Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Santé | Créteil | 30/11
Réagir Par

Chirurgie hépatique à Mondor: les 6 sénateurs se mobilisent

L’unisson politique a retrouvé son chemin pour défendre la chirurgie hépatique à l’hôpital Henri Mondor. Comme en 2011, lorsqu’était menacé le service de chirurgie cardiaque, élus de droite et de gauche ont sorti leur plume ensemble.

Ce jeudi 30 novembre, les six sénateurs du Val-de-Marne, Christian Cambon et Catherine Procaccia (LR), Laurent Lafon (UDI), Laurence Cohen et Pascal Savoldelli (PCF) et Sophie Taillé-Polian (PS) ont écrit à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, lui rappelant son engagement à renforcer et moderniser les hôpitaux et améliorer l’accès aux soins, pris lors de la première lecture du projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Télécharger la page 1 de la lettre, la page 2 de la lettre.

Reste désormais à la coordination de vigilance Mondor, qui se bat depuis 2011 pour le maintien de tous les services au sein de cet établissement de l’AP-HP, à mobiliser les parlementaires LREM du département…

Pour rappel, l’AP-HP prévoit de supprimer le transfert de greffe hépatique à Henri Mondor pour réduire de 4 à 3 le nombre de centres hépatiques de l’organisation hospitalière, dans le cadre de l’une de ses 23 orientations stratégiques élaborées depuis le début de l’année 2017 pour gagner en marge de manoeuvre économique. L’AP-HP souhaite voir fusionner le service de Mondor avec celui de Paul Brousse, à Villejuif. Pour la coordination Mondor, cette suppression entraînera à terme une désintégration du CHU Mondor. Voir article détaillé sur le contexte.

Voir tout le dossier sur cette actualité

Pour rappel, le dossier sur le projet de 2011 de fermeture de la chirurgie cardiaque.

 

 

Un commentaire pour Chirurgie hépatique à Mondor: les 6 sénateurs se mobilisent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *