Société | Bois de Vincennes | 18/01
Réagir Par

Dans le bois de Vincennes, l’aire d’accueil des gens du voyage attend ses premiers résidents

Des espaces arborés prêts à accueillir plusieurs caravanes, des chalets en bois dotés de toilettes, espace cuisine, branchements pour appareils électroménagers, douches et lavabos, et mêmes des jeux pour enfants…. Il ne manque plus que les premiers résidents pour donner vie à l’aire d’accueil pour gens du voyage, ouverte début janvier devant l’hippodrome du bois de Vincennes.

Destinée aux personnes dont la famille est hospitalisée dans un établissement parisien, cette aire de quelques 5 000 m2 peut accueillir 28 caravanes réparties sur 13 emplacements (11 emplacements de 2 caravanes et 2 emplacements de 3 caravanes). L’admission à un emplacement est conditionnée à la présentation d’une fiche de demande d’emplacement remise par l’hôpital et signée par le service social de l’hôpital, limitée à 2 emplacements pour le patient hospitalisé et ses accompagnants, famille et proches, sous réserve des emplacements disponibles. Occasionnellement, l’aire peut être ouverte aux itinérants pour une durée de sept jours maximum, indique la ville de Paris, propriétaire du site.  Les tarifs sont de 2,50€/jour/emplacement de 2 caravanes et 3,75 €/jour/emplacement de 3 caravanes. Le m3 d’eau est facturé 3,33 €/m3 TTC (valeur décembre 2016) et le kWh d’électricité 4,63 centimes d’€/kWh HT (valeur décembre 2016).

Pour l’instant, aucune famille ne s’est encore installée. « Pour le moment on n’attend qu’une seule famille, qui devrait arriver ces jours-ci. Le problème est que nous recevons plus de demandes de familles qui ont un parent hospitalisé en banlieue qu’à Paris, mais nous ne pouvons prendre que ceux de Paris. Il faut aussi un peu de temps pour qu’il y ait du monde, car les familles n’aiment pas tellement se retrouver seules dans une aire« , indique le gérant du site, opéré par la société Vago qui s’occupe de plusieurs centaines de terrains en France.

Informations pratiques pour réserver

Un projet qui avait suscité la polémique

Le projet, initié par la ville, avait suscité la polémique auprès des élus riverains du bois de Vincennes et donné lieu à plusieurs pétitions et recours juridiques.

Voir tous les articles précédents sur ce sujet.

 

13 commentaires pour Dans le bois de Vincennes, l’aire d’accueil des gens du voyage attend ses premiers résidents
  • Le kWh d’électricité à 4,63 centimes d’€ HT c’est imbattable!
    Je recherche désespérément de tels tarifs sur le net sans succès…

  • Je ne vois pas comment des gens du voyage peuvent être hospitalisés à Paris, alors qu’il n’y a pas d’aire d’accueil dans cette ville de vieux riches et de bobos héritiers … Il ne faut pas confondre les gens du voyage et les roms.

    • De  » vieux  » riches , des bobos gauche caviar, mais beau coup d’autres choses encore, déjà hébergées ou en instance de l’être …. ET une aire d’accueil n’est pas un lieu d’hospitalisation !

  • Mais faut être  » du Voyage  » !

  • Faites faire un constat d’huissier des lieux avant l’entrée des locataires et un autre dans un an . Nous ferons le constat des dégradation ? A la charge de qui ?

  • AIRE : Définition de dictionnaire LAROUSSE : Nid d’oiseau de proie .

    • Je me permets de compléter votre réponse en faisant un copié collé du Larousse (lien « http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/aire/1945 »)
      Surface plane, aménagée au sol, pour le battage ou le dépiquage non mécanisés des céréales.
      Surface de terrain, partie d’un local réservée à une activité précise : Aires de jeux, de repos.
      Domaine où s’étendent l’action, l’influence d’une personne, d’une collectivité, les effets d’un phénomène : Aire culturelle.
      Terre-plein aménagé en bordure d’autoroute à des fins diverses (repos, service, ravitaillement).
      Surface occupée par une espèce animale ou végétale.
      Bâtiment
      Sol préparé, avec ou sans revêtement.
      Géométrie
      Mesure d’une surface.
      Technique
      Espace situé entre les cercles d’une futaille.

  • La très progressiste Maire de Paris installe les gens du voyages le plus loin possible de la ville de Paris et en particulier des services publics comme les écoles pour les enfants.
    Peut-être votent-ils mal ?

  •  » Laissez venir à moi ces petits enfants !  » ( Évangile selon St. Luc )

  • Posons -nous la question ,pourquoi la ville de Paris a délégué ses pouvoirs de gestion à une société privée Vago alors que près de 60% sont administrées par les municipalités ou associations ? le risque c’est que certains gestionnaire diminue leurs prestations sur le poste entretien pour ce faire une belle marge grâce à l’argent public. A titre d’exemple de gestion de la Société Vago voici un lien sur le constat fait par la ville de Pithiviers http://www.larep.fr/loiret/actualite/pays/pithiverais-beauce/pithiviers/2015/06/29/l-aire-des-gens-du-voyage-change-de-gestionnaire_11501144.html

  • N’en jetez plus la cour est pleine !

  • je fais le lien avec le nudisme: pauvre bois de Vincennes!

  • A force de miter les bois de Boulogne et de Vincennes avec des installations diverses et variées, ces poumon verts risquent bientôt d’être réduits à la portion congrue..;comme cela le travail de la tempête de décembre 1999 sera achevé..;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *