Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
Politique locale | Vincennes | 16/03/2017
Réagir Par

Deux candidats revendiquent l’investiture UDI à Saint-Mandé-Vincennes-Fontenay

Qui donc a l’investiture UDI dans la 6e circonscription (Saint-Mandé, Vincennes, Fontenay-sous-Bois) ? Ce mardi 14 mars, un accord définitif a été scellé entre UDI et LR afin de s’accorder sur des double investitures. Cet accord liste nommément tous les candidats 

UDI et LR des circonscriptions d’union, précise les circonscriptions qui restent réservées pour ajuster l’accord, comme la 10e du Val-de-Marne (Ivry-Vitry-Gentilly-Kremlin), et détaille aussi la cinquantaine de circonscriptions où se tiendront des primaires au premier tour entre LR et UDI pour décider du candidat commun au second tour. C’est notamment le cas dans la 7e du Val-de-Marne (L’Haÿ Thiais Rungis Fresnes).

Concernant la sixième circonscription, il n’a pas été retenu de procéder à une primaire et le document indique le nom de Patrick Beaudouin, maire LR de Saint-Mandé, comme candidat officiellement investi par les deux partis. Une décision dont le maire LR s’est immédiatement réjoui dans un communiqué remerciant les instances des deux partis. « Le temps des divisions est désormais révolu, place au rassemblement, à la convergence des forces, et à l’Union », se réjouit l’élu, ancien député battu par l’écologiste Laurence Abeille en 2012. «Candidat de la droite et du centre, je n’ai qu’un objectif, tant pour la France que pour notre circonscription, la victoire de François Fillon et l’alternance», conclut-il.

Sauf que du côté de l’UDI Val-de-Marne,  on n’interprète pas l’accord de la même manière. « Cet accord est assorti d’un codicille qui prévoit que le choix s’effectuera à l’issue de la présidentielle dans quelques circonscriptions dont la sixième du Val-de-Marne », explique Laurent Lafon, président de l’UDI 94 et maire-conseiller régional de Vincennes, qui se félicite de cette temporisation. Pour le patron de l’UDI dans le département, Gildas Lecoq reste donc le candidat officiellement investi par l’UDI jusqu’à nouvel ordre.  «La Commission Nationale d’Investiture de l’UDI doit se réunir d’ici une dizaine de jours pour étudier le cas de ces 5 circonscriptions. La volonté qui prévaut est évidemment de tout mettre en œuvre pour reconquérir cette circonscription que nous n’aurions jamais dû perdre, commente de son côté Gildas Lecoq, conseiller d’opposition à Fonetany, qui a lancé sa campagne depuis déjà plusieurs mois. J’entends poursuivre cette campagne axée sur le débat d’idées et sur les préoccupations concrètes des habitants de la circonscription et faire entendre à travers ma candidature une nouvelle voix dans cette circonscription. Au lendemain des élections présidentielles je suis certain que nos familles politiques comme les candidats qui les représentent sauront trouver celui qui saura les conduire à la victoire dans le rassemblement», poursuit-il.

Perplexe, Christian Cambon, président LR Val-de-Marne, indique pour sa part qu’il va demander des éclaircissements officiels quant à l’existence de ce codicille, rappelant que l’accord a été réalisé au niveau national. « En attendant, j’invite chacun à la retenue car ce qui compte est avant tout la reconquête de cette circonscription », enjoint le sénateur-maire de Saint-Maurice.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
18 commentaires pour Deux candidats revendiquent l’investiture UDI à Saint-Mandé-Vincennes-Fontenay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *