Initiative | Accueil Val de Marne (94) Ivry-sur-Seine | 26/10/2017
Réagir Par

Une bouffée d’oxygène pour les aidants familiaux

Une bouffée d’oxygène pour les aidants familiaux

Se ménager un peu de temps pour soi, ne pas culpabiliser, faire confiance au personnel soignant… voilà qui n’est pas si facile lorsque l’on s’occupe au quotidien d’une personne âgée, malade ou handicapée, que cette personne est son père, sa mère, ou son enfant… Comment aider ces aidants à familiaux à rester solide, utile et à se préserver, tel est l’enjeu de la formation proposée par le Campus Urbain et Futur’Âge.

Après avoir lancé un Mooc sur le sujet il y a quelques mois, ils organisaient ce mercredi 25 octobre une formation en présentiel. L’occasion pour chacun de s’exprimer. «Mon papa qui est atteint d’un syndrome parkinsonien a fait une dépression. Ma mère étant en permanence à son contact, est elle aussi devenue dépressive. Elle a dix ans de moins que lui, mais elle vit comme si elle avait son âge», raconte une femme qui a mis entre parenthèse ses projets de vie pour s’occuper de ses parents à plein temps. «Je reconnais que le travail des aides soignantes en Ehpad n’est pas facile, ils ne peuvent pas être dans la bien-traitance. Alors, tous les soirs, je vais faire dîner mon père et je le couche. Je me fixe de n’y aller qu’à 17 heures 30. Ce n’est pas facile lorsque l’on ne peut pas rester assez longtemps de l’entendre dire « tu pars déjà ? »», relate une autre participante d’une soixantaine d’années.

«Concrètement, sur cette thématique du droit au répit, l’écueil pour l’aidant est de rompre sa relation particulière avec l’aidé. Ainsi, la personne n’agit plus comme un parent proche mais comme un professionnel. Par éviter cela, les participants sont invités à trouver des solutions pour se dégager du temps pour eux. Il peut s’agir de groupes de parole, de portage de repas à domicile, d’accueils de jour, une aide à domicile», invite Damien Cacouault, directeur-adjoint de l’association Campus Urbain Seine-Amont.

Ces ateliers gratuits, thématiques et réguliers sont encadrés par les formateurs du cabinet Brigitte Croff Conseil et Associés, spécialisé dans l’accompagnement des services aux personnes, l’action sociale et médico-sociale. Pendant quelques heures, les participants, à travers la prise de parole, l’écoute des expériences des autres aidants, identifient les éléments qui leur compliquent le quotidien et essaient ensuite de trouver les solutions appropriées à leur situation. Neuf autres rencontres son programmées d’ici juin 2018 autour de l’alimentation, de la maladie d’Alzheimer, des gestes et postures ou encore de la prévention des accidents domestiques. Pour participer à ces ateliers présentiels ou obtenir des informations, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse contact@savoiretreaidant.fr ou téléphoner au 07 67 42 33 91. Enfin, vous pouvez aussi suivre les modules en ligne sur le site de Savoir Être Aidant.

A lire aussi 

Campus Urbain et Futur’age lancent un Mooc pour les aidants familiaux

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Alzheimer, formations, gratuits, , , , Seine-Amont,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi