Publicité
Publicité: Welcome 94
Loisirs | Villejuif | 13/04/2017
Réagir Par

Dans la peau d’un archéologue au parc des Hautes bruyères de Villejuif

Dans la peau d’un archéologue au parc des Hautes bruyères de Villejuif © Fb

Méthodes de fouilles, modelage, création d’objets en argile, archéo-musique, lecture paléoanthropologique, évolution humaine et techniques des hommes préhistoriques… Depuis le 5 avril, l’espace d’aventure archéologique du parc départemental des Hautes-Bruyères de Villejuif a repris ses ateliers du mercredi, 

accueillant chaque semaine jusqu’à 24 jeunes dès l’âge de huit ans pour les familiariser à la préhistoire et l’archéologie de manière ludique.

Ce mercredi, le soleil rayonnait dans le parc quand  parents et accompagnateurs ont laissé leurs enfants à Pascale Le Bihan, médiatrice du patrimoine.  L’instant d’après, ils commençaient à remonter le temps. Il y a d’abord un arrêt dans un tunnel dont la paroi ondulée a été recouverte de graffitis reprenant les peintures rupestres des grottes les plus célèbres. Aurochs, mammouth, mégalodon… Certains jeunes sont déjà familiers avec le bestiaire préhistorique.

«Comment est-ce que l’on peut retrouver la trace de ses animaux représentés sur les murs par les hommes préhistoriques?», questionne la médiatrice. «En faisant des fouilles», s’exclament les enfants avant de se diriger vers le bac de recherche. Après quelques explications, ils se saisissent chacun d’une pelle, d’un pinceau, d’une truelle langue de chat et d’un seau et s’attaquent avec plus ou moins de dextérité et de précaution à la couche de terre qui s’offre à eux. «Hé, j’ai trouvé un os !», «Moi aussi», «Oh, un silex», peut-on entendre à mesure que leurs fouilles révèlent de nouvelles marques du temps.

A côté, c’est Sophie Duvauchelle, responsable de la médiation, qui initie à la musique préhistorique un groupe d’adolescents du service jeunesse Blaise Pascal de Vitry-sur-Seine. Ils ont jeté leur dévolu sur le rhombe, une pièce d’os ou de bois attachée à une corde que l’on fait tournoyer et qui émet un drôle de vrombissement.

© Fb

L’espace d’aventure archéologique proposera encore une quinzaine d’ateliers thématiques les mercredis, jusqu’à la fin de l’été.  Programmation et réservation

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags ateliers archéologiques, ,
Un commentaire pour Dans la peau d’un archéologue au parc des Hautes bruyères de Villejuif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *