Publicité
Publicité: Welcome 94
Politique locale | Villejuif | 11/12/2017
Réagir Par

Encore un Conseil municipal suspendu à Villejuif

Encore un Conseil municipal suspendu à Villejuif © Avenir Villejuif

Alors que l’avant-dernier Conseil municipal de Villejuif s’était déroulé jusqu’au bout, la séance de ce vendredi n’a pas été jusqu’au bout de l’ordre du jour, suite à la présentation d’une note sur les orientations budgétaires tenant sur une simple page A4.

Ce vendredi 8 décembre, le Conseil municipal devait discuter des orientations budgétaires 2018. Le DOB (Débat des orientations budgétaires) doit en effet se tenir lors de la séance qui précède le vote du budget, pour donner les grandes lignes du futur budget, le motiver, évoquer les projets pluriannuels, l’état de la dette… Ce document ne donne pas lieu à un vote mais un dont-acte, après présentation et échanges entre les conseillers municipaux. A Villejuif, le DOB 2018 a déjà fait l’objet de tensions avant même la tenue du Conseil municipal. Dès la Commission des finances préparatoire au Conseil, les élus d’opposition ont menacé de voter contre le dont-acte si les documents présentant les orientations budgétaires restaient présentés sur une simple page. « Nous faisons observer que ce rapport de quelques pages est essentiellement consacré à une rétrospective des années antérieures. Puis, UNE page sans chiffre, intitulée « orientations budgétaires », se contente d’étaler quelques phrases creuses sans aucune précision, même grossière, sur le partage entre dépenses de fonctionnement, d’investissement et emprunts, sans même parler d’évoquer ce qui sera investi ou vendu, quels services seraient développés ou supprimés etc. Par ailleurs, il n’y a pas, contrairement à la loi, de rapport annuel sur l’égalité hommes-femmes« , rappelle ainsi Alain Lipietz , élu EELV, dans son compte-rendu du Conseil municipal. Aucun autre document ne sera toutefois transmis aux conseillers avant le 8 décembre, poursuit l’élu. En séance en revanche, un diaporama détaillé a été projeté, qui n’avait pas été donné à lire aux élus avant, suscitant un tollé général de l’opposition qui refuse en bloc de voter le dont-acte. Alors que le vote donne 22 pour, 22 contre et 1 abstention, le dont-acte est finalement adopté car la voix du maire est prépondérante en cas d’égalité.

Alors que l’apposition demande alors une suspension de séance, refusée par la ville, tous ses élus quittent alors la séance qui, faute de quorum, doit être ajournée.

« Une nouvelle fois, l’opposition villejuifoise, à défaut de parvenir à critiquer le fond de l’action municipale a multiplié les interventions de pure forme lors du conseil municipal de ce soir », se défend le maire LR Franck Le Bohellec, qui estime pour sa part que le rapport d’orientations budgétaires a été suivi  « de plus de 40 minutes de débat » et que l’opposition a cherché l’incident.

Pour sa part, Philippe Vidal, conseiller municipal LREM, revient dans son compte-rendu sur l’un des seuls points discutés lors de ce Conseil, la validation des comtes-rendus des séances précédentes, pointant un relevé erroné lors du Conseil du 5 juillet, à propos du nombre de votes et de l’adoption d’une délibération relative à l’Anru, qui avait suscité un vif débat et occasionné une interruption de séance. Un point également noté par Alain Lipietz

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Encore un Conseil municipal suspendu à Villejuif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *