Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Festival | Val de Marne | 02/10
Réagir Par

Festi’Val de Marne 2017 : entretien avec Denis Collinot

Le Festi’Val de Marne revient mercredi soir, pour deux semaines de concerts.  Pour parler de sa 31ème édition et de sa programmation “béton”, Denis Collinot le directeur, qui orchestre l’événement depuis 5 ans, nous reçoit dans ses bureaux à Ivry-Sur-Seine, sous les clichés des anciens invités : Léo Ferré, Jean Ferrat, Juliette Gréco ou Véronique Sanson.

Amadou et Mariam, Catherine Ringer, Tryo, Rachid Taha… Votre programmation est formidable !

Il y a des concerts très attendus : par exemple le spectacle de la chanteuse Camille est déjà complet. Ceux d’Emily Loizeau et de Disiz la Peste aussi. Les artistes nous sont fidèles : nous avions déjà accueilli Catherine Ringer avec son groupe les Rita Mitsouko et Camille avait joué il y a une vingtaine d’années devant un public de 80 personnes. Les artistes nous choisissent, ils ne viennent pas pour l’argent.

22 villes du département accueillent les concerts de 70 artistes pendant deux semaines.

Oui, ce qui est important pour nous, c’est d’être présent sur tout le territoire, y compris dans des villes éloignées comme Sucy-en-Bry ou Ablons-sur-Seine. Il y a peu de structures et les pôles d’attraction commencent à être loin.
On essaye d’équilibrer les genres musicaux de la programmation, mais on diversifie également les villes, les salles de spectacle.
Un des atouts du festival, c’est qu’on emmène dans un lieu, un public qui n’a pas l’habitude de le fréquenter. Par exemple, le Théâtre Paul Eluard de Choisy-Le-Roi sera complet pour le concert de Disiz La Peste et Roméo Elvis et le motel.

Le Festival est trentenaire… Quel serait, cette année, son petit coup de jeune ?

Notre tradition, c’est la chanson française et le rock, mais nous permettons également à de jeunes artistes, qui ont atteint des qualités artistiques professionnelles mais qui ont du mal à trouver des salles, de pouvoir se produire. Je pense par exemple à nos premières parties.
J’aime bien aussi les propositions transversales, comme le spectacle “L’une et l’autre” qui réunit la romancière Delphine de Vigan et la chanteuse La Grande Sophie, qui se tiendra à Vincennes le 5 octobre.
Notre coup de jeune ? C’est “Le refrain des gamins” : tout notre travail avec le jeune public. C’est un peu la partie cachée de l’iceberg, mais nous proposons aux scolaires une quarantaine de représentations. C’est important car cela amène les enfants dans les salles parfois, et cela enlève le côté intellectuel que peuvent avoir les spectacles pour enfants, c’est plus festif.

Pour ouvrir le bal, la chanteuse Camille se produit à Cachan le 4 octobre.
L’année dernière, ce festival de chanson française avait vendu 18 000 billets et affiché un taux de remplissage de 85 à 90%.

Infos pratiques

Festi’Val de Marne : du 4 au 21 octobre
Tout le programme sur : http://www.festivaldemarne.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *