Politique | Accueil Val de Marne (94) Ormesson-sur-Marne | 27/02/2017
Réagir Par

Campagne 100% Fillon au marché d’Ormesson-sur-Marne

Campagne 100% Fillon au marché d’Ormesson-sur-Marne

En ce samedi de février rue du Centre à Ormesson-sur-Marne, quelques militants LR tractent comme toutes les semaines en terrain conquis. Pas d’opposition en vue pour Stéphane Tournant, adjoint au maire, et Thierry Hugnet, responsable LR de la ville. Le champ est libre pour défendre la candidature de François Fillon.

« Assurer la sécurité de tous les Français« , peut-on lire sur le tract de François Fillon distribué aux habitants à l’entrée du marché. « Nous avons un accueil correct mais ce n’est pas l’enthousiasme que l’on pouvait connaître auparavant« , reconnaît Thierry Hugnet. « Ce n’est pas une campagne difficile » tranche de son côté Stéphane Tournant.

« On voit deux tendances d’électeurs. Il y a ceux qui nous encouragent à continuer à occuper le terrain parce que c’est une manière de démontrer qu’on soutient la personne et le programme. Puis il y a ceux qui sont plutôt dans le questionnement. Où on en est ? Pensez-vous qu’il va pouvoir récupérer ? Est-ce que ça influencera le choix des gens ? Une personne sur dix seulement nous dit n’en avoir rien plus à faire de la politique. Reste celui ou celle qui a des doutes et qui en discute« , analyse l’adjoint au maire. « Ça ne m’intéresse pas trop. J’irai voter blanc« , témoigne un crémier du marché, la trentaine.

Auprès des habitants, la stratégie des militants LR est de défendre la stature présidentielle du candidat, et son programme « carré ». « On est là pour insister sur le programme et cette capacité à gouverner » motive Thierry Hugnet. « Je continuerai avec lui ! Je persiste et signe. Qu’il se batte jusqu’au bout, et j’espère qu’il va tenir ! S’il y avait quelque chose à lui reprocher, c’était avant qu’il fallait le faire » soutient une habitante. « J’en veux aux médias pour cet acharnement. C’était une mise à mort brutale. Il faut qu’il remonte la pente, et il a du courage. Vu tout ce qui se passe autour, c’est positif. Il ne lâche pas l’affaire« , assure Jean-Jacques.

Natacha et Vincent, la vingtaine et écolos, se sentent pour leur part orphelins de leur candidat, rallié à Benoit Hamon. Jean-Pierre, retraité, a déjà tranché pour Macron, et tente de défendre ses positions économiques et européennes avec les militants.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi