Grands projets | Vitry-sur-Seine | 10/03/2017
Réagir Par

CIN des Ardoines : le grand pari métropolitain de Vitry-sur-Seine

CIN des Ardoines : le grand pari métropolitain de Vitry-sur-Seine
Publicité

Les moqueurs du millefeuille territorial pourront s'amuser de la brochette de signataires du CIN des Ardoines ce jeudi 9 mars, des représentants de l'Etat à ceux de la ville en passant par la métropole, le département, le territoire et encore l'aménageur ... Mais ce moment symbolique illustre exactement le principe de ce nouvel outil qu'est le Contrat d'intérêt national. 

Imaginé par le président de Grand Paris Aménagement, Thierry Lajoie, et instauré officiellement par le Premier ministre fin 2015, il vise à contractualiser les relations entre l’Etat et les collectivités locales sur des sites considérés comme stratégiques pour le développement du territoire, en s’appuyant uniquement sur la concertation sans recourir au droit de préemption par l’Etat comme dans une OIN (Opération d’intérêt national). A noter qu’un CIN peut englober une OIN, c’est le cas par exemple à Villejuif ou Ormesson. Au-delà des objectifs, il s’agit aussi de contractualiser très concrètement des engagements financiers. En l’occurrence, le CIN des Ardoines représente un engagement complémentaire de près de 58,6 millions € de la part de la ville de Vitry-sur-Seine, du département du Val-de-Marne et de l’État, pour mettre en oeuvre de manière opérationnelle le projet des Ardoines, qui repose principalement sur la Zac Gare Ardoines (49 ha), ainsi que la première phase de la Zac Seine Gare Vitry (37 ha). C’est cette double zac qui doit permettre de reconvertir tout une partie de Vitry, quelques 300 hectares, coincée entre Seine et rail, au nord de l’A86, le tout sous l’égide de l’EpaOrsa.

«Nous franchissons aujourd’hui une étape importante pour l’avenir de ce nouveau quartier autour de la gare, permettant de répondre aux besoins des acteurs économiques, de la population, de toute notre ville», s’est réjoui Jean-Claude Kennedy, maire PCF de la ville, rejoint par Michel Leprêtre, président PCF du territoire Grand-Orly Seine Bièvre et Christian Favier, président PCF du Conseil départemental qui y voit là « un projet majeur pour le Val-de-Marne« . Une étape à dupliquer également pour le président LR de la Métropole du Grand Paris, Patrick Ollier, pour qui « la Métropole entend jouer tout son rôle en définissant rapidement l’intérêt métropolitain sur ce type d’opérations d’envergure. »  Ministre du Logement, Emmanuelle Cosse s’est pour sa part félicitée de la production de logements envisagés dans une perspective de mixité sociale et bien évidemment construits aux nouvelles normes écolo.

 

 

Les objectifs sont ambitieux : création de 3 500 emplois sur la ZAC Seine Gare Vitry et d’environ 17 500 emplois sur la ZAC Gare Ardoines, de 4 400 logements sur la ZAC Seine Gare Vitry et 3 700 logements sur la ZAC Gare Ardoines. Au-delà des logements et immeubles de bureaux à construire, un certain nombre d’aménagements conditionnent la reconversion de ce site au passé industriel, comme le pont permettant de franchir le faisceau ferroviaire (qui devrait être livré fin 2020), l’arrivée de nouveaux modes de transport qui transformeront l’actuelle station de RER C en pôle multimodal (ligne 15 Sud du Grand Paris Express, TZen 5, renforcement de la desserte du RER C, restructuration du réseau de bus à l’horizon 2022). D’autres actions sont envisagées dans le cadre du CIN des Ardoines comme la restructuration des voies principales situées dans la ZAC Gare Ardoines pour accompagner l’arrivée de nouveaux réseaux de transports, l’élargissement et le rehaussement de rues, la création de voiries nouvelles, la création de nouveaux espaces publics, équipements publics et espaces verts. Concrètement, les financements engagés devraient permettre  l’extension de l’école Blaise Pascal, la création d’un groupe scolaire… Le CIN vise aussi à faciliter la négociation des prix et de la libération du foncier. Reste une patate chaude à évacuer : le dépôt pétrolier qui trône entre les deux Zac…

A lire aussi :

Le nouveau quartier des Ardoines au défi de sa dépollution à Vitry-sur-Seine

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi