Société | Bois de Vincennes | 18/01
Réagir Par

Dans le bois de Vincennes, l’aire d’accueil des gens du voyage attend ses premiers résidents

Des espaces arborés prêts à accueillir plusieurs caravanes, des chalets en bois dotés de toilettes, espace cuisine, branchements pour appareils électroménagers, douches et lavabos, et mêmes des jeux pour enfants…. Il ne manque plus que les premiers résidents pour donner vie à l’aire d’accueil pour gens du voyage, ouverte début janvier devant l’hippodrome du bois de Vincennes.

Destinée aux personnes dont la famille est hospitalisée dans un établissement parisien, cette aire de quelques 5 000 m2 peut accueillir 28 caravanes réparties sur 13 emplacements (11 emplacements de 2 caravanes et 2 emplacements de 3 caravanes). L’admission à un emplacement est conditionnée à la présentation d’une fiche de demande d’emplacement remise par l’hôpital et signée par le service social de l’hôpital, limitée à 2 emplacements pour le patient hospitalisé et ses accompagnants, famille et proches, sous réserve des emplacements disponibles. Occasionnellement, l’aire peut être ouverte aux itinérants pour une durée de sept jours maximum, indique la ville de Paris, propriétaire du site.  Les tarifs sont de 2,50€/jour/emplacement de 2 caravanes et 3,75 €/jour/emplacement de 3 caravanes. Le m3 d’eau est facturé 3,33 €/m3 TTC (valeur décembre 2016) et le kWh d’électricité 4,63 centimes d’€/kWh HT (valeur décembre 2016).

Pour l’instant, aucune famille ne s’est encore installée. « Pour le moment on n’attend qu’une seule famille, qui devrait arriver ces jours-ci. Le problème est que nous recevons plus de demandes de familles qui ont un parent hospitalisé en banlieue qu’à Paris, mais nous ne pouvons prendre que ceux de Paris. Il faut aussi un peu de temps pour qu’il y ait du monde, car les familles n’aiment pas tellement se retrouver seules dans une aire« , indique le gérant du site, opéré par la société Vago qui s’occupe de plusieurs centaines de terrains en France.

Informations pratiques pour réserver

Un projet qui avait suscité la polémique

Le projet, initié par la ville, avait suscité la polémique auprès des élus riverains du bois de Vincennes et donné lieu à plusieurs pétitions et recours juridiques.

Voir tous les articles précédents sur ce sujet.

 

11 commentaires pour Dans le bois de Vincennes, l’aire d’accueil des gens du voyage attend ses premiers résidents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *