Tourisme | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 23/12/2017
Réagir Par

Chemin des arts oeuvre au rayonnement culturel de la cathédrale de Créteil

Chemin des arts oeuvre au rayonnement culturel de la cathédrale de Créteil

Première cathédrale bâtie du XXIe siècle, la cathédrale de Créteil ne se voit pas seulement comme un espace cultuel mais aussi un espace culturel à part entière, porté par une petite équipe de bénévoles passionnés réunis au sein de l’association Chemin des arts en Val-de-Marne.

Avec ses deux coques en bois d’épicéa qui s’unissent au beau milieu des tours du quartier du Montaigut, la cathédrale Notre-Dame de Créteil ne passe pas inaperçue. L’intérieur offre un spectacle tout aussi étonnant avec une voûte en forme de cale de navire. Inauguré il y a deux ans à peine, cet édifice reste encore méconnu du grand public mais l’association Chemin des arts, créée en 2009 pour promouvoir le patrimoine religieux et la création artistique sous toutes ses forme,  multiplie les rendez-vous culturels et artistiques pour le faire découvrir.

Cet article s’inscrit dans le cadre de la rubrique Loisirs et tourisme, rédigée  grâce au soutien de Tourisme Val-de-Marne. Le comité du Tourisme organise régulièrement des visites commentées de la cathédrale de Créteil et la prochaine se tiendra le 14 janvier (cliquer pour les détails).

Une biennale : les Rencontres Cathédrale

L’association organise notamment une biennale d’arts plastiques, les « Rencontres Cathédrale » dont la 8ème édition, sur le thème de l’Exode (photo de une) vient tout juste de s’achever. Composée d’une dizaine de membres, elle assure depuis l’inauguration de la cathédrale en septembre 2015 la gestion de son espace culturel. « Nous tenons à notre ouverture sur l’extérieur. Le message spirituel ne doit pas être cloisonné. Ce lieu laïc qui sépare la ville de la cathédrale a pour vocation d’apporter un regard sur l’art avec une sensibilité spirituelle », motive Lydia Heinrich, historienne de l’art spécialisée en art sacré.

Expositions temporaires

Tous les trimestres, l’espace culturel met un artiste à l’honneur et en cette fin décembre, un air de Japon s’apprête à flotter dans la cathédrale avec une exposition consacrée au peintre calligraphe contemporain Akeji, qui pourrait malgré son âge avancé, prendre part au vernissage de l’exposition le 20 janvier prochain. En attendant, Carla Giambroni, sculptrice de Périgny-sur-Yerres, expose cinq « Maternité », à l’occasion de la Nativité.

Les mardis et les jeudis de la cathédrale

L’association propose également deux rendez-vous mensuels dans l’auditorium d’une centaine de place de l’espace culturel. Les « Mardis de la cathédrale », animés par l’historien d’art médiéval Jean-Paul Deremble, propose des cours d’histoire de l’art pour débutants centrés sur des artistes dont les œuvres interrogent la spiritualité. Le 23 janvier prochain, l’universitaire s’intéressera par exemple au travail de la peintre Claire Bazil. Les « Jeudis de la cathédrale »   offrent des soirées thématiques. Ainsi, le 25 janvier prochain, Marie-Claude Féore de l’Equipe INRA de gastronomie moléculaire d’AgroParisTech donnera-t-elle une conférence sur le thème « La cuisine, c’est de l’amour, de l’art, de la technique ». Vous trouverez au lien suivant les autres événements programmés pour les mois à venir. 

Initiation à l’orgue

L’orgue est également au centre de toutes les attentions. Chaque deuxième mardi du mois, entre midi et 14 heures, des organistes accueillent le public à la cathédrale pour leur expliquer le maniement de l’instrument et leur faire faire quelques essais. Il accueille des interprètes du concours international d’orgue «André-Marchal – Gaston Litaize» et va recevoir la finaliste de cette compétition prestigieuse d’ici quelques mois en concert. Des formations vocales des environs se sont également produites dans la cathédrale comme le chœur Montaigut.

«Chacun de ces événement permet d’attirer différents publics. Nous avons des visiteurs qui ne s’attendent absolument pas à découvrir ce lieu, il déclenche une part de rêve. La cathédrale intrigue beaucoup les artistes notamment. Des musiciens et chorégraphes nous ont sollicités pour s’y produire », souligne Lydia Heinrich.

A lire aussi :

Plaidoyer pour la jeunesse aux vœux de l’évêque de Créteil

L’art contemporain illumine la nouvelle cathédrale de Créteil

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi