Politique locale | Saint-Mandé | 27/04/2017
Réagir Par

Des jeunes élus LR mettent le siège du parti sur le Bon Coin pour appeler à sa refondation

Il s’appelle le Club du 23 avril et c’est par un gag digne d’un 1er avril qu’il a commis son premier fait d’arme. Lancé par une douzaine de jeunes élus Républicains, dont le maire-adjoint de Saint-Mandé Julien Weil, le groupe a déposé une petite annonce sur Le Bon Coin pour proposer à la vente le siège du parti moyennant 10 euros.

Pour qualifier ce bien immobilier de 5 000 m2 en plein quinzième arrondissement parisien, le Club du 23 avril prévient des importants travaux de rénovation à opérer et du dépoussiérage indispensable. « Malgré de légers travaux de façade en 2015, un abandon de l’activité/outil de travail a entraîné une signification de mise en péril le 23 avril 2017″, poursuit l’annonce qui file la métaphore jusqu’au bout, faisant état « d‘isolation excessive et de fermeture hermétique ayant entraîné un blocage des ouvertures » et de lézardes dans les murs porteurs, avant de promettre de potentielles belles prestations, en raison de bureaux neufs « ayant changé d’occupants régulièrement » et de « dressings impeccables »…. concluant sur un « devoir d’inventaire impératif ».

Depuis, l’annonce a été désactivée du site, mais le buzz est parti. Un coup de comm’ destiné à réveiller le parti. « Pour la première fois sous la Vème République, le candidat de la Droite républicaine n’est pas qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle. La contreperformance de notre parti est telle que nous n’arrivons en tête que dans 53 circonscriptions sur 577 ! Même si François Fillon reconnaît lui-même sa part de responsabilité dans la défaite, nous ne pouvons pas le désigner comme seul responsable. Cette défaite est aussi et surtout collective. Malgré les efforts accomplis sur le terrain par les militants de base et les jeunes élus dont nous faisons partie, cette élection imperdable s’est transformée en échec en raison de l’immobilisme de notre Mouvement, et ce depuis de longues années. Malgré de très larges victoires lors des dernières élections locales, Les Républicains n’ont pas engagé le renouvellement des idées et des profils qui était pourtant indispensable à la victoire en 2017. Nous avons cru en l’alternance automatique comme elle l’était depuis 1981 et c’était une illusion. Il est temps de se réveiller !  enjoignent les élus du club 23 avril, qui appellent à renouvellement des responsables politiques et des pratiques. Malgré l’émergence de têtes nouvelles ici et là, force est de constater que le renouveau au sein des Républicains s’est révélé anecdotique ! »

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Election présidentielle 2017, Julien Weil, , Saint-Mandé
4 commentaires pour Des jeunes élus LR mettent le siège du parti sur le Bon Coin pour appeler à sa refondation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *