Emploi | Chennevières-sur-Marne | 12/10
Réagir Par

La Cité des métiers répliquée à Chennevières

C’est à la Maison pour l’emploi de Chennevières que la Cité des métiers du Val-de-Marne, basée à Choisy-le-Roi, a inauguré son premier point relais ce mercredi matin, en présence notamment des élus, de Pôle Emploi, de la mission locale et du PRIJ (Points Rencontres Informations Jeunesse) de Champigny. Ce nouveau partenariat a donné naissance à un poste dédié,

permettant un partage de ressources avec des outils numériques. Le logiciel « inforizon », prêté par la Cité des métiers, participe notamment à cette nouvelle offre de services. « C’est un logiciel qui favorise l’enquête métier et qui permet aussi aux personnes ne mettant de pas de mots sur un projet professionnel, sur un choix de métier pour les plus jeunes, ou sur un projet de reconversion d’aider à la réflexion, de faire un premier pas » présente Fabien Le Mao, directeur de la Cité des métiers. « Nous sommes conscients que seuls, en matière d’insertion socioprofessionnelle, nous ne pouvons plus apporter les solutions » reconnaît Paul Regnault, responsable de la Maison pour l’emploi (MPE).

En 3 ans d’activité, la Cité des métiers du Val-de-Marne a accueilli 50 000 personnes provenant à près de 80 % de l’ouest du territoire alors qu’elle se donne pour vocation de rendre service à tous les Val-de-Marnais. Avec ce point relais, les habitants à proximité n’auront désormais plus besoin de se rendre jusqu’à Choisy-le-Roi pour obtenir leur renseignement. « C’est un rapprochement gagnant-gagnant puisqu’on a la rencontre entre deux organismes qui travaillent ensemble et œuvrent pour l’emploi des Val-de-Marnais. On sait que le Bois l’Abbé est un quartier symbolique où on a des populations qui ont absolument besoin d’être accompagnés sur ces questions-là » pose Pierre Bell-lloch, président de la Cité des métiers, reconnaissant la nécessité de se rapprocher des populations locales, mais aussi de mieux couvrir l’ensemble du département. « Nous allons essayer de mettre à disposition notre réseau international, national et régional, de façon à ce qu’ensemble, on puisse profiter des expériences de terrain pour faire évoluer nos politiques sur les questions de formation, d’emploi et d’orientation » promet le président.

Le gouvernement interpellé pour garantir les services de la Maison pour l’emploi

Face à la privation de la Dotation de Solidarité Urbaine (DSU) représentant 350 000 euros et dont bénéficiait le quartier prioritaire du Bois l’Abbé, le maire Modem de Chennevières, Jean-Pierre Barnaud (MDM) a profité de l’inauguration pour contester cette décision qui pourrait avoir un impact sur la Maison pour l’emploi. « Tous ces efforts que nous menons sont mis en péril. Lorsqu’on fait des économies, on est obligé de remettre en question ces services » prévient l’édile. »Ce sont des gens qui en ont vraiment besoin, vous ne pouvez pas ne pas ignorer ce quartier » lance même Annie Pellet Schiffrine (LR), maire-adjoint chargée de l’économie, à l’un des collaborateurs de Maud Petit, députée Modem dans la 4ème circonscription du Val-de-Marne.

En 2017, la Maison pour l’emploi a enregistré 1 013 passages et suivi 512 personnes, majoritairement entre 26 et 45 ans. La même année, ce sont aussi 341 personnes qui ont participé à différents ateliers d’aide à la création d’un CV, à la préparation d’un entretien d’embauche filmée (Créations Omnivores), à la mobilité (RATP), à une réunion informative de Pôle Emploi.

 

4 commentaires pour La Cité des métiers répliquée à Chennevières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *