Politique locale | Val de Marne | 27/01/2017
Réagir Par

Ces écologistes qui appellent à voter Hamon

Publicité

Représentant des écologistes d'Orly, c'est à Montreuil que Philippe Bouriachi avait porté ses pas ce jeudi soir, pour soutenir Benoit Hamon lors de son dernier meeting, pendant que Manuel Valls tenait le sien à Alfortville.

« J’appelle à voter Hamon dès dimanche puis à se rassembler autour de sa candidature », soutient le militant au nom de son groupe local. Une position également défendue par Mounir Satouri, président du groupe EELV du Conseil régional d’Ile-de-France. « Je suis constant dans mes positions depuis la mi-décembre. Le programme de Benoit Hamon est écolo-compatible et il n’y a pas d’espace politique pour EELV seul. Je souhaite néanmoins que ce choix soit issu d’un débat au sein du parti. Je prendrai ma décision et mes responsabilités après cette discussion. En attendant, j’irai voter dimanche« , défend le président du groupe écologiste à la région.

Conseillère régionale EELV du Val-de-Marne, Annie Lahmer s’est aussi invitée au vote des primaires pour faire pencher la balance vers Benoit Hamon mais défend une candidature autonome de Yannick Jadot. « Benoit Hamon continue de défendre le nucléaire militaire et a été ministre de Manuel Valls. Il est important que nous ayons un vrai candidat écologiste et je soutiens Yannick Jadot pour la présidentielle. »

Même position pour Alain Lipietz, conseiller municipal EELV à Villejuif et ancien candidat à la présidentielle de 2002 avant de se retirer au profit de Noël Mamère. « Nous avons toujours eu un candidat écologiste aux présidentielles depuis René Dumont. Et ce dernier a durablement influencé le débat, même si son score était faible. Je ne crois guère à des Embrasssons nous folle ville  entre les candidats à quelques semaines des élections, même si un rapprochement peut survenir, à l’initiative d’un des candidats. La question qui se pose est celle de la reconstruction des partis après, si le PS explose. » Laurence Abeille, elle, n’a pas pris part au vote des primaires socialistes, se l’interdisant en tant que députée EELV même si elle penche plus pour Hamon. Pour elle aussi, un rassemblement semble compliqué, à si peu de temps des échéances. « Il aurait fallu y réfléchir avant, avec un vrai espace de discussion« , estime la parlementaire.

 

 

De son côté encore, Mehdy Bellabas, co-secrétaire départemental EELV, n’a pas voté au premier tour des primaires, en tant que représent écologiste, mais il ira voter au second tour. « J’ai trouvé le débat très riche et l’écologie est un axe central du programme de Benoit Hamon. J’irai donc voter au second tour, aussi pour battre Valls. Ensuite, je ne pense pas que les conditions soient actuellement réunies pour une candidature unique et je soutiens Yannick Jadot, même si je souhaite des convergences entre Hamon, Mélenchon et Jadot pour un projet de société écologique et solidaire. »

Dans une tribune sur sa page Facebook,  l’ancien maire EELV Daniel Breuiller exhorte pour sa part  à l’union  : « Cette République ne se construira qu avec l’apport de tous ceux qui se reconnaissent dans cette perspective
C’est le cas de Benoit Hamon dont Je partage l’essentiel du projet comme je partage les engagements écologiques de JL Mélenchon. Aujourd’hui chacun fait la course dans son couloir. Parce qu on est en campagne, parce que les règles électorales et financières sont ce qu elles sont, le risque est grand que les dynamiques partisanes se transforment en forces centrifuges conduisant certains dirigeants à cultiver tout ce qui clive et sépare . Chacun témoignera fièrement de son projet mais tous finiront piteusement éliminés des le premier tour avant qu un nouveau combat ne s ouvre à l occasion des législatives permettant que l on s écharpe à nouveau vigoureusement laissant la voie libre aux candidats de la droite la plus réactionnaire,à ceux du fascisme et de la peur ou à ceux d un social libéralisme assumé « , regrette l’élu.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

7 commentaires pour Ces écologistes qui appellent à voter Hamon
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi