Politique | Villeneuve-le-Roi | 20/04
Réagir Par

Daniel Guérin fait son outing en faveur de Macron avec 5 élus de Villeneuve et Ablon

Cela fait plusieurs mois qu’il avait tranché en faveur d’Emmanuel Macron, bien qu’élu du MRC. Mais à 72 heures du premier tour, Daniel Guérin, vice-président du Conseil départemental, et président du groupe MRC-PS de cette assemblée,  a choisi de le faire savoir, dans une tribune cosignée avec 5 élus municipaux d’opposition de Villeneuve-le-Roi et Ablon-sur-Seine.

 « C’est un choix de responsabilité. Je ne veux pas vivre un deuxième 21 avril 2002 avec le choix entre Le Pen et Fillon », motive l’élu de gauche.

 » Nous respectons, bien sûr, celles et ceux de nos ami-e-s qui ont fait le choix de Benoît Hamon ou de Jean-Luc Mélenchon. Mais force est de constater que seul Emmanuel Macron est en situation de porter au second tour les valeurs essentielles que nous avons en partage. C’est pourquoi, en responsabilité, nous avons décidé de lui apporter notre soutien et nous appelons nos concitoyens à voter Emmanuel Macron dès le premier tour, dimanche 23 avril 2017« , signe l’élu avec 5 conseillers municipaux d’opposition de Villeneuve-le-Roi, Rosandre Valleray (co-animatrice En Marche à Villeneuve-le-Roi),  Marie-Christine Francini (DVG) et Béatrice Bidoux (DVG), et d’Ablon-sur-Seine, Cyrille Contamin (DVG) et  Vincent Bayout (DVG).

Cela va-t-il poser un problème au sein de sa famille politique du MRC ? « Nous en avons parlé depuis longtemps et j’ai motivé ma position en toute conscience », indique Daniel Guérin.

Une chose est sûre, c’est qu’il ne pourra pas rester président du groupe PS-MRC du Conseil départemental, prévient déjà Jonathan Kienzlen, premier fédéral du PS, rappelant que tous les élus PS du Conseil départemental ont parrainé Benoit Hamon.

Est-t-il candidat à l’investiture En Marche dans la troisième circonscription ? « Je ne répondrai pas à cette question. Ce qui est sûr, c’est que je ne monnaie pas ce soutien »,  renvoie l’élu.

Mise à jour au 21 avril : 
Suite à la publication de cet article, Rosandre Valleray fait savoir « qu’elle n’a pas attendu Daniel Guérin pour s’engager dans le mouvement En Marche et militer en faveur de la candidature d’Emmanuel Macron« ,
adhérente depuis plusieurs mois et co-animatrice du comité local du mouvement. Elle précise donc qu’en ce qui la concerne, il ne s’agit pas d’un outing. « Je me félicite que Daniel Guerin ait enfin fait le choix de soutenir Emmanuel Macron et l’annonce à 72 h du premier tour des élections présidentielles« , commente-t-elle.

De son côté, Christophe Fogel, conseiller Modem de Boissy-Saint-Léger, qui a officiellement fait part de sa candidature à l’investiture il y a quelques jours, voit cette annonce comme une réaction. « Daniel Guérin annonce son soutien à En Marche… trois jours avant le 1er tour de la présidentielle… et le lendemain de ma déclaration de candidature aux législatives. Car ce n’était un secret pour personne, Daniel Guérin a déjà déposé sa candidature à l’investiture En Marche pour les législatives, son unique objectif personnel« , tacle l’élu boisséen, pour qui un MRC chevènementiste n’est pas compatible avec le projet européen d’En Marche. « Il n’a même pas parrainé Emmanuel Macron pour la présidentielle. Il a d’abord cherché, en vain, l’investiture législative du PS et de la gauche après la défection de Roger-Gérard Schwartzenberg« , attaque le candidat à l’investiture.

2 commentaires pour Daniel Guérin fait son outing en faveur de Macron avec 5 élus de Villeneuve et Ablon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *