Sécurité | Accueil Val de Marne (94) Cachan | 27/11/2017
Réagir Par

A Cachan, les lycéens regrettent l’accident et prévoient une nouvelle manif

A Cachan, les lycéens regrettent l’accident et prévoient une nouvelle manif
Publicité

« Nous ne sommes pas à vendre », « Tous unis » ou « Free Slavery » pouvaient-on encore lire ce lundi sur le tableau d’affichage du lycée Gustave-Eiffel de Cachan.  Devant l’établissement, les lycéens reviennent sur les incidents de vendredi qui ont coûté un oeil à une lycéenne.

Quelques lycéens s’attardent devant le portail du lycée, alors que la plupart de leurs camarades rentrent manger chez eux ou s’acheter un casse-croûte. « Nous avons tous vu à la télévision ces vidéos de marchés d’esclaves en Libye. C’était scandaleux. Puis, il y a eu des manifestation un peu partout en France. Alors, sur les réseaux, quelqu’un a proposé de bloquer le lycée et de se rassembler. Le message a été massivement partagé », raconte un participant.

Vers 8h30, une partie du groupe de manifestants part en direction du Carrefour Market Cachan Europe. « Nous voulions aller dans le magasin voler de la nourriture mais le gardien nous a vus et a baissé la grille. Ensuite, nous étions face aux policiers. Nous leur avons lancé des pierres et eux nous ont envoyé du gaz lacrymogène et tiré dessus au flash-ball. Je regrette que la lycéenne qui se trouvait à proximité ait été blessée, je ne l’ai pas vue mais nous avons vu le camion des pompiers venir la chercher», décrit un jeune du lycée Gustave-Eiffel.

L’adolescente blessée a été envoyée en urgence à l’hôpital Cochin, où les médecins n’auraient pu sauver son œil. Le Parquet de Créteil a chargé l’Inspection Générale de la Police Nationale d’enquêter sur les circonstances de cet accident. Les investigations doivent notamment déterminer si la blessure a été causée par un tir de flash-ball ou un projectile lancé par les jeunes.

« Tout le monde ne parle que de ce drame, beaucoup sont choqués. C’est frustrant parce que maintenant, de moins en moins de lycéens participeront à ces rassemblements de peur que cela leur arrive», déplore une élève de terminale.

Une nouvelle manif en préparation

Les lycéens s’apprêteraient à se rassembler à nouveau ce jeudi pour dénoncer cet acte de violence. Des manifestation avec heurts s’étaient déjà produites en mars dernier devant les lycées Maximilien-Sorre et Gustave Eiffel, après l’agression de Théo par des policiers à Aulnay-sous-Bois. Pendant quelques jours, ces deux établissements avaient participé à une sorte de surenchère de blocages avec les lycées Darius Milhaud au Kremlin-Bicêtre, Pauline-Rolland à Chevilly-Larue ou Frédéric-Mistral à Fresnes.

A lire aussi : 

https://94.citoyens.com/2017/flashball-lors-dune-manif-a-cachan-lyceenne-perd-oeil,26-11-2017.html

https://94.citoyens.com/2017/la-manif-lyceenne-degenere-a-cachan-puis-fresnes,11-03-2017.html

https://94.citoyens.com/2017/a-fresnes-les-eleves-ont-bloque-le-lycee-mistral-en-memoire-de-theo-et-adama,08-03-2017.html

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi