Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
Politique | Vincennes | 22/05
Réagir Par

Depuis le bois de Vincennes, Baroin mobilise pour une majorité d’opposition

« On va gagner, on va gagner ! » ont scandé près de 2 000 militants Les Républicains à l’occasion du meeting de François Baroin au parc floral de Vincennes pour lancer la campagne des législatives. La ligne du parti n’a pas changé depuis la nomination de personnalités de droite dans le gouvernement. L’objectif est de constituer une majorité d’opposition en propulsant François Baroin au poste de premier Ministre.

Plusieurs nouveaux visages et candidats LR de différentes circonscriptions d’Île-de-France étaient invités à prendre la parole, dont Vincent Jeanbrun, maire de l’Haÿ-les-Roses et candidat dans la 7ème circonscription du Val-de-Marne. « Emmanuel Macron veut une nouvelle majorité ? Nous allons lui donner ! » a promis le candidat. Même ton conquérant pour Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Île-de-France, qui a annoncé « un troisième tour des élections nationales » pour « créer les conditions d’une véritable alternance« . Dans la peau d’un premier Ministre avant l’heure, François Baroin a ensuite exprimé la volonté « d’une majorité sans ambiguïté et sans faux semblant« . Le chef de file des Républicains veut croire que « rien n’est écrit« .

Des militants convaincus

« Moi, je m’attache au programme. Et la hausse de la CSG, ça n’est pas possible ! » commente une militante parisienne du 19ème arrondissement, retraitée, en réponse à une des propositions d’Emmanuel Macron. « François Baroin est notre chef de file » insiste un autre soutien. « J’attends qu’il éclaircisse certains points,notamment économiques, et qu’il me conforte dans mon choix » confie néanmoins Charlotte Ripaux, habitante du Perreux-sur-Marne et étudiante en droit. « Après, c’est surtout une revanche des présidentielles. Pour moi, les ministres de droite qui ont rejoint Emmanuel Macron devraient être exclus du parti. Si la droite sort vainqueur, je ne suis pas sûre qu’ils restent au gouvernement » présage la militante, qui n’a pas été déçue par la prestation de son champion. « François Baroin a su démonter le programme de Macron en une demi-heure ! Je suis convaincue. » Même approbation pour Frédérique Chassinat-Zawal, également du Perreux-sur-Marne, qui préfère pourtant rester prudente. « Je trouve que François Baroin est très rassembleur, mais beaucoup de gens autour de moi veulent essayer Macron donc je pense que ce sera difficile pour les Républicains« .

Frédérique et Charlotte, militantes LR au Perreux-sur-Marne

Vincent Jeanbrun (LR) croise le fer avec Jean-Jacques Bridey (PS) pour la 7ème circonscription

Du côté des candidats LR, on a donné de la voix pour mobiliser les militants en s’affichant clairement dans l’opposition. « La France a besoin de nous ! » a clamé au pupitre Vincent Jeanbrun.  « J’ai la conviction à l’issue de ce meeting qu’il y a une vraie ferveur à porter nos valeurs de la droite et du centre dans cette élection législative. On a une partie de notre électorat qui s’est sentie volée dans cette élection qui a été écrasée par les affaires, empêchant le débat que l’on voulait. On n’a jamais parlé de fond ! Dans notre circonscription, on a un cas un peu particulier puisqu’on a un député PS sortant, Jean-Jacques Bridey qui s’est ripoliné en candidat « En Marche ! », et qui veut nous faire croire qu’il incarne le renouveau ... » a taclé le candidat.

Patricia Korchef-Lambert, suppléante, et Vincent Jeanbrun, candidat titulaire LR pour les élections législatives de la 7ème circonscription du Val-de-Marne

Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *