Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 13/10/2017
Réagir Par

Dominique Provence étrille le FN et passe aux Patriotes

Dominique Provence étrille le FN et passe aux Patriotes
Publicité

Dans une longue lettre ouverte « aux militants du FN Val-de-Marne et d’ailleurs« , l’ancien secrétaire départemental du FN Val-de-Marne, Dominique Bourse-Provence revient sur ce qu’il appelle son « exclusion » de la fédération départementale et annonce son ralliement au mouvement Les Patriotes de Florian Philippot, qu’il espère structurer localement.

« Je n’ai jamais été gauchiste« , se défend l’ancien patron du FN 94, défendant ensuite son positionnement strictement anti-Union européenne. « Le couple démocratie-discipline est toujours en équilibre instable dans un parti politique, mais au Front National il n’y a ni démocratie interne ni discipline », lâche ensuite le militant, dénonçant un rejet constant de Florian Philippot par les « historiques » du parti. « J’ai moi-même été limogé de mon poste de secrétaire départemental du 94 par un coup de fil de Jean-Lin Lacapelle le 7 juillet, m’assénant avec la mauvaise foi du vendeur de savonnette la soi-disant raison de mon éviction. Nicolas Bay pourtant secrétaire général n’était pas au courant ni même informé! Les anecdotes de ce type sont légions. La verticalité est partout à l’oeuvre sans la moindre horizontalité mais non sans mépris pour le travail accompli« , poursuit Dominique Bourse-Provence avant de défendre son bilan à la tête de la fédération départementale.

« La fédération était à mon arrivée en quasi déshérence, sans maillage du territoire et avec des poches de baronnies fonctionnant de manière indépendante au gré des implications et des inimitiés. Bref un état d’anarchie peu propice à l’efficacité militante. Sous mon impulsion un gros travail d’organisation a été diligenté. Un nouveau bureau a été organisé et des responsables de villes ont été nommés. Mon arrivée a déplu à ceux qui profitaient du copinage des petites arrangements entre amis de l’entre soi sans but ni objectif que de rester toujours ainsi. Concernant les responsables et les élus, seuls 2-3 n’ont pas souhaité travailler sous ma direction, dont le nouveau secrétaire départemental… (…) J’ai changé plusieurs fois certains membres du bureau pour déloyauté ou fractionnisme mais toujours pour des raisons objectives. Aujourd’hui la fédération se structure autour d’un nouveau secrétaire départemental choisi par Jean-Lin Lacapelle qui rend ainsi service à un autre ami du Front National, encore de petites magouilles entre copains…, balance l’ancien membre du parti.  Je suis injurié sur les réseaux sociaux par 5-6 personnages du 94, ceux-là même que j’avais évincé à cause de leur paresse, incompétence, déloyauté ou fractionnisme caractérisé. J’ai pour principe de ne pas répondre à ces insultes, pour ne pas descendre au niveau de ceux qui les profèrent. Mais je ne ressens absolument aucune honte concernant mon comportement . J’ai d’ailleurs reçu beaucoup de témoignages très positifs à l’annonce de mon éviction intempestive. » Fondateur du cercle Front syndical, Dominique Bourse-Provence regrette en outre de ne pas avoir été réellement suivi par son parti dans son entreprise,

Vers un groupe Les Patriotes au Conseil régional ?

« Beaucoup attendent de voir quel sera la tournure des événements, notamment ce qui sortira du congrès.  Pour ma part je connais déjà la réponse c’est pourquoi je rejoins donc Les Patriotes comme l’homme va à la fontaine », annonce ensuite le conseiller régional d’Ile-de-France. Interrogé au téléphone suite à ce communiqué, l’élu précise qu’il quitte le groupe FN au Conseil régional et espère créer un groupe Les Patriotes à la région.

 

 

Fédérer les Patriotes en Val-de-Marne

L’ancien secrétaire départemental entend également fédérer le mouvement de Florian Philippot au niveau départemental. « Même si quelques personnes m’invectivent, j’ai aussi plusieurs militants qui ont décidé de rejoindre le mouvement« , indique le nouveau Patriote. « Je ne suis restée au FN que très peu de temps et j’avais adhéré pour Florian Philippot, je n’étais pas spécialement sur la ligne Marine Le Pen. J’ai adhéré aux Patriotes dès le mois de juin 2017 et compte bien participer au développement dans le Val-de-Marne« , témoigne Marie-José Desmarest, militante à Villeneuve-le-Roi.

Bon débarras, lâchent des militants

Du côté des militants, l’heure semble plutôt au soulagement. « Il a mis la fédération par terre. Avec lui, on n’avait aucun droit, il nous prenait pour ses larbins et allait jusqu’à nous demander de lui montrer nos tribunes avant publication ! Ce que je n’ai jamais fait. Heureusement qu’il y avait une bonne équipe soudée à la base, ce qui nous a permis de nous faire des thérapies de groupe le soir ! Mais plusieurs militants ont quitté le parti à cause de lui. En revanche, je ne connais aucun militant qui ait quitté le mouvement à cause de son départ!« , lâche Virginie Récher, conseillère municipale FN d’opposition à Champigny-sur-Marne. « Depuis son départ, plusieurs militants sont déjà revenus« , glisse un autre militant. « Il est absolument seul dans sa démarche, toute la fédération et nos élus sont derrière Marine Le Pen et le Front National.  Nous lui demandons simplement d’être cohérent et d’avoir un peu d’honneur en démissionnant de son mandat régional obtenu grâce aux électeurs qui ont voté Front National », analyse pour sa part François Paradol, le nouveau secrétaire départemental.

A lire aussi 

François Paradol remplacera Dominique Bourse-Provence à la tête du FN Val-de-Marne

Les élus FN du Plessis-Trévise claquent la porte pour dénoncer les parachutages en Val-de-Marne

Le FN lance une campagne de tractage à Villiers et annonce le collectif Salariés de France

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
10 commentaires pour Dominique Provence étrille le FN et passe aux Patriotes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi