En images | | 09/03/2017
Réagir Par

Bercy 2 fait sa mue arty en anamorphose à Charenton-le-Pont

Bercy 2 fait sa mue arty en anamorphose à Charenton-le-Pont

Dans le giron de Capital Tikehau Partners depuis fin 2015, le centre commercial vieillissant de Bercy 2 s’apprête à faire sa mue. En attendant les travaux, le centre a déjà commencé à rafraîchir son identité qui se veut désormais arty. En témoigne le pétillant concours d’anamorphose qui se joue actuellement sur ses murs.

Douze artistes ont été sélectionnés pour participer à cet Anamorphose project, premier concours international de fresques en trompe-l’œil, depuis le 1er mars et jusqu’à ce samedi, date à partir de laquelle seront départagés les oeuvres. “On a sélectionné des artistes du monde entier sur des critères de diversité pour proposer des œuvres très différentes“, explique Stéphanie Lamalle, coordinatrice du projet. “Bercy 2 va subir d’importants travaux pour trouver une nouvelle identité qui se veut très arty. Au délà d’un centre commercial lié à la consommation,  le centre veut développer une vraie offre culturelle pour interagir les consommateurs“, précise Stéphanie Lamalle. Sur 40 dossiers reçus, 12 artistes ont été retenus. Le public sera invité à  voter sur place à partir du 11 mars et le grand gagnant de ce concours inédit en France sera dévoilé le 25 mars, avec à la clef une dotation de 10 000 €.  

A quelques jours de la clôture, plusieurs œuvres happent déjà le regard des chalands.

 

Il y a par exemple la fresque murael des soeurs Chevalme, Delphine et Elodie, qui travaillent ensemble depuis cinq ans et animent leur travail autour de la thématique de l’identité. La fresque, réalisée à la peinture, dévoile un corps qui s’étend sur un mur discontinu pour mettre en valeur les perspectives du dessin. De quoi interpeller Christiane, une passante venue faire ses course. “C’est vraiment beau, on voit qu’il y a du travail. Je trouve ça très bien que de jeunes artistes investissent les lieux comme ça. Cela apporte un peu de gaieté dans un endroit qui était froid et sans convivialité. Et ça donne lieu à des interprétations, des débats!” s’enthousiasme la quinquagénaire.

Plus loin, c’est un jeune artiste belge, qui se fait appeler “Noir” comme la couleur de sa bombe, qui s’affaire. Sous ce pseudonyme, se cache Lucien Gilson,  26 ans. Diplômé de l’école d’art de Liège, il a décidé de participer au projet pour se lancer le défi de travailler sur la perspective, le trompe-l’oeil et la profondeur. “Je trouve le côté anamorphose intéressant même si ce n’est pas ma spécialité à la base. D’habitude, je fais des œuvres plutôt surréalistes, une caractéristique assez belge” confie-t-il. “J’essaye de jouer sur les ombres, pour donner l’impression que l’oeuvre va sortir du mur J’utilise de la peinture acrylique, avec petite pinceau pour les petits détails et pour les ombres je travaille avec des bombes aérographes.”

 

Un étage en dessous, on retrouve l’artiste japonais Masashi Hattori, qui travaille encore sur les couleurs acidulés de son clown, à même le sol. Passionné par le trompe l’œil et les illusions d’optiques, cet artiste de 54 ans insiste sur le rôle du spectateur dans son oeuvre. Ici, le public doit se mettre en haut de l’échelle verte pour donner l’impression de faire partie intégrante du dessin.

Alors ça c’est original.” s’exclame Bernard, venu au Centre commercial pour trouver un cadeau pour l’anniversaire de sa femme. “C’est un peu kitsch, mais ça fait son effet!” déclare ce retraité qui salue le travaille de Masashi Hattori. “Venir du Japon pour faire partager ses oeuvre ici, c’est généreux. Cela permet de voir autre chose, de s’ouvrir sur d’autres cultures. C’est tant mieux, il y en a marre de toujours voir la même chose!

A lire aussi :

A Ivry et Vitry-sur-Seine, le street-art en perpétuelle recomposition

 

 

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , , avec comme tags , ,
Cet article est publié dans , ,
Aucun commentaire pour Bercy 2 fait sa mue arty en anamorphose à Charenton-le-Pont
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi