement, je pense m’en être bien sorti donc je suis assez soulagé. Par contre, je ne sens pas du tout l’épreuve d’histoire-géographie de demain, je suis pas vraiment à l’aise avec cette matière. Du coup, ça fait deux matières compliquées pour moi que j’enchaîne coup sur coup ! Mais je me dis qu’au moins j’aurais passé le pire d’ici demain soir, c’est un peu rassurant.

Marius, 18 ans ans, section ES

“J’ai passé un épreuve assez correcte, même si la construction du plan était un peu compliquée. Je n’étais pas trop stressé et j’aime même trouvé que c’était bien d’avoir mis l’épreuve de philosophie en premier. C’est une matière où on a beaucoup plus besoin d’improviser que dans les autres, où on doit vraiment réfléchir dans l’instant avec moins de préparation qu’en math ou en histoire par exemple. L’avantage, c’est que ça nous a vraiment mis en condition pour les autres épreuves. On a été jeté dans le bain et je me sens moins tendu à l’idée de passer les autres épreuves.”

Chana, 18 ans , section S

“Je ne suis pas trop sûre de mon épreuve. En principe ça va, mais je n’arrive jamais à savoir si j’ai vraiment réussi ou non après un examen. Le problème, c’est qu’on ne peut pas vraiment réviser beaucoup de choses à part les citations, et que ce n’est pas une matière importante en S. On préfère forcément concentrer nos révisions sur les matières scientifiques qui arrivent la semaine prochaine et qui comptent beaucoup plus dans notre moyenne. J’aurais préféré les avoir dès le début, contrairement à beaucoup, pour qu’on en soit débarrassé.”

Juliano, 18 ans, section S

“C’est une épreuve qui s’est passée plutôt normalement je dirais. Je m’attendais à pire en fait, surtout que je n’ai pas assisté à un seul cours de l’année (rire) ! J’ai bachoté pour cette épreuve, vu qu’il n’y a presque que des citations à apprendre, mais pour le reste je me suis mieux préparé, surtout pour les grosse matières.”

Premières du lycée Adolphe Chérioux à Vitry-sur-Seine, après l’épreuve de Français

Hugo, 17 ans, section ES

“Je m’en suis bien sorti, je suis assez content de ce que j’ai fait ! Je suis assez à l’aise avec les épreuves de Français, j’hésitais même à aller en L l’année dernière. En tout cas, pour une première fois au Bac, je me rends compte que ça ne me stresse pas trop. C’est juste une suite de contrôles comme on a pu en avoir au lycée, sauf que les notes comptent plus. Je m’en sors assez bien en cours donc je n’ai pas trop de raisons de m’angoisser.”

Emilie, 17 ans, section L

“C’était vraiment étrange comme atmosphère, rien à voir avec ce qu’on a pu faire avant. D’habitude pendant un contrôle, il y a toujours quelques bruits, mais là c’était juste un silence complet. Pour l’épreuve elle-même, j’avais un peu peur, mais une fois devant la copie, plus rien. J’écrivais et je n’ai pas eu de blocage donc je pense que je m’en suis bien sortie. J’ai choisi l’écriture d’invention comme je pensais le faire avant. C’est plus dur mais écrire une histoire donne moins l’impression de travailler sur un examen et ça m’a permis de me détendre un peu plus.”

Clémence, 16 ans, section ES

“Je ne sais vraiment pas si j’ai bien réussi l’épreuve ou non, je n’arrive jamais à savoir de toutes façons (rire). J’ai eu un peu de mal avec les exercices mais c’est surtout l’ambiance qui m’a dérangé. Tout le monde était super tendu, ça faisait vraiment un poids en plus. Pendant les bacs blancs, on savait que ça ne comptait pas vraiment donc on était tous “normaux”, on n’était pas plus angoissé que ça. Mais là, le fait de se dire qu’on passe pour la première fois un examen qui compte vraiment, ça fait peur!”

Alexandre, 17 ans, section S

“Bon, je vais le dire directement : je pense que j’ai complètement raté l’épreuve. Tout ce qui est études de textes et dissertations, c’est vraiment pas mon truc, et ça se ressent dans mes notes de Français d’ailleurs ! Là, je me suis retrouvé à regarder les exercices et les textes pendant dix minutes, en étant complètement bloqué. Je sais pas si ça vient aussi du fait que c’est le bac, mais j’ai eu encore plus de mal que d’habitude à me lancer. Au final, j’ai réussi à remplir ma feuille, mais je le sens pas vraiment. Enfin on ne sait jamais, j’ai peut être eu de la chance.”

David, 17 ans, section S

“Je pense que ça allait, même si je ne suis pas très fort en dissertation et ce genre de trucs. J’aurais sans doute une note moyenne, genre 12 ou 13, enfin j’espère. Forcément, ça me fait quelque chose de passer le bac. On nous en parle depuis la fin de la 3ème en nous expliquant que c’est l’examen le plus important à passer, que ça détermine notre avenir… L’idée de l’examen en soi ne m’angoisse pas trop mais le fait que tout le monde en parle tout le temps rend tout cela énorme. J’ai l’impression que tout tourne autour de cela, que tout le monde nous pose des questions dessus, et c’est assez agaçant. Je suis déjà tendu, c’est pas la peine d’en rajouter!”

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Bac 2017 en Val-de-Marne : “Je vise le 20 en maths!”
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi