Publicité
Publicité: Forfait améthyste Val-de-Marne
Transports | Val de Marne | 27/06/2017
Réagir Par

Carte améthyste pour tous les seniors du Val-de-Marne dès janvier 2018

Réservée jusqu’alors aux personnes âgées de plus de 60 ans non imposables du Val-de-Marne ou encore aux adultes handicapés, la carte Améthyste, qui permet d’obtenir un passe Navigo à tarif réduit devrait être proposée à tous les seniors en Val-de-Marne.

Après d’âpres discussions entre l’autorité des transports de la région (Ile de France mobilités, anciennement  Stif), inquiète d’une éventuelle augmentation du trafic liée à cette offre, et le Conseil départemental, les choses devraient se débloquer d’ici la fin de l’année, a annoncé hier Christian Favier, président PCF du Conseil départemental, lors de la séance plénière.

Actuellement, le département achète chaque année environ 50 000 forfaits  à Ile de France mobilités et demande en contrepartie une participation de 25 euros par an aux usagers. Un coup de pouce qui coûte environ 20 millions d’euros.

Concernant les seniors imposables, l’aide sera moins importante mais permettra d’acheter son passe à moitié prix, soit environ 36 euros par mois.  Une prime que la collectivité estime entre un et deux millions d’euros supplémentaires. Ile de France mobilités estime pour sa part que 10 000 à 15 000 personnes supplémentaires pourraient être intéressées par ce forfait sur le territoire du Val-de-Marne. Lors des rencontres organisées entre l’autorité régionale et la collectivité, il est apparu que de nombreux bénéficiaires « historiques » du forfait Améthyste sous-utilisaient leur forfait et que des réajustements devraient être adoptés au profit du département, a également indiqué le président du Conseil départemental.

Cet article est publié dans avec comme tags RATP, Seniors, STIF, transports
61 commentaires pour Carte améthyste pour tous les seniors du Val-de-Marne dès janvier 2018
  • 25 euros par an d’un côté, 36 euros par mois de l’autre cherchez l’erreur même si c’est une avancée car parfois la limite entre imposable et non imposable est infime

    • C’est déjà une belle avancée

    • @El diabolo : Si vous avez lu correctement sont bénéficiaire du forfait à 25€ les adultes handicapés. Comprendre dès personne ayant un handicap et percevant l’allocation adulte handicapé (AAH)… ce qui sous entend une invalidité de 80% et plus, ou un handicap entre 50 et 79 avec une restriction substantielle à l’occupation d’un emploi… prenez et échanger la Place avec l’une de ces personnes si ce coût de 25€ pour un public peu gâté par la vie, suscite chez vous des interrogations ! Cap ou pad ?

      • Faux : Le Passe Navigo à 25€ par an n’est pas attribué seulement aux adultes handicapés, sont aussi bénéficiaires les retraités ne payant pas d’impôt sur le revenu.
        les retraités payant des impôts n’avaient droit à rien, ils devaient payer plein tarif 75.20€ par mois et ce jusqu’à la fin de l’année 2017.
        En janvier 2018, grand changement : si vous êtes un retraité modeste et que vous payez ne serai-ce que 150€ d’impôt par an, vous êtes donc un retraité imposable et il vous en coûtera 37.60€ par MOIS x 12 = 451.20€ par an.
        Et si vous êtes retraités aisé et que vous payez 2000€ d’impôt par an, vous êtes toujours un retraité imposable et il vous en coûtera aussi 37.60€ par MOIS x 12 = 451.20€ par an.
        Alors en effet, cherchez l’erreur car même si c’est une avancée, parfois la limite entre imposable et non imposable est infime
        Peut-être aurait-il été judicieux que nos élus réfléchissent un tout petit peu plus et élaborent des tranches dans l’imposable en fonction des revenus . 5%,10%,15%……………

        • Françoise Damiana Conese says:

          Alors à savoir cela ne concerne que les retraités de plus de 65 ans. Moi qui en ai 63 ans je ne peux pas en bénéficier !

          • voila le piège, je fais partis des personnes dites jeunes retraités, avant la carte était accessible à 60 ans maintenant 65 ans donc toutes les personnes de moins de 65 ans qui vont arrivés en retraites, années de naissances 56, 57, 58 se font avoir et voila.Bingo

    • oui ce sont toujours les mêmes qui paient

  • @el diablo : oui, c’est le propre d’une limite, son extrême finesse !
    Ceci posé, bien d’accord que 36€/mois, c’est toujours mieux que 72€/mois.
    C’est déjà un bon coup de pouce en faveur du budget des seniors.
    Et tous les coups de pouce sont bienvenus !

    • je n’ai jamais dit le contraire simplement cette offre est inadaptée pour nombre de retraités qui à la différence des actifs ne prennent pas les transports en commun au quotidien : c’est mon cas et donc que le pass Navigo à 100% ou à 50% ne change rien pour moi – Je trouve que l’offre la plus judicieuse serait un carnet de tickets à prix minoré (50 ou 60 % par exemple ) et surtout la validité du ticket maintenu entre le réseau bus et le réseau métro . Mais cela relève du STIF et du conseil régional et non du 94 – Mais que fait Mme Pécresse et ses amis sinon augmenter les tarifs

      • Cela dépend effectivement de l’activité de chacun (professionnelle ou privée). Ma mère, par exemple, utilise régulièrement les transports à 85 ans. Paris intra-muros et banlieue : expositions, chorale, cours de peinture, visite aux amie-es, … Ce serait une aide à la mobilité.

      • Exact. Pour moi ça a été une déception, une fausse bonne nouvelle. J’essaye de marcher le plus possible et ne prends donc pas les transports en commun tous les jours, idem. pour les autres retraités que je connais. Donc, à 36€ par mois, les quelques tickets que j’utilise me reviendraient à prix d’or. Naïvement je m’étais réjouie en pensant au système utilisé pendant mes vacances, on charge une somme sur la carte de transport et le prix du trajet se déduit automatiquement. Bref, une réussite en termes de communication mais pas d’avancée véritable pour nombre de retraités.

        • Cela signifie que vous ne sortez quasiment pas de votre quartier … Dans ce cas, une carte de transport est effectivement inutile !

          • Je sors, détrompez vous, de Nogent sur Marne à Vincennes (aller-retour) en passant par le bois aussi souvent que possible mais il arrive que la pluie ou autre me fasse prendre le bus pour le retour et parfois le RER pour aller à Paris. Insuffisant toutefois pour payer 36€ tous les mois.

      • D’accord à 100% avec vous.

  • je remercie par avance LES élus du Val de Marne qui ont réalisé ce nouveau projet je rejoins le commentaire de FESCOF SAYS
    C EST AVEC IMPATIANCE QUE J ATTENDS CELA

  • merci par avance je rejoins le commentaire de FESCOF SAYS

    impatient d être contacté ! en 2018

  • C’est intéressant si vous faites plus de 12 déplacements ( aller retour ) par mois en transport en commun…
    Sauf restriction de déplacement par manque de moyen…

    • Calcul fait sur la base de ticket t+ acheté par carnet…
      Après il faut relativiser, si vous prenez le bus pour 3 stations puis le RER pour aller sur Paris , il faut se déplacer plus de 5 fois par mois
      Tout dépend de la façon dont on se déplace…

  • Et les réductions pour les 30-60 ans (qui font tourner le pays) elles sont où ? Ah nan pardon c’est nous qui payons (encore….)

    • Si vous êtes au chômage , vous pouvez bénéficier d’une aide !
      Si vous êtes en CDD, CDI ou en intérim, l’employeur prend en charge généralement 50%
      À savoir qu’un pass a 75€ correspond à 30% du coût réel, le reste est de l’argent public ou des taxes sur les entreprises

      • Si vous n’êtes dans aucune de ces cases, à savoir travailleur indépendant, auto-entrepreneur, etc, vous n’avez droit à rien du tout !
        Et comme ce statut est en nette progression par la force des choses (comme, par exemple, licencié après cinquante ans et ne trouvant aucun CDI-CDD, ni interim), je pense que les seniors de cette catégorie (comme moi) seront bien content d’avoir droit à un petit quelque chose.
        D’accord que ce n’est pas grand chose, mais c’est une petite attention qui fait plaisir !

      • Si vous êtes au chômage , vous pouvez bénéficier d’une aide????????????????????????
        NON. Si vous êtes au chômage , et que vous bénéficiez de l’ARE à 57% de votre ancien salaire et que vous percevez 800€ d’allocation chômage, vous n’avez droit à aucune aide sur le passe navigo alors que vous en avez extrêmement besoin pour vos recherches d’emploi.
        Mais, pour exemple, un retraité ex directeur de banque résidant dans le 94 ayant donc une très bonne pension de retraite, pourra prétendre au passe navigo à 37.60 par mois en 2018.
        Si vous êtes au chômage , vous pouvez bénéficier de la gratuité des transports seulement si vous percevez l’ASS « Allocation de solidarité spécifique » ou le RSA : environ 500€ par mois dans les 2 cas pour un célibataire sans enfant.

    • Jaloux ! un jour vous serez retraité et vous changerez de raisonnement..

  • Un énorme merci, particulièrement à monsieur Christian FAVIER ,président du conseil départemental du val de Marne.
    Enfin la possibilité de voyager à tarif réduit sur le réseau francilien.

    Comment faire la démarche pour l.obtention de cette carte.

  • merci au conseil départemental du val de Marne .
    Enfin un effort pour les petits retraités

    • Merci au conseil départemental du val de Marne ???????????
      Dites aussi merci à tous les salariés et à tous les pauvres chômeurs imposables du val de marnes :
      Ce sont les impôts de tous ces gens là, dont je fais partie, qui alimentent les caisses du conseil départemental du val de Marne (L’argent ne pousse pas sur les arbres, ça se saurait) et tout ça pour le redistribuer peut-être à des retraités plus aisés que moi et bien d’autres personnes du val de marnes.
      Aucune jalousie, je travaille et mon employeur me rembourse 50%.
      Simplement de la solidarité et de la compassion vis à vis des personnes plus humbles et dont les impôts vont servir à payer un titre de transport aux autres alors qu’eux même n’y ont pas droit!!!!!!!!

    • Monsieur le sénateur Favier l’a promis depuis 2015; alors ne pas dire merci trop vite.
      Car les promesses sont parfois des mirages par contre son indemnité de sénateur bien réelle <pour un âge limite aux législateurs et vraie égalité homme femme etc…

  • merci au conseil départemental du val de Marne ???????????
    Dites aussi merci à tous les salariés modestes et à tous les pauvres chômeurs imposables du val de marnes :
    Ce sont les impôts de tous ces gens là, dont je fais partie, qui alimentent les caisses du conseil départemental du val de Marne (L’argent ne pousse pas sur les arbres, ça se saurait) et tout ça pour le redistribuer peut-être à des retraités plus aisés que moi et de bien d’autres personnes du val de marnes.
    Aucune jalousie, je travaille et mon employeur me rembourse 50% de mon passe navigo.
    Simplement de la solidarité et de la compassion vis à vis des personnes plus humbles et dont les impôts vont servir à payer un titre de transport aux autres alors qu’eux même n’y ont pas droit!!!!!!!!

  • Si vous êtes au chômage , vous pouvez bénéficier d’une aide????????????????????????
    NON. Si vous êtes au chômage , et que vous bénéficiez de l’ARE à 57% de votre ancien salaire et que vous percevez 800€ d’allocation chômage, vous n’avez droit à aucune aide sur le passe navigo alors que vous en avez extrêmement besoin pour vos recherches d’emploi.
    Mais, pour exemple, un retraité ex directeur de banque résidant dans le 94 ayant donc une très bonne pension de retraite, pourra prétendre au passe navigo à 37.60 par mois en 2018.
    Si vous êtes au chômage , vous pouvez bénéficier de la gratuité des transports seulement si vous percevez l’ASS « Allocation de solidarité spécifique » ou le RSA : environ 500€ par mois dans les 2 cas pour un célibataire sans enfant.

  • Bonsoir,

    D’aprés mes calculs et sauf erreur, un dépassement de 3 euros sur ma déclaration d’impôts me fera passer dans la catégorie des imposables et ne me donnera pas la possibilité de bénéficier de la carte navigo à un prix raisonnable.
    Un moyen juste de calculs eut été de reconsidérer les moyens d’accorder cette carte que devraient bénéficier tout citoyen retraité après quota apprécié par le conseil régional.
    Malgré tout, nous remercions le conseil régional du val de marne dont les efforts méritent nos encouragements et nos remerciements.

  • bjr où s’adresser pour obtenir le pass navigo retraitée senior
    imposable 2016. 476€
    et quels docs fournir si eligible
    merci
    cdlmt

    • Consulter le site du CG94

    • @Raymond94, sur le site du CG94 en date du 12 décembre 2017 :
       » En 1976, l’assemblée départementale décidait de financer les cartes Améthyste et Rubis pour les personnes de plus de 65 ans, aux anciens combattants et à leurs veuves.

      Cette mesure était étendue, en 1978, pour les personnes en situation de handicap. En 2004, le Département a mis en place le service Filival-PAM, permettant ainsi aux titulaires d’une carte d’invalidité à 80% de bénéficier d’un transport adapté dans toute la région.

      Les jeunes ne sont pas oubliés, car c’est en 2003 que les conseillers départementaux votaient la prise en charge de 25% du coût de la carte Imagine R pour les collégiens, les lycéens et les étudiants. Elle a été portée à 50 % dès l’année 2004.  »

      Alors, la condition pour le nouveau droit est-elle : retraité ? Plus de 65 ans ? Retraité de plus de 65 ans ?

      • En fait, si l’on suit le lien « Forfait Améthyste pour les retraités imposables », sur le site cg94, on découvre une invitation à payer … et une alerte à la suppression de ce droit tout nouveau si le 94 disparait : une possiblité de modification de la métropole Grand Paris est la prise en charge des missions du département, 94, 93 ou 92, par la métropole Grand Paris.

        Et nos élus locaux à la métropole, et aux territoires, ils en pensent quoi, du forfait passe Navigo demi-tarif ? On rappellera que la quasi totalité des maires de proche banlieue sont conseillers métropolitains, et aussi conseillers de territoires – trois dans le 94.

      • Dans le cas de la carte Imagin’R, il y a (avait ?) remboursement de la moitié du prix au collégien ou lycéen. Sur présentation de justificatifs. Pour Améthyste, si la personne a déjà un passe Navigo, autant faire pareil que pour Imagin’R : remboursement sur justificatifs et dans un délai raisonnable. Pas besoin de changer le prélèvement Navigo. Ou alors j’ai mal compris ??

  • Personnellement je trouve que la bonne décision pour les retraités imposables du Val de Marne en particulier et de la petit couronne en général serait l’instauration de la continuité de validité du ticket T+ réseau routier (bus-tram) – réseau ferré (métro) mais cela dépend du conseil régional – En effet, en règle générale les retraités se déplacent moins que les actifs, ainsi la carte Améthyste à tarif réduit n’est pas avantageuse pour tous retraités loin de là. Ceci dit c’est une mesure que l’on ne peut pas rejeter mais il faut penser à tous les retraités car les tickets sont de plus en plus chers et les retraites de moins en moins élevés !

    • Le passe Navigo (ex carte Orange) s’adresse à ceux qui prennent souvent les transports publics, trajets domicile-travail notamment. Vous demandez un tarif adapté à des retraités qui les prennent peu. Un accord doit être possible pour des voyages en heures creuses, où il y a de la place. En heures de pointe, matin et soir, ce serait plus compliqué.

      Mais avec l’âge, on a d’autant moins envie de prendre le RER qu’il devient une épreuve pénible à l’heure de pointe. Seulement, pour améliorer la situation, capacités et régularité, il faut investir beaucoup d’argent que l’on ne dépensera pas ailleurs. Il est regrettable que trop longtemps, pour gagner les élections promettre beaucoup ait été incontournable.

      Il est indispensable de débattre clairement des priorités, dans un monde aux ressources limitées aussi en milliards €. Aux journalistes, et aussi réponses de lecteurs/auteurs, d’éclairer mieux.

    • Il y a une inégalité du ticket t+ rail/bus entre les utilisateurs à Paris intra-muros et en banlieue ; l’association AMUTC(-EP) le dénonce depuis longtemps. Dans Paris le même ticket permet en effet de passer du métro au bus ;

  • Mais quelle supercherie ce nouveau titre de transport dénommé « Navigo-Améthyste » ! La carte Améthyste, il me semble est attribuée, entr’autres, aux retraités non imposables pour la modique somme de 25 €par an et avec le Pass’Navigo vous avez la possibilité de recharger votre carte à la semaine ou au mois. Dans le cas présent, si vous prenez ce titre de transport il vous coûtera 420 € parce QUE VOUS ETES OBLIGES DE VOUS ENGAGER SUR UN AN !!!!! Pourquoi ne pas laisser la possibilité, comme avec la carte Navigo (semaine ou mois) aux futurs nouveaux bénéficiaires ????? Vous êtes sûr d’utiliser rentablement ce nouveau titre de transport sur une année entière ? Et pourquoi doit-on attendre d’avoir 65 ans pour en bénéficier ? Je suis à la retraite pour carrière longue, imposable, j’habite dans le Val de Marne depuis 25 ans, mais ZUT je suis encore un petit peu trop jeune (62 ans !) C’est bête…….

    • J’ai pris ma retraite à 65 ans, j’habite dans le Val de Marne depuis presque 40 ans mais comme tous les retraités imposables autour de moi, je trouve ce système racoleur mais inadapté et je ne dis pas merci au Conseil Départemental pour ce forfait.

      • « Forfait » : trois sens en français, très différents : prix fixé à l’avance ; dédit (déclarer forfait) ; « crime énorme » (expier un forfait). Désolé pour les auteurs de cet excellent dictionnaire de ne pouvoir plus les citer, mais souvent nos phrases recèlent des sens cachés ou des ambiguïtés..

    • En effet, c’est typiquement une fausse bonne idée ! Les élus qui ont décidé cette mesure n’ont sans doute pas procédé à un sondage auprès des retraités – Je le répète: la bonne décision pour les retraités val-de-marnais (mais pas seulement eux) c’est la validité du ticket T+ en continuité sur les réseaux routiers et ferrés . Un aller/retour à Paris (bus+métro) avec mon épouse nous coûte 8 tickets (quasiment un carnet) , alors qu’avec ma proposition nous utiliserons seulement 4 tickets ! Voilà une bonne décision à prendre !

  • Bon on a compris :

    Les retraités petits moyens imposables ou non sont une fois de plus les « dindons de la farce ».
    On perd notre temps à lire les commentaires, ça ne fait qu’ajouter à notre déception d’être si mal considérés.
    D’ailleurs je vais essayer de me déconnecter de ce site.

  • Bonjour,
    C’est une fausse bonne idée ce navigo : obligation de payer une carte à l’année ….alors que nombreu de retraités s’absentent de temps en temps, obligation de fournir :
    sa feuille d’impôts
    la notification de la caisse de retraite précisant la date de début de la retraite !
    J’ai 70 ans ….
    etc ….
    Le tout par internet, certains n’ont pas internet …. ils font comment ? il faut scanner les documents, un envoi par courrier aurait été plus simple

    • A 70 ans, on n’est pas vieux ! Pour info, je devrai bosser jusqu’à 67 ans passés pour obtenir ma retraite et encore je n’aurai pas toutes mes annuités et subirai donc une décôte. Mon père a 84 ans et surfe sur internet.
      Pauvres retraités qui « s’abstentent de temps en temps » (sous-entendu qui partent en vacances !) et qui sont obligés de payer les transports en commun ! Quand j’aurai 2 minutes, je verserai une larme.

      • le commentaire de WOPA …..quel rapport avec la carte NAVIGO ?

        A 70 ans on n’est pas vieux, mais 10 ans après un départ en retraite il faut fournir
        la notification pour acheter une carte NAVIGO c’est curieux,

        c’est l’ADMINISTRATION dans toute sa splendeur …. et beaucoup de travail inutile
        pour les personnes qui gèrent tous ces documents

      • Bonjour,

        rien ne vous oblige à prendre votre retraite à 67 ans …. vous pouvez travailler plus pour atteindre une retraite sans décote

        vous le dites vous même, 70 ans ce n’est pas vieux

        mais ceux qui ont pris leur retraite à 60 ans avait commencé a 16 ans dans les années 60, 40 ans de travail à 40 heures par semaine …

        ne soyez pas jaloux, ça gâche la vie

        courage

        • Ah le doux temps des années 60-70 ou les salariés passaient la moitié de leur temps de travail à la machine à café…le monde du travail et la pression de la productivité ont bien évolué depuis le temps, le savez-vous?
          Bon évidemment la charge des retraités actuels s’accentue de plus en plus sur les quelques salariés encore à temps plein…faudra voir à pas partir en retraite trop tôt les gars (contrairement à d’autres)!

          • Le principe même de la répartition : les actifs cotisent pour payer les retraites chaque année. Cela depuis le début des retraites par répartition.
            L’alternative, c’est chacun pour soi.

            Mais c’est vrai qu’un nombre de retraité(e)s qui augmente, et un nombre d’actifs qui stagne, dans tous les cas il y a un problème. Connu depuis 30 ans au moins.
            : sur des bases démographiques, en connaissant tous les gens nés avant les années 80, le déséquilibre à venir était évident. S’ajoutèrent des crises économiques

          • slc salut les copains ! says:

            Les machines à café dans les années 60 ??? c’était bouilloire et nescafé quand c’était toléré,
            pas de badgeuse mais des pointeuses, 5 minutes de retard et le salaire était déduit
            de 10 minutes

            vous parlez d’une époque que vous n’avez pas connu, des appartements sans salle de bains, le charbon qu’il fallait monter au 6me étage sans ascenseur

            il y a plus grave, mais ne croyez pas que tout était facile !!!

        • Oui, ce qui complique les comparaisons est que les conditions légales changent (début de la retraite à 60 ans possible pour le privé : 1982 ; début des 35h pour une partie des salariés du privé : 1998 ; à un chouia près). Ceci pour de mêmes types d’emploi.
          Rajoutez les comparaisons publics / privés (CDI et titulaires) les diverses formes de précarité salariale (notamment dans les fonctions publiques) ou indépendante, …

        • Je ne suis pas du tout jaloux ! Je suis très heureux de travailler et de ne pas être une charge de la société. Par contre, je ne supporte pas les éternels pleureurs tels ce Monsieur qui se plaint alors qu’on lui offre une réduction sur son prix de transport !
          Quant à la comparaison sur ceux qui ont commencé à travailler dans les 60s, elle ne tient pas car le chômage de masse avant la 1ère crise pétrolière n’existait tout simplement pas. Les personnes dans les 60s trouvaient aisément un travail même sans qualification aucune et peuvent jouir aujourd’hui d’une retraite à taux plein ce qui sera de moins en moins le cas de ceux qui sont arrivés sur le marché du travail dans les 80s et les 90s car le déroulé de carrière est plus que chaotique.

    • oui encore une « usine à gaz » !

  • Je suis retraité, et j’utilise quasi quotidiennement les transports en commun, soit en local, soit vers Paris ; cette proposition est donc intéressante pour moi, et pour beaucoup d’autres, et faut il rappeler qu’elle n’est pas obligatoire.

    Et pour ce qui est de la jalousie à l’égard des ‘vieux’ que les actifs entretiennent, il faut peut être faire un rappel historique : le premier choc pétrolier a fragilisé l’économie en 1973, et le deuxième, vers les années 1980, a définitivement installé le chômage de masse. La génération de baby boom n’était pas constituée de brillants étudiants diplômés : seuls 12 % avaient le bac ou plus. Les plus modestes, ceux qui avaient été apprentis dès 14 ans, ont été socialement massacrés dès les années 75, les autres ont suivi, remplacés par les immigrés moins chers, puis par les délocalisations, puis par les robots. Aujourd’hui, c’est chez les seniors que le chômage de longue durée fait le plus de ravages, et cela a concerné il y a dix ans les retraités actuels. Souvenez vous aussi de la liquidation de la sidérurgie et des industries minières.

    Environ 50% des retraités sont bénévoles, essentiellement dans des associations à caractère social, et il y en a aussi pour beaucoup à aider leurs enfants. Tous ne sont pas des privilégiés, heureux propriétaires d’une belle propriété, et qui passe leur temps libre en croisière. Mais tous ont perdu du pouvoir d’achat, beaucoup sont modestes, voire très modestes, et beaucoup sont locataires.

    Tout le monde sera retraité un jour, et seule la répartition permet une sécurité, que l’on peut compléter si on le peut par d’autres moyens. J’ai une amie canadienne qui a perdu 50% de sa retraite lors de la crise financière spéculative de 2008 ; en France nous avons été protégés.

    Prenez votre carte améthyste, votre carnet de tickets, votre navigo quotidien ou votre vélo, mais arrêtez de vous plaindre en permanence.

  • @WOPA
    Cher monsieur « l’intellectuel », vous ne voulez pas répondre, mais, vous répondez quand même et toujours sans argument et toujours, un seul but : rabaisser. Je vous plains et je vous laisse dans votre marigot…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *