Entreprises | Val de Marne | 14/04
Réagir Par

Eiffage, Razel Bec… et le XV du Val-de-Marne gagnent un lot de génie civil à 800 millions € sur la ligne 15 Sud

Eiffage, Razel Bec… et le XV du Val-de-Marne gagnent un lot de génie civil à 800 millions € sur la ligne 15 Sud © denis-tretout-agence-nicolas-michelin-et-associes

795 millions d’euros HT, tel est le montant du 6e lot de génie civile octroyé  par la SGP (Société du Grand Paris), maître d’ouvrage du futur métro Grand Paris Express, au groupement d’entreprises piloté par Eiffage génie civil et Razel Bec. Une bonne nouvelle pour les PME du XV du Val-de-Marne qui avaient passé un accord avec le groupement.

Il s’agit du sixième des huit marchés de génie civil de la ligne 15 Sud. Ils concernent le tronçon entre la gare Créteil l’Échat (exclue) et la gare Bry — Villiers — Champigny (incluse). Ces travaux intègrent la réalisation du génie civil des gares Saint-Maur – Créteil, Champigny Centre et Bry – Villiers – Champigny ; d’un tunnel foré de 7,2 km ;  de l’ouvrage d’entonnement des lignes 15 Sud et 15 Est, qui reliera les deux lignes à Champigny et de 7 ouvrages annexes. « Deux tunneliers interviendront dans le cadre de ce lot et seront lancés depuis les deux extrémités du tronçon, depuis la gare Créteil l’Échat, à l’ouest, et depuis Bry — Villiers — Champigny, à l’est. Ils seront évacués depuis l’ouvrage d’entonnement des lignes 15 Sud et 15 Est, à Champigny », indique la SGP.

«Ces marchés sont autant de leviers de croissance pour les entreprises de construction, et notamment les PME, qui réaliseront 20 % des travaux, comme prévu par tous nos marchés de génie civil. De même, 5 % des heures de travaux seront réservées à l’insertion, notamment les jeunes aujourd’hui éloignés de l’emploi», rappelle Philippe Yvin, président du directoire de la SGP.

Du côté du Quinze du Val-de-Marne, une équipe de PME (aujourd’hui au nombre de 25) qui se sont fédérées pour défendre leur place dans le business du Grand Paris Express, on se réjouit en tout cas, car la petite association a signé un accord exclusif avec le groupement Eiffage-Razel Bec dès le printemps 2016, pour répondre avec eux aux appels d’offre.  « C’est une très bonne nouvelle ! se réjouit Bernard Benoist, président du Quinze, qui précise que l’association a  rendez-vous chez Eiffage dès la semaine prochaine. Nous allons aussi défendre l’inclusion des personnes handicapées dans les projets », indique le président de l’association, également à la tête du Face 94 (Fondation agir contre l’exclusion).

L’ensemble des marchés de génie civil de la ligne 15 Sud sera attribué d’ici à la fin du premier semestre.

A lire aussi :

Grand Paris Express: des PME du 94 s’associent avec Eiffage et Razel-Bec pour gagner des marchés

Chantiers du Grand Paris Express et PME : le XV du Val-de-Marne passe à 25

Un commentaire pour Eiffage, Razel Bec… et le XV du Val-de-Marne gagnent un lot de génie civil à 800 millions € sur la ligne 15 Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *